Accueil > Technologeek > Test | Shadow – Lumière sur le PC du futur
shadow-wallpaper

Test | Shadow – Lumière sur le PC du futur

Six mois que mon PC gamer a grillé et mes soirées jeux vidéo n’ont plus la même saveur. J’ai beau posséder une console current-gen, je reste un joueur PC invétéré depuis l’ère de la PS1 et j’envisage l’achat d’une nouvelle bestiole. Seulement à moins de vendre un rein et une partie de mon foie, je ne vois pas comment investir dans une machine digne de ce nom. C’est à ce moment précis que je découvre une série de vidéos pour tester Shadow et son service de Cloud Computing.

config-shadow
Une configuration Shadow classique : Le boîtier remplace le PC

Shadow PC – Caractéristiques techniques

  • Processeur : Intel Xeon E5 – 260 (l’équivalent d’un Core i7)
  • Carte graphique : GeForce GTX 1080
  • Mémoire vive : 12 Go
  • Stockage : 255 Go hybride SSD + 1 To (option)
  • OS : Windows 10
  • Prix : 29.95€ / mois

Shadow, c’est quoi en fait ?

Pour une trentaine d’euros par mois, la société Blade vous propose de mettre à disposition un PC dédié et accessible depuis différents dispositifs. Nous parlons ici d’un véritable PC et non pas d’un service de Cloud Gaming comme le PS Now ou son ancêtre Gaikai. Cela veut dire que vous ne disposez pas d’un catalogue de jeu mais vous pouvez installer vos jeux Steam, GoG, Battle.net et j’en passe.

La promesse de Shadow c’est de vous proposer un PC haut de gamme, dont le prix oscillerait aux alentours des 1600€ dans le commerce et régulièrement mis à jour, accessible depuis une application Windows, Linux, MacOs, iOs, Androïd ou via un boitier connectable à un écran de PC ou une télévision. Ce PC va évidement nécessiter de la bande passante sortante et entrante et un débit minimum de 15Mbps est conseillé. Avec une telle configuration, Shadow vous permettrait de faire tourner tous vos jeux en configuration ultra. Il faut avouer que pour seulement 30€ par mois, la proposition est alléchante (on vous fait le calcul : faut plus de 50 mois pour arriver à 1600 balles).

Alors est-ce que ça fonctionne ? Autant parler franchement, oui ça marche et même très bien mais comme dans toute expérience pilote, il y a des hauts et des bas.

shadow-waiting-01
Les écrans de chargements du Shadow font la part belle aux références geeks

La fibre, c’est bon pour le transit

LLa composante la plus importante de votre expérience Shadow c’est votre connexion internet. Ce n’est pas tant la vitesse de celle-ci qui aura une importance que sa stabilité. Si vous êtes connecté en Wifi 2.4Ghz et que votre connexion joue aux montagnes russes avec votre débit, votre expérience sera grandement affectée et les lags vous rendront rapidement fou. Mais pour peu que vous ayez au moins 15Mbps en vitesse de téléchargement et une connexion stable (comprenez sans trop de pertes de paquets de données), il sera très difficile de différencier un Shadow d’un PC ordinaire.

La solution se situe entre la chaise et le Shadow

Soyons clair, Shadow est réservé à un public patient et averti. Les premiers mois d’utilisation ont été synonymes d’essuyage de plâtre pour un grand nombre d’utilisateurs et à l’heure actuelle certains bugs horripilants peuvent ternir votre expérience. Aussi soyez conscient de devoir subir des problèmes techniques plus ou moins réguliers en fonction de l’utilisation.

Néanmoins il faut bien reconnaître que l’expérience Shadow se bonifie de mois en mois et que tout est fait pour apporter une réponse rapide et efficace aux utilisateurs qui rencontrent des problèmes. Pour remédier aux soucis techniques, Blade s’appuie sur deux piliers très forts.

Premièrement sa communauté très active sur le Discord Shadow et deuxièmement son SAV très efficace et très compétent. Dans un monde de services, il est appréciable de pouvoir compter sur des pros qui peuvent rapidement vous aider ou vous proposer des solutions allant dans l’intérêt du client. J’ai personnellement déjà eu des réponses un dimanche à 22h, soit 15 minutes après avoir lancé le ticket au support. On en viendrait presque à leur demander de se reposer de temps en temps.

Silence on joue

OK, ça marche bien on a compris mais qu’en est-il des jeux ? Eh bien ça marche bien aussi. Le SSD hybride nous ramène tout de même quelques années en arrière en ce qui concerne les temps de chargement cependant tous les jeux AAA du marché tournent parfaitement et avec des réglages maximums. Le fait de bénéficier d’une carte graphique dédiée y étant sans doute pour beaucoup.

La configuration actuelle de Shadow reçoit un score de 95% aux benchmarks, autant vous dire qu’à ce rythme vous avez le temps de venir. Blade s’engage à mettre le matériel de leurs PC à jour pour que la configuration proposée permette toujours de tout faire tourner sans problème.

C’est pour le travail

Est-ce qu’un Shadow permet de faire du montage photo ou vidéo ? Ou permet-il d’enregistrer de la musique ? Peut-on faire de la bureautique ?

Pour la bureautique aucun souci évidemment, pour les autres usages on touche parfois malheureusement aux limites actuelles de Shadow. Le problème du montage photo ou vidéo, c’est que ces activités demandent une qualité graphique hors normes et que la perte de qualités due au streaming (qui sera toujours plus importante que si votre PC était branché directement à votre écran) peut éventuellement compromettre des utilisations professionnelles.

shadow2
Le boitier Shadow, il est sobre et consomme très peu (12 à 25 W)

Quant à l’upload de fichiers, pour un PDF aucun souci mais si vous branchez un disque dur et que vous voulez copier 40 Go de données, mieux vaut s’armer de patience. Shadow ne permet donc pas de se passer entièrement d’une machine, si peu performante soit-elle et on en vient à son plus grand défaut : Shadow ne peut pas remplacer un vrai PC car malgré une performance et une puissance hors norme pour le niveau de prix demandé (nous parlons de 30€ par mois soit le prix d’un café par jour), cette offre ne permet pas d’assurer toutes les tâches quotidiennes et multiples que l’on exige d’une machine polyvalente. Le stockage est également très limité : 255Go, c’est peu ! La société Shadow propose 1To supplémentaire pour moins de 3 € par mois.

Non mais allô quoi, t’es sur mobile et t’as pas de Shadow ?

Vous pouvez utiliser Shadow depuis une application téléchargeable dans le play store d’Android. Pour utiliser votre Shadow sur un appareil iOs, il faudra attendre une invitation pour tester l’application bêta qui souffre encore de petits défauts (comme une bêta, en fait). Après avoir testé pleinement l’application sur les deux supports, on peut clairement saluer la prouesse incroyable réalisée dans ce domaine.

Connecté à une manette Bluetooth, votre téléphone ou votre tablette se transforme en une vraie console de jeux portable et la fluidité proposée est tout simplement bluffante.

Conclusion

Ce service de Cloud Computing avant-gardiste propose une alternative fiable et honnête à un vrai PC de jeu. Avec Shadow, plus besoin d’investir dans une machine coûteuse et énergivore, un simple abonnement mensuel permet d’accéder à son PC depuis n’importe où et sur n’importe quel type d’appareil. Si vous disposez d’une connexion stable et que vous voulez goûter aux joies du PC gaming sans pour autant sacrifier un mois de salaire dans un ordinateur, Shadow est fait pour vous. Convaincu par ce test ? C’est parfait puisqu’en ce moment la société Blade propose un système de parrainage avec des petits cadeaux à la clé, de quoi vous motiver à montrer cet article à vos amis !

À bientôt sur Sitegeek,

Renaud

Prise en main
Stabilité
Technique
Support
Qualité / prix

A propos Renaud

Je suis passionné de High-Tech, de jeu vidéo, de jeu de rôle sur table, de lecture, de cinéma. J'adore également la moto et les chiens.

Voir aussi

GoPro Hero

Test | GoPro Hero 2018 – La qualité au meilleur prix

Test | GoPro Hero 2018 - Pour vos vidéos de vacances, et à ce prix là : c’est le top du top !

Oculus Go

Test | Oculus Go – Le Rift du pauvre destiné au grand public

Test | L'Oculus Go, version automne de la réalité virtuelle, pourra-t-elle séduire le grand public auquel elle s'adresse clairement ? Pas sûr...

3 commentaires

  1. J’ai un Shadow même s’il y a eu quelques problèmes c’est une très bonne expérience. Tout le monde est pas fils a papa et peux pas se permettre de claquer 1600 balles dans une machine d’un coup. Alors ceux qui critiquent une entreprise FRANÇAISE, oui Monsieur, innovante et dont les produits sont accessibles financièrement, ceux-là je leur met pas un pouce bleu mais un autre doigt, et bien comme il faut.

  2. oui ça marche et même très bien mais comme dans toute expérience pilote, il y a des hauts et des bas.>>> pilote ???? Ce système existe depuis quoi 3-4 ans maintenant. Ça ne décolle pas, vu le prix c’est du gaspillage pure et simple. Pour une qualité limite et bcp de bugs et souci… Pour deux ans d abonnement à shadow on peut monter un pc qui tient largement la route sur les AAA récent. Et qui surtout ne coûtera rien les 4 années suivante.

    Shadow c’est surtout le passé, si le futur c’est ça je préfère arrêter de jouer sur pc… Input lag plus qualité streaming moisi et le tout dépendant d’une connexion Internet qui peut tomber à tout moment. Nan merci.

    • Tu compares des pommes et des poires.

      D’une part tu mets en avant que pour deux ans d’abonnement Shadow (soit 719,76 €) on peut bénéficier d’une machine pouvant tenir la route sur les AAA récents et ne coûtant rien sur les 4 années suivantes (ce qui permettrait d’économiser 1439,52€ d’abonnement Shadow). Le tout sans input lag et sans dépendre d’une connexion internet.

      De l’autre part tu compares cette solution à Shadow qui permet :
      1. De pouvoir utiliser sa machine où que l’on soit.
      2. De se passer d’un investissement coûteux et impossible pour certaines personnes.
      3. D’avoir la certitude de pouvoir faire tourner les AAA récents et à venir en configuration maximale.

      Selon moi les deux arguments ne se valent pas car ils ne s’adressent tout simplement pas au même public.
      Ce n’est pas parce que l’argument deux ne te convient pas qu’il n’en sera pas de même pour d’autres personnes.

      Pour information, Shadow a été lancé auprès de 500 personnes en bêta à partir de décembre 2016, soit moins de deux ans et commercialisé en mars 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.