Les dernières mises à jour des conditions d’utilisation du service inquiètent, en particulier pour ce qui concerne la vie privée.

WhatsApp va obliger ses utilisateurs à partager leurs données personnelles avec Facebook. À partir du 8 février prochain, si les nouveaux termes d’utilisations ne sont pas acceptés, la plateforme sera inaccessible. De nombreux utilisateurs s’apprêtent à délaisser la populaire application de messagerie au profit de Signal ou Telegram, plus légères et cryptées.  Si vous aimez le risque, allez sur PlayAmo tenter votre chance, sans ça, je vous invite à lire ce qui suit.

WhatsApp partage données Facebook

De nombreux utilisateurs migrent vers Signal en raison du partage des données de WhatsApp avec Facebook

La sphère high-tech prend position

WhatsApp, la plus populaire des applications de messagerie cryptée a toujours mis en avant son service autour de la notion de confidentialité. On peut donc s’étonner qu’elle oblige désormais ses utilisateurs à partager leurs données personnelles avec sa société mère, Facebook. Mercredi dernier, les utilisateurs ont été notifiés qu’ils devraient accepter de laisser Facebook et ses filiales collecter les données WhatsApp.

Ces données comprennent le numéro de téléphone associé au compte, ainsi que les numéros de téléphone des contacts et la géolocalisation, par exemple. Si ces nouvelles conditions ne sont pas validées avant le 8 février prochain, l’utilisateur ne pourra plus accéder à son compte. Ces nouveaux termes d’utilisations ont conduit à des suppressions massives de comptes WhatsApp et un exode vers d’autres applications de messagerie cryptées plus légères comme Signal et Telegram.

La sphère technologique s’agite et de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer la gestion de Facebook et pour inciter à changer de plateforme. C’est le cas de l’influent Elon Musk, fondateur de Tesla et de Space X et première fortune mondiale depuis cette semaine, qui a simplement tweeté « Use Signal » (Utilisez Signal).

Le lanceur d’alerte Edward Snowden y est également allé de son commentaire sur Twitter en incitant à migrer sur d’autres applications. Un éditeur du site de référence Techcrunch a fait un comparatif des données collectées par les applications de messagerie et a conclu par : « Signal et Telegram sont désormais de meilleures alternatives si vous êtes préoccupé par votre vie privée ».

Lire aussi :
Bientôt la fin de Facebook et Instagram en Europe ?

WhatsApp n’a pas justifié ce changement dans les termes d’utilisations, mais a tout de même précisé que cela n’affecte pas les utilisateurs en Europe.