Notre dernière découverte izneo : The Boys

Alors que tout le monde ne parle que de la série je n’avais qu’une seule envie c’est de découvrir l’oeuvre originale en premier. Est-ce que The Boys vaut le détour en comics ?

The Boys – Synopsis

Résumé de l’éditeur

Découvrez la série phare de Garth Ennis (Preacher, Punisher) et Darick Robertson (Transmetropolitan, Fury). Violent, insolent et ironique, The Boys n’hésite pas à briser l’image idéaliste que l’on peut avoir des super-héros. Dans un monde où ces derniers prolifèrent, une équipe de la CIA est chargée de les surveiller. Des agents qui règlent souvent les problèmes d’une façon radicale. Faites donc la connaissance de Billy Butcher, du P’tit Hughie, de la Crème, du Français et de la Fille dans cette saga complète à ne pas mettre entre toutes les mains !

The Boys - La dream team

The Boys – La dream team

The Boys – Mon avis sur l’histoire

Pour ceux qui ne connaitrait pas encore, Garth Ennis est l’auteur de la série Preacher et accessoirement de pas mal de runs* sur le Punisher ou Judge Dreed. Quand on voit ici le caractère des personnages nul doute que Mr Ennis fait une fixation sur les personnages agissant  sur le fil en terme de moralité. Sans compter qu’avec Preacher et The Boys Garth est arrivé à trouver des dessinateurs qui rendent cette même ambiance crade.

*run : est le nom donné aux histoires ayant un début et une fin dans un univers bien précis.
Un accueil chaleureux

Un accueil chaleureux

Digne de Garth évidemment

Digne de Garth évidemment

Comme expliqué dans le synopsis The Boys met en scène 5 anti-héros opérant pour la CIA et remettant les super-slips dans le droit chemin. Car il est évident que dans la tête d’Ennis aucune chance qu’il y ait un vrai héros digne de ce nom. Ici les super-héros sont addicts au sexe, à la drogue, au pouvoir et j’en passe. Acceptez de suite que vous n’êtes plus chez Disney & Co et vous serez aux anges.

Le saviez-vous ?

  • Le premier éditeur Wildstorm (DC Comics) a annulé l’édition après six numéro car jugé “trop gênant”
  • The Boys parodie volontairement les héros connus comme Tek Paladin qui s’apparente à Batman
  • Les origines du pouvoir de “La Fille” sont un hommage à Uderzo, l’auteur d’Astérix et Obelix
  • En 2010 Colombia Pictures voulait faire un film de The Boys mais a abandonné l’idée deux ans plus tard

Mon avis sur le style

Je vous le disais plus haut Garth Ennis semble donner la priorité aux dessinateurs qui ont un univers sale et violent. The Boys n’échappe pas à la règle avec Darrick Roberston qui entame l’aventure suivi de très près par Russ Braun, Peter Snejbjerg ou John McCrea qui viendront ensuite le seconder. Que ce soit les couleurs froides ou les images crues rien ne nous est épargné.

Dans The Boys même le chien à l'air sadique

Dans The Boys même le chien à l’air sadique

Dès le premier tome le ton est donné et rebutera les âmes les plus sensibles. Certains pourront même dire que c’est exagéré et que ça fonctionnerait tout aussi bien en étant moins violent. C’est pas faux, mais alors ce ne serait plus du Ennis. Pour ma part j’approuve entièrement et je me délecte d’examiner chaque case pour y découvrir les détails tordus des auteurs. RIP petit pigeon…

Le boucher ne fait pas dans la dentelle

Le boucher ne fait pas dans la dentelle

*cette note est totalement subjective et ne reflète que l’avis du rédacteur. Les goûts et les couleurs…

Notre dernière découverte izneo : The Boys Alors que tout le monde ne parle que de la série je n’avais qu’une seule envie c’est de découvrir l’oeuvre originale en premier. Est-ce que The Boys vaut le détour en comics ? The Boys - Synopsis Résumé de l'éditeur Découvrez la série phare de Garth Ennis (Preacher, Punisher) et Darick Robertson (Transmetropolitan, Fury). Violent, insolent et ironique, The Boys n'hésite pas à briser l'image idéaliste que l'on peut avoir des super-héros. Dans un monde où ces derniers prolifèrent, une équipe de la CIA est chargée de les surveiller. Des agents qui règlent…
Je n'en suis qu'au troisième tome mais j'adore déjà ce contrepied de la vague de super-héros Marvel/DC.

La note de Fred*

Scénario - 9
Style - 7
Ressenti final - 8

8

Je n'en suis qu'au troisième tome mais j'adore déjà ce contrepied de la vague de super-héros Marvel/DC.


The Boys, le comics en bref

Je ne sais pas si c’est légitime de ma part de vous parler du comics The Boys alors que je n’en suis qu’au troisième tome sur 19 (la série existe aussi en 6 tomes Deluxe). Mais je m’en serais voulu de ne pas partager avec vous le fait qu’izneo les vends en ce moment à -50%. Cela revient donc à 85€ pour toute la série en lieu et place de 170€ en temps normal. Si vous aimez le genre ne trainez pas, je rappelle qu’il ne faut pas d’abonnement pour pouvoir acheter sur izneo.

Et si vous ne savez pas de quoi il en retourne notre article de présentation d’izneo n’est pas loin.

Surtout quand on sait que même Amazon, qui est pourtant l’auteur de la série, n’est pas en mesure de nous proposer un prix attractif pour la version papier de ceux-ci. Les spéculateurs n’y vont pas de mains morte avec des tomes dépassant parfois la centaine d’euros.

Vous pouvez retrouver The Boys en promo jusqu’au 02/09/2019 sur le site izneo à 4,49€* /tome 

*Prix promo constaté lors de la rédaction de l’article -> (8,99€ en temps normal)

Lire un extrait

Commander sur Izneo

Au besoin n’hésitez pas à aller jeter un oeil au catalogue présent sur le site izneo.

Et vous ? Plutôt série ou comics ?

A bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez