Sorti en février 2020, Uchikomi est un manga qui a particulièrement attiré mon attention puisque ce dernier parle de… Judo ! Préparant actuellement ma ceinture noire, je ne pouvais pas passer à côté ! 

Fiche - Uchikomi - L'esprit du judo T01

Fabricant : Pika
Date de sortie : 12 February 2020
Prix officiel : 7.50 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Uchikomi – Synopsis

Résumé de l’éditeur

Ren est un garçon de quinze ans complexé par sa petite taille. Maltraité par ses pairs face auxquels il se sent impuissant, il contient quotidiennement sa rage. Mais le hasard amène ce lycéen à découvrir l’art qui saura faire éclore son talent insoupçonné : le judo. Ren s’engage alors sur “la voie de la souplesse” avec une ardeur et une ténacité inlassables qui seront les clés de son ascension.

uchikomi

Judo : la voie de la souplesse en japonais

Mon avis sur l’histoire

Après avoir adoré certains mangas sur les arts martiaux et les sports de combat, comme le mythique « Hajime no Ippo » sur la boxe et «Shijou Saikyou no Deshi Kenichi » qui propose tout un medley de la boxe thaï au ninjutsu, il me tardait de pouvoir lire enfin un manga qui parle de Judo !

Je pratique ce sport depuis quelques années et j’ai également eu la chance de pouvoir aller au Japon m’entraîner, d’autant plus d’éléments qui m’ont poussé à mettre le nez dans « Uchikomi, l’Esprit du Judo ».

uchikomi

Je préfère quand ils sont grands : pour mieux les envoyer voltiger par-dessus moi !

Un personnage principal, souffre-douleur de son lycée : tient, ça ne nous rappellerait pas d’autres histoires justement ? Ok, de ce point de vue-là, rien de bien original. Mais comme la plupart des Shônen me direz-vous… Le déroulé est simple et assez basique, comme tout récit sportif. On découvre au fur et à mesure les protagonistes principaux et on commence déjà à établir sa liste de « chouchous » et des « têtes-à-claques ». Le rythme est assez soutenu, pas le temps de s’ennuyer lors de la lecture. Tout est bien mis en place et assez rapidement.

Lire aussi :
Critique | Fight Club 2 - Plaisir mitigé

Mon avis sur le style

Oui, c’est un Shônen… donc on peut difficilement passer à côté des codes du genre : des garçons avec des hormones en ébullition, obsédés notamment par la poitrine des filles du lycée. J’ai trouvé ça un peu lourd… Jusqu’à ce qu’on découvre des personnages féminins au fort caractère, notamment LA responsable du club ! Ce manga a donc de quoi nous réserver de belles surprises sur les prochains tomes.

uchikomi

Ippon seoi nage, mon spécial… à gauche et garde à droite !

Et côté judo ça donne quoi ? Les techniques sont assez fidèles à la réalité, sans être “trop” exagérées non plus (c’est également ce que j’avais pu apprécier dans Hajime no Ippo). Les explications sont assez claires, même pour ceux qui n’auraient jamais enfilé un kimono de leur vie. En revanche, je déplore les erreurs de traduction. Si le manga conserve le nom des techniques en japonais (logique en même temps…) mais aussi le vocabulaire d’arbitrage, pour des raisons que j’ignore d’autres éléments de langage sont traduits en français… Il n’était pas compliqué de garder “randori” pour parler d’un “combat d’entraînement”… Plutôt que de lire un “match“, moment où j’ai risqué une fracture de la rétine…

En bref

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce manga qui saura ravir les fans de sports de combat et d’arts martiaux. Pour les autres, qui sait, cela fera peut-être naître une passion nouvelle ou une curiosité qui vous mènera sur le chemin du tatami un jour…

Lire aussi :
Avis | Je n'aime pas Pokemon Go, c'est grave docteur ?

Et vous ? C’est quoi votre lecture du moment ?

À très bientôt sur Sitegeek.

Alex

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: