Disney+ continue d’amener plus de contenu à son catalogue. Cette fois-ci c’est au travers de leur collaboration avec l’autre géant Américain FX/Hulu qu’ils nous proposent une série étant l’adaptation du comics du même nom : Y – Le Dernier Homme
Laissez-moi vous donner mon avis sur les deux supports.

/!\ Possible spoiler au sein de l’article /!\

Fiche - Y LE DERNIER HOMME - Tome 1

Fabricant : URBAN COMICS
Date de sortie : 25 October 2012

Disponible chez izneo :

Y – Le Dernier Homme – Synopsis

Résumé de l’éditeur

Une épidémie mystérieuse a décimé toute la population mâle de la Terre ! Toute sauf un jeune homme, appelé Yorick Brown, et son singe, Esperluette. Pourchassés par des groupements de femmes aux intérêts divers, Yorick et Esperluette partent sur les routes dévastées des États-Unis, sous la protection de la mystérieuse et mortelle Agent 355.

Mon avis sur l’histoire

Sorti en 2002 et écrit par Bryan K. Vaughan (auteur aussi du comics Saga) la série de 5 comics nous narre le récit du potentiel dernier homme sur terre. Vous remarquerez le “potentiel” et la précision “sur terre” car si le titre de la série sous-entend une aventure impliquant uniquement des femmes et un seul homme, il suffira de finir le 1er tome pour découvrir qu’on aura quand même droit à du rab de testostérone.

Y - Le Dernier Homme a souvent des faux airs de Walking Dead

Y – Le Dernier Homme a souvent des faux airs de Walking Dead

Au moment où je vous écris ces lignes j’en suis à présent au 4eme tome et même si l’histoire n’a rien d’originale en soi elle n’en reste pas moins très bien écrite. Pourquoi rien d’original ? Tout simplement parce qu’on est ici face à une vision pessimiste qui amène à du presque “Last of Us” et c’est un style déjà vu et revu.

Bien qu’il n’y ait pas de zombies on retrouve régulièrement l’ambiance de la série Walking Dead; par exemple dans la formation de mini clan/société par-ci, par là. Tantôt les Amazones qui se sont arrachées un sein à peine 2 mois après l’hécatombe, tantôt des prisonnières qui ont créée une mini ville paradisiaque. Attention que si on veut être correct c’est Walking Dead qui a des airs de ressemblance puisque étant sorti 5 ans plus tard.

Y - Le Dernier Homme est bien ficelé malgré tout

Y – Le Dernier Homme est bien ficelé malgré tout

Ceci étant dit, je me répète, mais la narration est bien écrite, on nous trompe vers certaines possibles conclusions afin de mieux nous étonner ensuite avec les vraies décisions de l’auteur. Malheureusement, comme souvent dans ce genre d’histoire, on va vite faire face à des incohérences qui pourraient ici en plus passer pour du machisme. Je veux dire, estimer que la terre entière se transformerait forcément en Mad Max si les hommes venaient à disparaître… il y a un peu (beaucoup) de prétention masculine là-dedans non ?

Mon avis sur le style

Du côté du style, c’est une dessinatrice moins connue que l’auteur qui est aux commandes : Pia Guerra. Si son style ne révolutionne rien il a au moins le mérite d’être bien maitrisé. Ici assez peu de cases “recyclées” ce qui fait que Pia a un travail considérable sur le dessin. Surtout lorsqu’on sait que l’on est ici sur une série de comics avoisinant les 1400 planches. Bravo l’artiste.

Y - Le Dernier Homme nous offre des covers sublimes

Y – Le Dernier Homme nous offre des covers sublimes

Les coloristes aussi font un excellent travail car à aucun moment on a le sentiment d’avoir une baisse de qualité (ce qui arrive de temps à autre sur certaines séries). Mention spéciale aussi aux différents artistes qui nous offrent tout du long de la série des couvertures plus sublimes les unes que les autres. C’est une pratique plutôt courante que d’avoir cela, mais ici elles sont tellement nombreuses que ça mérite d’être mentionné (une par numéro donc aux alentours de  60 au total).

Mon avis sur la série FX-Hulu / Disney+

En préambule à mon avis, je tiens tout de même à souligner que la série Y – Le Dernier Homme n’est pas une série originale Disney+. Cela peut paraître étrange de le préciser, mais vu que j’entends partout “tu as vu la dernière série Disney ?”. Je préfère pour ma part qu’on rende à César ce qui appartient à César. En l’occurrence, c’est donc la chaîne Américaine FX qui a produit cette série afin de la diffuser sur leur plateforme de VOD Hulu.

Aux commandes de la série on retrouvera Eliza Clark. Si vous cherchez ce qu’elle a fait d’autre ne cherchez plus c’est ici l’une des premières réalisation notable (soulignons quand même qu’elle est mariée à l’un des frères Whedon*, apparemment la réalisation se partage dans toute la famille).

*Les Whedon sont une famille de scénariste de Père en fils. Le plus connu étant Joss Whedon avec sa série Buffy ou les 2 films Avengers à son actif

Y Le Dernier Homme respecte bien les codes du comics

Y Le Dernier Homme respecte bien les codes du comics

Tout ceci étant dit Mme Clark fait de l’excellent travail. J’ai pu déjà voir les 5 premiers épisodes (sur 8 prévus) et si vous êtes fan du comics vous ne pourrez qu’aimer la série. Alors oui pas mal de choses changent avec ce nouveau support, mais personnellement si c’est bien fait c’est une coutume que j’apprécie, cela permet d’être surpris même après avoir lu l’aventure en version papier. Je le cite à nouveau mais Walking Dead avait fait de même en amenant des personnages ou des événements propres à la série. Il en va de même pour Y – Le Dernier Homme.

Aux rayons des acteurs peu de monde déjà connu (et c’est une bonne chose) mais ils sont tous crédibles et l’ensemble tient la route. Seule la présidente, jouée par Diane Lane, vous rappellera peut-être quelque chose puisque l’on a pu l’apercevoir il y a quelque temps dans le film Justice League de Zack Snyder (elle y incarne Martha Kent).

Dans Y Le Dernier Homme seul Diane Lane a déjà un peu de notoriété

Dans Y Le Dernier Homme seul Diane Lane a déjà un peu de notoriété

Découvrez la bande-annonce d’Y – Le Dernier Homme


Y – Le Dernier Homme en bref

D’une manière générale force est de constater que les séries inspirées de comics ont tendance à faire bien plus attention au respect de l’œuvre originale que dans le passé. C’est ainsi que pour Y – Le Dernier Homme je n’ai vraiment aucune préférence, que ce soit le comics ou la série tous deux valent le détour.  Alors certes pour ce qui est du comics ce n’est pas le genre que je garderai pour toujours dans ma bibliothèque (raison de plus pour l’avoir en version numérique ou en occasion) mais du côté de la série si vous avez Disney+ mettez le d’office dans votre liste, c’est plutôt sympa à regarder.

 

Frédéric Perez

Et si vous ne savez pas ce qu’est izneo notre article de présentation d’izneo n’est pas loin.

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Disponible chez izneo :