Pour ceux qui ne connaissent pas American Horror Story, la série a une particularité bien singulière. Chaque saison dispose de sa propre histoire sans aucun lien avec les autres… Vous pourriez donc commencer sans problème par cette saison 3 dont je vais vous parler aujourd’hui.  De mon côté,  cette marque de fabrique me plaît bien car je trouve assez plaisant  de voir les acteurs enchaîner les rôles souvent à contre-courant les uns des autres d’année en année. Cela rend leur performance d’autant plus appréciable.

American Horror Story Coven

Ici ce n’est pas camping paradis

American Horror Story Coven Voodoo Queen

La reine vaudou

La première saison « American Horror Story Murder house » nous contait l’histoire d’un couple de jeunes mariés ayant acheté une maison hantée.  La saison deux, « American Horror Story Asylum », s’illustrait dans un asile psychiatrique, post seconde guerre mondiale, où un chirurgien nazi s’essayait à tout un tas d’expériences contre-nature sous l’insoutenable musique de sœur Dominique (Nique, nique) … bien trash ! La saison 3, estampillée American Horror Story Coven, nous amène cette fois ci, dans un couvent de notre époque, ou de jeunes sorcières apprennent à se familiariser avec leurs pouvoirs respectifs sous la tutelle de la suprême. Le petit côté Poudlard naïf du début laissera vite sa place à un récit adulte, rythmé et cauchemardesque dont je vais tenter de vous parler sans trop vous spoiler.

American Horror Story Coven : Madison, la pétasse du groupe

Madison, la pétasse du groupe

American Horror : Suprême bitch ?

American Horror Story : Les symboles de la mythologie

Les symboles de la mythologie

Oubliez les vieilles sorcières pleines de pustules des contes de notre jeunesse…. Ici nos principales apprenties sorcières sont sexy, séductrices et manipulatrices. Leur suprême n’est autre qu’une espèce de couguar totalement immorale, alcoolique et droguée. La trêve historique avec le clan des prêtresses vaudou va être brisée lorsque Fiona libérera une tortionnaire esclavagiste, responsable de crimes odieux et enterrée vivante depuis 150 ans. Les deux camps se livrent alors à une véritable guerre au suspense haletant ou les nombreuses spécialités de nos demoiselles seront mises à contribution : nécromancie, télépathie, télékinésie, vaudou, voyance,…. Un prédateur commun viendra cependant jouer les trouble-fêtes; mais je ne vous en dit pas plus …

American Horror Story : Myrtle, chef du conseil des sorcières

Myrtle, chef du conseil des sorcières

Les décors des lieux très soignés ainsi que les prises de vues intelligemment dérangeantes contribuent à vous procurer cette ambiance si particulière propre à la série. Visuellement, c’est carrément grandiose et la réalisation parvient avec brio à frôler en permanence la limite à ne pas dépasser pour éviter de sombrer dans l’odieux ; même si parfois c’est assez trash, autant vous avertir. Comme pour les autres saisons, la série bénéficie d’un générique du plus bel effet que je vous invite à admirer ci-dessous.

http://www.youtube.com/watch?v=Cr6d5Zzp4BA

Le bilan après neuf épisodes

American Horror Story Coven : Kaylee

Kaylee

Les premières minutes m’ont un peu effrayées.. Il faut dire que je n’aime pas vraiment ces films d’horreur « modernes » mettant l’accent sur la torture et le contenu trop explicite et j’ai eu un peu peur qu’American Horror Story prenne ce genre de tournant… Forte heureusement, ce n’était qu’une mise en contexte qui laissera place à un récit  haut en couleur desservit par une flopée d’acteurs très efficaces. Cette troisième saison et sans conteste ma préférée car elle mélange habillement suspense, humour et malaise tout en restant surprenante et rythmé. J’attends maintenant impatiemment la deuxième partie pour connaitre le dénouement de cette saison que je vous recommande vivement.

American Horror Story : Nan, Queenie et Zoe

Nan, Queenie et Zoe. Nos apprenties sorcières

Retrouvez toutes les infos sur le site officiel : http://www.fxnetworks.com/ahs/

Rejoignez les autres fans français sur le groupe Facebook : American-Horror-Story-France/

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur cette série et à partager cet article si vous l’avez apprécié.