Voilà un bouquin qui ravira les antispécistes avides des culture de l’imaginaire, puisque Monstrueusement Mignons ne vous propose plus d’occire des monstres dans un univers medieval-fantasy mais de les apprivoiser… Attention les sourcils, ça peut chauffer !

 

Les Pokémon, façon D&D

 

En 2015, Metal Weave Games éditait le Baby Bestiary Book, un volume original posant une question complètement inattendue : “Dans un monde teinté de mythes et de magie, de grands héros terrassent de terrifiants monstres pour devenir des légendes. Mais qu’advient-il des bébés restants ?” C’est vrai, ça ! Après tout, les monstres ont des familles, une descendance, des petits bouts de chou écailleux trop meugnons ! On en fait quoi, de ces adorables boules d’épines et de morve ? Eh bien on en prend soin ! C’est là le parti pris de Monstrueusement Mignons, traduction française du Baby Bestiary Book, que va traduire en français Black Book Éditions.

Monstrueusement mignons

Comme vous pouvez le voir sur cette bannière, l’éditeur français va lancer une précommande participative dès lundi 14 mai à 20h sur sa plateforme GameOnTabletop.com. Alors que la version US compte deux volumes – qui sont en réimpression -, la version française compilera l’ensemble en un seul bouquin.

 

C’est vrai qu’ils sont monstrueusement mignons

 

On est tenté de se demander : “quel intérêt ?” Quand j’ai lu l’annonce de Black Book Éditions, j’étais sincèrement perplexe (en même temps, je ne joue plus vraiment aux jeux de rôle med-fan). J’ai ensuite lu un extrait que m’a envoyé l’éditeur afin que je saisisse mieux le concept et je trouve l’idée tout simplement géniale (à condition qu’elle soit bien exploitée autour d’une table, évidemment).

Lire aussi :
Critique jeu de rôle | Tales from the Loop - Stranger Things a trouvé son JDR

Concrètement, l’ouvrage – qui réunit tout de même plus d’une dizaine d’auteurs et autrices – propose une lecture en deux temps. D’un côté, les informations pratiques liées à une bête. Son nom, sa description sommaire, les légendes auxquelles elle est liée, la manière dont on en prend soin avant et après son éclosion, ce qu’elle mange, comment la dresser, etc. Le tout rédigé sous la plume de personnages fictifs avec des conseils, des anecdotes, et juste ce qu’il faut d’humour. Je vous laisse en juger vous-même avec ces deux pages très prometteuses issues du livre. Si vous êtes intéressé.e.s, vous savez donc où vous rendre lundi prochain.

De quoi nous changer de ces bestiaires aux monstres hideux que l’on se contente généralement de terrasser sans une once d’empathie. Et surtout un moyen efficace, entre de bonnes mains, d’apporter de la profondeur à un genre aux codes éculés et qui ne demande qu’à se rafraîchir !

Sur ce, je vous dis à bientôt sur Sitegeek,

Musa