Accueil > Lifestyle > La fin de la carte grise en Préfecture : quelles conséquences ?

La fin de la carte grise en Préfecture : quelles conséquences ?

Depuis le 06 novembre 2017, vous rendre dans la préfecture ou la sous-préfecture de votre département n’est plus d’aucune utilité pour réaliser une demande de création ou de modification de votre carte grise. Et oui, les démarches sont à présent à effectuer intégralement sur internet sur le site officiel de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) ou sur le site de l’un des nombreux prestataires de services agréés par l’Etat. Mais qu’est-ce que cela implique pour les particuliers ? Le point sur le sujet.

Le site de l’ANTS sujet à des bugs ?

Depuis novembre, le Gouvernement renvoie donc particuliers comme professionnels vers le site de l’ANTS. Oui mais voilà. Il semble que le site soit sujet à de nombreux bugs mis en évidence début décembre déjà par l’Automobile Club Association : problèmes de connexion, échec de la demande en cours de procédure, rejet d’une demande sans explications…

Quelques problèmes persistent encore à l’heure d’aujourd’hui côté particuliers comme professionnels et ce, malgré la confirmation du ministère de l’intérieur que les problèmes ont été résolus.

Le site de l'ANTS ce n'est pas toujours idéal
Le site de l’ANTS ce n’est pas toujours idéal

Particuliers et professionnels réclament davantage de clarté

La seconde conséquence de la numérisation des procédures d’immatriculation, c’est le manque de clarté de l’administration. Bon nombre de particuliers ignorent encore qu’il leur est désormais impossible de se rendre en Préfecture. Lorsqu’ils sont informés, il peut s’avérer relativement difficile de choisir entre les différents prestataires de service émergents qui se disputent le marché, autrement dit entre les sites tiers ayant reçu un agrément du Gouvernement pour attribuer puis gérer des immatriculations. Il en existe en effet un certain nombre. Comment les différencier ?

Certains proposent un envoi de la carte grise en quelques jours, d’autres en 48H. D’autres encore permettent le téléchargement de tous les documents en ligne lorsque certains autres demandent leur envoi par courrier. Il y a de quoi s’y perdre. Surtout qu’il est difficile pour la plupart des particuliers de placer leur confiance en des plateformes en ligne jusqu’alors inconnues au bataillon.

En attendant le retour du service de l’état, il est possible de se tourner vers des sites comme eplaque.fr pour réaliser sa carte grise en ligne. Une alternative payante au site de l’ANTS mais qui fonctionne parfaitement.

c

Si vous ne souhaitez pas attendre, passez par eplaque !
Si vous ne souhaitez pas attendre, passez par eplaque !

Des professionnels de l’automobile en colère

Pour les professionnels qui tendent, eux, à se tourner vers le site de l’ANTS, le problème de clarté est également primordial. Force est de constater que le site en lui-même n’est que très peu intuitif pour ces professionnels de l’automobile.

Ils dénoncent d’autre part une formation pas assez poussée chez le personnel de l’ANTS qui rend extrêmement difficile leurs démarches et la possibilité d’obtenir une réponse concrète à leurs questions en cas de problèmes.

Conséquence : de nombreux véhicules immobilisés en attente d’immatriculation pour leurs clients. Une conséquence pouvant, on l’imagine, avoir des conséquences dramatiques pour leur affaire. La situation est également compliquée pour les auto-écoles dont un certain nombre peinent à remplir sereinement les dossiers de leurs élèves pour l’obtention prochaine de leur permis.

Si la situation profite indéniablement aux prestataires de services, la numérisation des démarches de carte grise et de permis met donc à mal les professionnels du secteur comme l’administration en elle-même, qui doit à présent gérer une crise à laquelle elle n’était pas vraiment préparée. Cette numérisation a-t-elle été trop rapide ? On constate malgré tout que le nombre des immatriculations restait stable sur le mois de décembre 2017. La situation ne devrait à présent aller qu’en s’améliorant.

Et vous, vous êtes du genre impatient ou vous préférez payer pour un bon service?

À très bientôt sur le site

Gwen

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chat, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

Insolite | Les machines à sous Konami de Las Vegas

Il y a un peu plus d’un an, je me suis rendu à Las Vegas …

Test | Eminent Alarme Wifi OV2 – Pourquoi faudrait-il payer plus ?

Test | Eminent OV2 WiFi Alarme - Ils prouvent tout de même que même à bas prix il est possible d'avoir du matériel plus que correct.

Un commentaire

  1. Il faut toujours payer plus et cela tombe toujours sur les automobilistes, avant un dépôt de carte grise était gratuit, maintenant c’est devenu si compliqué qu’il faut en plus payer un professionnel pour le faire, et aussi payer les fonctionnaires qui le faisaient au chômage, c’est inadmissible ! J’ai attendu un mois et demi ma carte grise, bravo la demande plus rapide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.