Facebook envisagerait de fermer ses deux réseaux sociaux phares en Europe suite aux décisions gouvernementales concernant le transfert de données.

En 2004, le jeune Mark Zuckerberg fondait Facebook, l’un des tout premiers réseaux sociaux de l’Histoire. Depuis sa chambre d’étudiant à Harvard, le jeune américain ne savait pas qu’il venait de créer un véritable empire. Huit ans plus tard, il rachetait Instagram, un autre serveur initié par Kevin Systrom et Mike Krieger. Rapidement, la popularité de ces deux sites a grimpé en flèche. Toutefois, l’histoire pourrait bien s’arrêter prochainement pour les utilisateurs européens.

Facebook Instagram arrêt Europe

Fermeture en Europe de Facebook et Instagram ?

Le transfert de données au cœur de toutes les controverses

Au début de l’automne, un réseau social du nom d’une chanson très populaire s’est vu interdire aux États-Unis. En effet, Donald Trump a décidé de bloquer l’application Tik Tok aux Américains afin, selon lui, de protéger leurs données du gouvernement chinois. Toutefois, le transfert de données n’est pas réservé au site le plus populaire du moment.

Début septembre, la Commission de Protection des données irlandaises a accusé Facebook de stocker les données des utilisateurs européens aux États-Unis. Il s’agissait d’ailleurs d’une première retombée d’une décision de la Cour Suprême européenne concernant les entreprises américaines. Le 22 septembre, Yvonne Cunnane, la responsable de la vie privée chez Facebook a déclaré qu’il était difficile de discerner comment le réseau social pourrait continuer à offrir des services aux Européens dans ces circonstances.

D’après un communiqué, Facebook et Instagram ne menacent pas de fermer complètement leurs serveurs. Toutefois, l’affaire devra être traitée en novembre, devant la Haute Cour de justice d’Irlande. Facebook serait alors passible d’une amende de 4 % de ses revenus annuels, soit 3 milliards de dollars. Cette infraction aux lois européennes sur la protection des données pourrait donc coûter très cher à l’entreprise américaine, qui choisirait certainement de se retirer du marché. Néanmoins, aucune décision officielle n’a été prise pour le moment. Mais si Facebook choisit de fermer ses services à l’Europe, nous devrons nous tourner vers d’autres réseaux sociaux…

Lire aussi :
Terragame Center : Bienvenu dans l'hyper réalité virtuelle!

Alors, vous pensez que ça pourrait arriver un jour ?

Au plaisir

Gwen