Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Final Fantasy XV – Xbox One – La quintessence du film interactif
ffxv

Test | Final Fantasy XV – Xbox One – La quintessence du film interactif

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

 

Après 10ans d’attente Final Fantasy XV est enfin entre nos mains. Les jeux ont évolué entre-temps et FFXV à voulu suivre la tendance en terme de casual gaming*, est-ce vraiment une bonne idée ?

*le casual gaming consiste à rendre les jeux plus simples pour qu’ils soient à la portée de tous

Une après-midi avec Final Fantasy XV sur Xbox One

J‘avoue que je n’ai pas spécialement joué aux Final Fantasy. Je me souviens tout de même du 7 sur PS1 qui avait 3 CD et m’avait laissé de bons souvenirs. Mais comme beaucoup de monde je crois, lorsque l’on me parle de Final Fantasy XV je pense surtout aux cinématiques superbes de Square Enix. D’emblée lorsque le jeu débute vous vous retrouvez dans un château en feu aux prises d’un roi capable de vous balancer des boules de feu. Une intro courte mais intense qui donne le ton. Difficile de vous faire la synopsis du jeu car je n’ai moi-même pas encore bien tout compris. En guise de résumé sur l’univers de FF, on a droit à quatre tableaux dans une salle d’entrainement qui résument bien trop le tout.

Final Fantasy XV - Un scénario qui démarre en trombe.
Final Fantasy XV – Un scénario qui démarre en trombe.

En gros, vous incarnez le prince Noctis et allez vous marier avec une certaine Lunafreya afin que la paix persiste dans le royaume. Mais à peine parti, votre ville natale se fait envahir par… j’ai pas bien compris qui. Vous avez la rage car votre père succombe lors de l’attaque et vous commencez alors à récolter le pouvoir des rois défunts pour être sur d’être de taille face à… je sais toujours pas qui. Pour cette aventure, vous serez épaulé par vos 3 meilleurs amis qui sont là aussi pour vous défendre.

Les potos
Les potos !

Final Fantasy XV – Tu peux rouler mais c’est moi qui conduis

Une chose m’a frappé dans Final Fantasy XV c’est qu’à chaque fois que j’ai aimé quelque chose il y a eu un « mais ». Exemple : Les graphismes sont juste sublimes MAIS il y a un genre d’auto focus constant qui vient gâcher l’ensemble. La voiture est méga classe MAIS elle est sur des rails et vous ne pouvez pas réellement la conduire.

Noctis à la classe même quand il fait le plein.
Noctis à la classe même quand il fait le plein.

Je ne vais pas vous faire la liste de cette manière, vous avez compris le principe. La première phrase du jeu qui apparaît à l’écran est : « Final Fantasy XV, un jeu pour les fans et les nouveaux venus. » Et quoi ? Ils ont prévu que les « nouveaux venus » soient tous des incompétents en terme de jeu ? Je dis cela car le gameplay est parfois trop simplifié. Ici pas de tour par tour pour les combats mais bien du « hack n’slash » et en mode automatique monsieur ! Il vous suffit de rester appuyer sur la touche « B » pour que Noctis enchaine les figures, de temps à autres un petit coup de « X » histoire de ne pas perdre trop de vie mais rien de bien compliqué. Alors pour être certain que vous mouriez, les développeurs ont mis installé les monstres de manière à bloquer artificiellement les joueurs, puisqu’un seul de leurs coups suffira à vous vaincre.

Un bestiaire aux petits oignons.
Un bestiaire aux petits oignons.

Final Fantasy XV – Soyez prêt à courir

Final Fantasy XV s’était vanté d’avoir une carte bien plus grande que The Witcher 3, et même si c’est vrai je vous assure que vous le regretterez très vite ! Je ne sais pas si plus tard dans le jeu on aura droit à des montures mais jusqu’ici le boys band de Noctis peut s’engager pour un marathon car il ont de l’entraînement ! Vous devrez choisir entre vous téléporter et zapper les XP que vous auraient rapporté les combats. Ou courir, mais courir longtemps ! Oubliez de suite la voiture, comme je vous l’ai dit plus haut, elle est sur des rails et vous ne la conduisez pas vraiment. Elle constitue plutôt un chargement déguisé. Car les « vrais » chargements sont tellement longs que vous aurez le temps d’aller aux toilettes au besoin.

Une "trop" grande carte ?
Une « trop » grande carte ?

Mention spéciale pour la VF, j’avais un peu peur car trop souvent les doubleurs français ne sont pas investis de la même ferveur que les Japonais. Je dois avouer qu’ici tant la BO que le doublage sont vraiment au top ! Coup de coeur pour la musique du début Stand by Me qui donne un début de jeu très cinématographique. Pour la VF j’ai juste été perturbé par le fait d’entendre la voix d’Athéna (Saint Seiya) collée sur une serveuse… mais bon.

Athéna s'est recycler en serveuse de bar au port apparement.
Athéna s’est recycléé en serveuse de bar au port apparemment.

Pas de bugs, jusqu’ici !

On prend un malin plaisir à souligner les défauts d’un jeu mais on oublie trop souvent de féliciter lorsque tout va bien. J’ai pu jouer une dizaine d’heures et, mis à part les combats aériens qui sont un peu brouillons, je n’ai pas vraiment vu de bug. Les mauvaises langues diront que c’est un peu facile lorsque le jeu vous donne la main et vous empêche d’aller partout. Mais le jeu reste assez punchy et ne souffre pas de son système semi-linéaire. Pourquoi s’en plaindre donc ?

Et donc ça c'est la mécano ?
Et donc ça c’est la mécano ?

J'ai aimé

  • Les graphismes
  • L'humour'
  • Le doublage VF

Je n'ai pas aimé

  • Les distances à parcourir à pied
  • Le côté trop couloir sans l'assumer
  • Les combats aériens peu précis
  Après 10ans d'attente Final Fantasy XV est enfin entre nos mains. Les jeux ont évolué entre-temps et FFXV à voulu suivre la tendance en terme de casual gaming*, est-ce vraiment une bonne idée ? *le casual gaming consiste à rendre les jeux plus simples pour qu'ils…

Résumé des scores

Graphismes
Scénario
Jouabilité

Mémorable

Résultat en demi-teinte mais qui ne laissera pas indifférent au bout du compte. Certaines scènes pourraient bien devenir cultes, ça c'est sur.

Revue de presse

 12/20

Gamekult

 18/20

Gamergen

 18/20

JV.com

 18/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Je ne saurais vous dire à ce stade si Final Fantasy XV restera dans les mémoires. Ni même si il vaut les 10 ans d’attente. Ce qui est sûr c’est que c’est un bon jeu ! Il ne plaira pas à tout le monde et les fans du genre risqueront d’être déçus par moment. Malgré tout il sera dans le haut de la liste des cadeaux pour Noël. Prévoyez tout de même de l’installer à l’avance sans quoi l’heureux élu risque de devenir fou en attendant que les 40Gb s’installent sans compter les 10Gb du patch day one.

Et vous ? Déjà craqué pour ce nouvel opus de Square Enix ?

Plus d’infos sur le site officiel de Final Fantasy XV.

A très bientôt sur Sitegeek,

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

Monde ouvert mais pas trop.


Final Fantasy XV
DéveloppeursSquare Enix
EditeurSquare Enix 
Date de sortie29 November 2016
Prix 94,99

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Steep

Test | Steep – Xbox One – Jump and Let it Snow !

Test | Steep - Xbox One - Le plein de sensations pour ce jeu alternant ski, snowboard, wingsuit et parachute sur un rythme dingue

Silence

Test | Silence – Une ode a l’amour pleine de poésie

Test | Silence - Une petite perle comme on en voit peu, d'une beauté a couper le souffle mais qu'on aurait aimé plus long

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *