Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | GT Sport – PS4 – Les derniers ne seront pas les premiers
GT Sport

Test | GT Sport – PS4 – Les derniers ne seront pas les premiers

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Après 4 longues années de développement, Polyphony Digital nous revient avec un nouvel épisode de sa série phare, j’ai nommé GT Sport. Itinéraire d’un jeu dépassé avant sa sortie.

Un après-midi avec GT Sport sur PS4

Gran Turismo est sans conteste un jeu qui a marqué l’histoire du jeu vidéo à tous les niveaux lors de son arrivée sur PS1 il y a déjà 19 ans de cela. Fort de plusieurs épisodes ayant fait sa réputation auprès des puristes de simulation automobile, Gran Turismo représentait une œuvre d’art dans un monde sans grande concurrence. Depuis lors et après une sixième livrée nous ayant laissé sur notre faim, il aura fallu 4 longues années pour enfin voir sortir GT Sport. Les attentes étaient donc grandes. Malheureusement, avec les années, la concurrence a travaillé d’arrache-pied pour venir faire face au monstre de Sony. Nous avons récemment pu découvrir le très bon bien qu’exigeant Project Cars 2, l’excellent mais élitiste F1 2017 et surtout, Forza 7, le bébé de Microsoft qui arrive à se renouveler épisode après épisode pour le plus grand bonheur des fans de la firme de Redmond. C’est donc en dernier que GT sport se présentait, espérant bien pouvoir compter sur sa réputation pour convaincre les joueurs de la réussite du jeu. Malheureusement, les derniers sont rarement les premiers et je vais vous expliquer pourquoi.

Bienvenus dans GT Sport

Un contenu trop limité pour faire face

Cela faisait longtemps que j’étais déçu des Gran Turismo. Fan absolu des épisodes 1 et 2, j’avais par la suite été frustré car je trouvais le jeu fort rigide et souvent trop sobre dans son approche, ses menus ou ses modes. GT Sport ne fait pas exception à la règle. Dès que l’on entre dans le jeu, on constate bien vite que les menus ne sont pas attirants pour un sou et ressemblent fortement à ceux des jeux précédents. Pas grave me direz-vous, c’est la marque de fabrique de Gran Turismo. Oui, enfin, il ne faut pas exagérer non plus, les menus ne sont pas intuitifs et on a envie de dire immédiatement tout ça pour ça.

Voila…c’est sobre, trop sobre

Vient ensuite le problème du contenu. Bien trop limité à notre gout. Si comme moi, vous préférez jouer en mode solo plutôt qu’en ligne (abonnement payant obligatoire évidemment), vous risquez de rapidement crier au scandale. En effet, le mode solo est pour le moins réduit pour une bonne et simple raison ; il n’y a pas de mode carrière. Les développeurs ayant choisi de miser énormément (voire tout) sur le multijoueur en ligne. Pari perdu en ce qui me concerne. Là où un Forza propose plus de 600 voitures, GT Sport n’en propose que 170. Pas mal déjà mais pas assez surtout avec l’absence de nombreuses voitures de série. Sachant que Gran Tursimo 6 proposait plus de 700 voitures, on est légitimement déçus. Que l’on soit fan ou pas, le succès de Gran Turismo reposait sur le nombre de voitures disponibles faisant le bonheur des collectionneurs, le nombre de circuits (seulement 17 ici) mais aussi les modes carrière et les épreuves de permis. Ces dernières ayant disparu également, vous pouvez donc voir que le contenu solo a été assez négligé.

Le mode campagne manque de richesse

Le mode en ligne, que je n’ai pas testé, propose des épreuves courses simples (3 par jour) et des championnats (encore indisponibles à l’heure actuelle). Le but étant de vous mesurer aux joueurs du monde entier sur des challenges bien déterminés en fonction du moment de la semaine. Bien que l’on accepte le parti pris de se concentrer sur la dimension en ligne, on aurait aimé une meilleure communication pour mieux définir les attentes.

Le gros point positif de ce GT Sport c’est son mode photo. Hyper pointu, vous aurez l’opportunité de planter votre voiture dans des vraies photos afin de réaliser des shootings du plus bel effet. Après, c’est bien mais franchement, est-ce important quand le reste manque cruellement ?

Le mode photo est superbe

Une jouabilité simpliste qui ramènera du public

Niveau jouabilité, je pourrais résumer ça très rapidement. Sensations absentes, IA complètement à la ramasse et le tout sur fond de conduite relativement accessible. Gran Turismo est rigide dans sa manière de conduire et on aurait espéré plus d’efforts sur les différentes sensations en piste. Malheureusement, l’absence d’impression de vitesse et de difficulté de pilotage (même sans les aides), rendent le jeu un peu banal. Rajoutez à cela une IA qui semble parfois sur rail et complètement incohérente. En effet, les autres voitures ne vous calculent même pas et n’auront que faire de votre présence sur la piste. C’est presque comme si leur itinéraire était calculé et ne pouvait subir aucun dynamisme en fonction des circonstances pour rendre la course vivante.

Surtout on se suit et ON…NE…DÉPASSE…PAS

Un beau jeu sans pour autant exploser la rétine

Terminons par l’aspect visuel de ce GT Sport. Les équipes de Polyphony ont toujours été au top lorsqu’il s’agissait de dessiner les différentes voitures et c’est encore le cas ici. Les voitures sont superbes et bien détaillées mais on a envie de dire, n’est-ce pas le cas de presque tous les jeux à l’heure actuelle ? Les environnements sont relativement beaux bien que déséquilibrés entre certains circuits. Parfois on est bluffés par un arbre hyper vivant et à d’autres moments, même le bas-côté est moche à voir et on rencontre pas mal d’aliasing. GT Sport est beau certes mais son arrivée tardive le soumet à la comparaison avec la concurrence et c’est là que le bats blesse.

Certains beaux plans mais n’est-ce pas la norme?

J'ai aimé

  • Joli par moments
  • Conduite plus accessible
  • Le mode photo

J'ai pas aimé

  • Pas de sensations
  • Contenu trop limité
  • Une IA qui dort
  • Pas de mode carrière
  • Des graphismes incohérents
ran Turismo est sans conteste un jeu qui…

Résumé des scores

Graphismes
Jouabilité
Contenu

Dépassé

GT Sport offre une expérience de conduite agréable sans rien bousculer et avec un contenu bien trop maigre

Revue de presse

 14/10

Gamekult

 14/20

Gamergen

 14/20

JV.com

 14/10

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Arnaud

Vous l’aurez compris, j’attendais ce GT Sport avec une certaine impatience et ma déception est à la hauteur du temps d’attente, très grande. Sans être un mauvais jeu, GT Sport offre un contenu trop limité, une maniabilité bien accessible sans grandes sensations et des graphismes jolis bien que pas exceptionnels. Si l’on m’avait vendu ça comme un prologue avant le jeu final à 30 euros, j’aurais dit pourquoi pas mais là, face au choix disponible, dur de courir après cette version. Les adeptes apprécieront peut-être, surtout ceux qui n’ont pas de Xbox One ou qui trouvent Project Cars 2 trop exigeant et F1 2017 trop limité.

Plus d’infos sur le site officiel de GT Sport.

À très bientôt sur Sitegeek.

Arnaud

testUAMA1_vectorized

Un jeu de « merde »


Gran Turismo Sport - Edition Day One [Exclusivité Amazon]
DéveloppeursSony
EditeurSony 
Date de sortie18 October 2017
Prix 29,99

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

super mario odyssey

Test | Super Mario Odyssey – Nintendo Switch – Big N en état de grâce

Test | Super Mario Odyssey - Nintendo Switch - Une oeuvre magistrale pour le retour du désormais ex-plombier aidé cette fois de Cappy, son chapeau magique

Test | Fire Emblem Warriors – New 3DS / Switch – Même combat ?

Test | Fire Emblem Warriors vise haut en s'attaquant en même temps à la Switch et aux New 3DS. Reste à voir si les non initiés du genre accrocheront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *