Ce week-end à La GameForce, nous avons eu la chance de mettre les mains sur la version PC de Doom Eternal. L’occasion était donc toute trouvée pour vous faire part de nos premières impressions. Bref installez-vous confortablement car c’est parti pour une bonne grosse preview qui tâche !

Un communiqué de presse Bethesda venant de tomber nous informe que la sortie du jeu est repoussée au 20 mars 2020. Il faudra donc attendre quatre mois supplémentaires pour profiter de Doom Eternal. Cependant Bethesda et id Software nous promettent que cela en vaudra la peine puisqu’ils nous garantissent une bien meilleure expérience de jeu.

On ne change pas une équipe qui gagne

Il y a deux jeux que j’attends en cette fin d’année 2019 : Jedi Fallen Order et Doom Eternal. Inutile donc de vous dire que lorsqu’on m’a proposé d’aller tester ce dernier, j’ai sauté sur l’occasion. Le problème, c’est qu’après l’avoir essayé, j’étais encore plus impatient de voir le 22 novembre arriver. Et oui, si vous avez kiffé l’épisode précédent, il y a de fortes chance que vous repreniez énormément de plaisir avec ce nouvel opus. Et pour cause, il n’est pas vraiment différent. En effet, la recette est exactement la même. Le seul truc qui change, c’est que le jeu est beaucoup plus beau, beaucoup plus nerveux et surtout beaucoup plus bourrin.

D’entrée de jeu, on remarque que bon nombre de nouvelles manoeuvres ont été ajoutées au panel d’actions du Doom Guy. En effet, la grosse innovation du titre se situe au niveau des déplacements. Ceux-ci nous confèrent une mobilité jamais vue auparavant. On peut désormais dasher sur terre ou dans les airs, grimper à des parois, ou encore se balancer à des tuyaux aux plafonds. Bref pas la peine de vous faire un dessin, Doom Eternal est bel est bien plus nerveux. Pour le reste, mis à part les graphismes largement revus à la hausse, ne vous attendez pas à d’énormes changements. Les glory kills & compagnie sont toujours de la partie.

Au final, on en a pensé quoi de ce Doom Eternal ?

Lâché directement au coeur de l’action, difficile de juger Doom Eternal dans sa globalité. Je n’ai rien appris du scénario, ni même du système de leveling. J’ai juste eu droit à du gameplay pur et dur. C’est beau, ça saute, ça tire dans tous les sens et pour couronner le tout, le challenge est au rendez-vous. D’ailleurs, on retire une certaine satisfaction à avoir nettoyé une zone après être mort plusieurs fois et ça, c’est cool. Surtout si on compare ça aux autres FPS actuels qui ont un peu trop tendance à nous prendre par la main.

Le Doom Guy de Doom Eternal s'apprêtant à tirer sur un ennemi

Etes-vous prêt à déchaîner les flammes de l’enfer ?

Le seul truc qui me fait peur, c’est que le jeu demande une machine de guerre pour tourner convenablement sur PC. Ceci dit, tout ce qui m’a été donné de voir avait l’air bien optimisé. Pour le reste, le constat est plus que positif. J’attendais Doom Eternal avec impatience et c’est toujours le cas après l’avoir essayé. Et vous, vous l’attendez ce Doom Eternal ?

Pour les pré-commandes de la version PC, rendez-vous sur Steam.

Pour le reste, à bientôt sur Sitegeek !