Par un chemin détourné, Fortnite fait son retour sur iOS.

La semaine dernière, Fortnite a fait son grand retour sur iOS, enfin presque… Le jeu de bataille royale ultra populaire n’est pas de retour sur l’App Store d’Apple d’où il a été retiré au mois d’août 2020, mais si vous possédez un iPhone ou un iPad, vous pouvez désormais participer à une version de test et streamer le jeu depuis la plateforme GeForce Now de Nvidia.

Un partenariat unique entre Epic Games et Nvidia

Nvidia et Epic Games avaient promis dès novembre 2020 que Fortnite reviendrait sur iPhone et iPad grâce au service GeForce Now via le navigateur Web Safari. Pour rappel, cette méthode est la seule autorisée par Apple actuellement pour faire tourner les services de streaming de jeux comme GeForce Now, Stadia, xCloud ou Luna sur iOS.

Fortnite est techniquement déjà disponible sur la plateforme GeForce Now pour les utilisateurs sous Android, mais cette version du jeu est une copie en streaming de la version desktop. La nouvelle version que Nvidia et Epic Games testent en bêta est optimisée pour les appareils mobiles. Elle offre des commandes et des menus tactiles similaires aux anciennes versions natives iOS et Android du jeu.

Nvidia prévient que les utilisateurs d’Android qui rejoignent la version bêta ne pourront jouer qu’à cette nouvelle version mobile de Fortnite et ne pourront donc pas utiliser un clavier et une souris comme c’est le cas actuellement.

Les inscriptions à la bêta sont actuellement ouvertes et les « membres sélectionnés » pourront y accéder courant janvier. Nvidia affirme que cette bêta de Fortnite sera un processus « à durée limitée » sans pour autant donner un calendrier précis. Tout joueur intéressé peut s’inscrire sur le site Web de Nvidia. Les utilisateurs de la plateforme GeForce Now, gratuits ou payants, obtiendront une « chance égale d’accéder à la bêta fermée ».

Nvidia GeForce Now est pour l’instant le seul service de Cloud Gaming auquel Epic Games s’associe pour cette nouvelle version mobile de Fortnite. L’accord entre les deux sociétés prévoit que Epic Games n’aura pas à reverser un seul centime sur les achats générés dans le jeu.