Ces publicités in-game ne perturberaient pas le gameplay des jeux.

Selon un rapport de Business Insider, Microsoft travaillerait actuellement sur un programme qui permettra aux marques de diffuser des publicités dans les jeux Xbox free-to-play. Des sources proches du dossier ont déclaré au site web d’information américain que ces publicités in-game ne perturberaient pas le déroulement du jeu.

De la publicité in-game pour attirer de nouveaux développeurs ?

Pour le moment, nous ne savons pas encore comment Microsoft envisage de mettre en œuvre ces publicités dans les jeux Xbox gratuits. Elles pourraient apparaître dans des éléments de décor comme sur un panneau d’affichage dédié dans un jeu de course ou sous forme de skins ou d’avatar. Néanmoins, comme le note l’article de Business Insider, le géant de Redmond serait préoccupé par le fait que les publicités pourraient « irriter » les joueurs et prévoit de créer une marketplace privée pour attirer des marques triées sur le volet dans le programme.

Toujours selon l’article, Microsoft n’aurait pas l’intention de prendre une part sur les revenus publicitaires générés, mais permettrait plutôt aux développeurs et aux agences de pub de se partager les fonds. Il est possible que Microsoft cherche à utiliser cela comme un levier afin d’attirer de nouveaux développeurs de jeux free-to-play sur sa plateforme, cela ouvrirait une autre source de revenus en dehors des microtransactions. Ces publicités devraient apparaître progressivement sur Xbox à partir du troisième trimestre 2022.

Un concept qui ne date pas d’hier

Les publicités dans les jeux vidéo ne sont pas un concept nouveau. Les éditeurs ont beaucoup expérimenté sur des jeux payants dans les années 2000. C’est le cas par exemple chez Electronic Arts et sa branche EA Sports qui permet aux marques de placer des publicités dans ses franchises (Madden NFL, NHL, FIFA, etc.). On pouvait voir également une publicité pour Netflix sur un panneau d’affichage dans le jeu Saints Row 2 sorti en 2008 (PS3, Xbox 360).

Ce genre de publicités pour des produits réels étaient peut-être une nouveauté intrigante et ludique à l’époque, mais avec certains jeux de dernière génération coûtant près de 70 €, les joueurs sont en droit d’attendre une expérience sans publicité. C’est probablement la raison pour laquelle Microsoft se limite aux jeux gratuits. En 2020, Electronic Arts a provoqué la colère de la communauté gaming en tentant de glisser une publicité en plein écran (et non passable) dans le jeu de combat UFC 4 avant de finalement retirer l’annonce.