MX vs ATV Legends débarque tel un boulet de canon en cette entame estivale 2022 ! Le parti pris arcade de la série va-t-il enfin parvenir à convaincre ?

Ne manquez pas mon test en video de MX vs ATV Legends sur Vega TV.

Promo -43%
MX vs ATV Legends PS4
  • MX vs ATV Legends PS4
amazon
34.99 19.99 Amazon Prime
Vérifier
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Introduction – MX vs ATV Legends, le retour !

Le dernier épisode de la licence, à savoir MX vs. ATV Allout avait plutôt déçu l’opinion publique en 2018. Avec une technique à la ramasse à un gameplay mou au possible, la série a même carrément tendance à s’embourber depuis un moment puisque MX vs. ATV Supercross Encore n’avait pas fait mieux en 2015, également sur PS4 et Xbox ONE.

Aujourd’hui, avec le passage aux consoles last gen PS5 et Xbox Series, MX vs ATV Legends s’offre une occasion de briller et de ravir les amateurs de sensations fortes. L’air de rien, avec MXGP 2021 et Monster Energy Supercross V sortis respectivement en octobre 2021 et en mars 2022, les chemins boueux de l’enduro racing, sont plus case-gueules que jamais.

Mais bon voilà, ce 28 juin 2022, Rainbow Studios et THQ Nordic ont décidé de tenter le coup sur PS5, Xbox Series et PC. Pour ma part, c’est sur PlayStation 5 que je vous le présente et je vous préviens, attention, ça glisse !

MX vs ATV ligne de départ

Prêt pour le test de MX vs ATV Legends ? Attention, Flop départ !

Gameplay – Les roues de l’infortune

4 ou 2 roues, un monde ouvert et une carrière

Une des grandes particularités de la licence MX vs. ATV est qu’elle vous invite à piloter, au choix, des motos, des quads dits ATV ou des VUTT, une espèce de buggy tout terrain. De plus, à deux ou à 4 roues, la prise en mains, très permissive et orientée arcade, offre une expérience de jeu décontractée, sans l’obsession de la maitrise technique réaliste de certaines simulations. Enfin, le jeu propose toujours la possibilité de se balader dans un monde ouvert ou de concourir dans divers modes de jeu afin de construire sa propre légende, comme son nom l’indique MX vs ATV Legends !

menu

Le pauvre menu bien peu appétissant.

Le monde ouvert…

Votre périple commence dans un open world, dans lequel vous rencontrerez des personnages à l’accent québecois vachement prononcé, qui vous causeront. Vous entendrez quelques conseils de conduite judicieux, bien qu’ils tombent à la va comme je te pousse, quelques accolades et beaucoup de bullshit pour pas grand-chose.

En vous baladant dans cette vaste étendue, vous devrez rejoindre des spot-points, qui vous ramèneront eux-mêmes vers le menu principal et le mode carrière. Ces pansements mal cousus ne parviennent en rien à créer du liant entre les scènes. Franchement, on frôle le ridicule.

Alors pour résumer l’offre, vous devrez choisir entre le mode carrière, qui se résume à une succession d’un peu moins de 200 épreuves qui défilent sur la ligne du temps. Pour le reste, vous pourrez vous ennuyer dans l’open world pour foncer dans les champs tête baissée. Vous pourrez aussi opter pour le mode exhibition, traduit pas exposition… avec soit le contre-la-montre, soit la partie rapide sur un circuit au choix.

En ligne, il semblerait que vous puissiez créer des équipes et participer à des compétitions rassemblant jusqu’à 16 joueurs, ça sonne bien, mais je n’ai pas pu le tester, car il n’est pas encore peuplé. Enfin, un écran splitté permet de jouer à deux simultanément.

open world discussion avec le mécano

Les conversations probablement inspirées des Marseillais à Dubaï…

La conduite de MX vs ATV Legends – Paroles, paroles, paroles, …

Alors soyons clairs, si les producteurs ont promis une expérience de conduite inédite et plus ambitieuse que jamais, notez que de miracle, il n’est pas question. La moto se conduit de manière très fun, certes, mais le manque de cohérence dans les différentes approches de l’asphalte est déroutante et annihile tout sentiment de défi. En effet, la subtilité de la prise en main réside dans la gestion des bosses. Vous pourrez donc allonger les sauts en effectuant des pressions et en tirant sur le guidon. Si cela n’est pas des plus réalistes, ça donne du relief à la prise en mains, qui, je le rappelle, joue la carte de l’arcade et non de la simulation. Toutefois, la réaction de la moto est quant à elle étrange. Une fois ça passe crème, une fois ça dérape complet.

L’IA des ennemis et leurs performances aussi souffrent du même déséquilibre. Lors de certaines courses, vous vous échapperez à la vitesse de la lumière et serez inaccessibles, alors que la course d’après, vous peinerez à dépasser le moindre opposant. C’est frustrant. D’autant plus quand vous prenez en compte que lors de vos chutes ou de vos sorties de route, vos adversaires se relèvent beaucoup plus vite que vous, alors que vous restez inactifs comme une bouse dans la boue en le regardant se relever et filer.

Enfin, les deux autres véhicules, que ce soit le l’ATV, ce genre de quad, ou le VUTT, ils ne font pas le jeu à eux seuls. Alors, oui, les défis, sur les mêmes circuits, en ATV sont sympas. Mais bon, c’est encore une fois une maigre anecdote dans l’ensemble. Avec le VUTT par contre, cette espèce de buggy tout terrain, c’est carrément la catastrophe. La physique n’a aucun sens. Vous avez surtout l’impression de piloter un engin de la NASA, dans un environnement ou l’apesanteur a perdu ses droits… Bref, je dois aller plus loin ou vous avez compris ? Disons que le gameplay très easy-access pourra convenir aux plus jeunes, moins exigeants, mais risque de rebuter le gamer mature qui attend davantage de précision concernant les commandes.

MX vs ATV Legends course motocross

Parfois, vous êtes seul devant… et parfois, seul derrière… à méditer.

Fantaisies et grain de folies, où êtes-vous ?

Au rayon des bonbons qui garnissent le plat principal, je suis au regret de vous annoncer que c’est le néant. Le mode carrière est monotone et rectiligne. Les illusions de soutien marketing par votre attaché de presse sont anecdotiques. Le sentiment de carrière et les esquisses scénaristiques n’apportent rien, et desservent l’immersion.

En ce qui concerne la personnalisation de vos véhicules, on est encore une fois en mode minimaliste absolu. Finalement, vous pensez maitriser le monde de MX vs ATV Legends mais c’est lui qui vous phagocyte dans son écosystème pauvre et non inspiré.

le vutt

Le VUTT… euh, comment dire, ça vole ?

Technique – Jeu non fini cherche joueur aveugle et sourd

Vous me trouvez dur ? Alors, jugez par vous-même. Techniquement, tout aurait pu être top dans ce jeu. Le potentiel esthétique est réellement présent. A priori, des effets de lumières viennent agrémenter les environnements, on les voit d’ailleurs un peu trop. Des tas de détails fleurissent à gauche et à droite, avec une certaine forme de grâce, on pourrait y croire. Mieux, c’est même carrément beau. Mais dès que vous creusez un chouya, c’est la débandade. Les scènes intermédiaires sautillent et ont un framerate digne de l’adrénaline procurée par un concert de Mireille Mathieu en 2022.

Ingame, les bugs sont légion, vous allez rester bloqués dans des endroits mystères ou un buisson ridicule vous empêche de faire marche arrière. La gestion de la caméra est foireuse et ne permet pas d’apercevoir le dessus de la piste dans les côtes. En parlant de la caméra, vous avez droit à une leçon sur “comment gérer la caméra” dans la phase tutorielle ! Au lieu de nous mettre un bouton avec 3 ou 4 vues, le titre nous demande d’appuyer sur une gâchette et sur la croix multidirectionnelle pour la déplacer d’une manière totalement hors sujet. Certaines traces et effets de boue sont jolis, à l’instar des effets de lumière. Mais encore une fois, malheureusement, c’est pour laisser place un peu plus loin à un environnement à la peine.

Pire, le comble de cette technique inachevée concerne les musiques et les bruitages ! Qui a mixé toutes ces partitions ? Certaines musiques branchées Metal sont pêchues et conviennent parfaitement à l’esprit rock’n roll de la conduite. Néanmoins, même en réglant le volume du bruit moteur au maximum, elle a souvent tendance à s’emballer pour couvrir tout le reste. Cela se produit particulièrement lorsqu’on s’approche des zones avec du public. D’accord, mais alors le son devrait venir du côté animé. Or, le son monte de façon unilatérale. Enfin, alors que vous êtes en pleine ascension, motivé par la batterie et la guitare électrique d’un morceau qui déboite, la musique change d’un seul coup pour laisser place à une musique classique d’ascenseur ! Je ne comprends pas.

MX vs ATV Legends course intérieure

Et pourtant, ce n’est pas vraiment moche…

Conclusion – Mon Royaume pour Enduro Racer contre MX vs ATV Legends

Chers amis développeurs. J’ai l’impression que la course à la technologie vous a fait perdre le sens de l’amusement. À force de vouloir faire toujours plus beau, toujours plus vite et toujours plus rentable, vous en avez oublié de vous concentrer sur le FUN. Il est probablement temps de repartir d’une feuille blanche, et de nous pondre un jeu où on se marre, envers et contre tout, et où l’on envoie valser les cahiers de charges modernes aussi carrés que les deux ou quatre roues sur lesquelles oscille ce MX vs ATV Legends.

À bientôt sur SITEGEEK,

Vega

Promo -43%
MX vs ATV Legends PS4
amazon
34.99 19.99
Vérifier
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites