Niffelheim aura pris son temps pour sortir sur consoles. N’ayant pas joué à la version PC je ne saurais vous dire s’il est différent. Mais ce qui est sûr c’est qu’il attirera uniquement les plus patients d’entre vous. 

Niffelheim – Et tu craftes, craftes, craftes jusqu’au bout de la nuit

Je n’ai pas encore commencé à vous expliquer ce qu’est le jeu Niffelheim que déjà j’abuse du terme “craft”. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, cela désigne le fait de devoir récolter diverses ressources dans le but de créer des objets qui vous permettront d’avancer dans un jeu. Seulement si j’utilise cela à outrance dès le début c’est tout simplement parce que le jeu en lui même n’est finalement que cela.

Après Martine à la plage, Viking à la mine

L’histoire du jeu est on ne peut plus basique. Vous êtes mort ! Et malheureusement pour vous les portes du Valhalla implique de passer d’abord par le Niffelheim. Sorte d’entre-monde, de limbes dans lesquelles vous êtes abandonné à vous même. Ici, pas plus qu’une intro, pas de didacticiel; il vous faudra comprendre les mécaniques du jeu par vous même (ou prendre le temps d’aller lire tout le manuel dans le menu).

Niffelheim – Il vous faudra mériter l’entrée au Valhalla

Le but du jeu est simple. Vous voulez avoir les 8 fragments de pierre qui vous permettront d’ouvrir la porte du Valhalla. Fragments qui sont dans les mains de boss évidemment. Pour les tuer il vous faut une arme digne de ce nom MAIS :

  • pour construire cette arme il vous faut une forge
  • pour construire cette forge il vous faut des matériaux de construction
  • pour avoir ces matériaux il vous faut une pioche et une hache
  • pour avoir ces outils il vous faut du bois et du métal
  • pour pouvoir avoir bois et métal il vous faut de l’énergie
  • pour avoir de l’énergie il vous faut de la nourriture
  • pour avoir de la nourriture il faudra chasser
  • pour pouvoir chasser il faut un arc et des flèches
  • pour avoir arc et flèches il vous faut une scierie
  • pour avoir une scierie il vous faut des matériaux de construction,….. aaaaaaaaarghhhh !!!
Niffelheim

Niffelheim jouera avec votre patience.

Vous l’aurez compris le jeu demande beaucoup de patience en termes de mécaniques de gameplay. Les mouvements du personnages étant un peu trop carrés, les combats ne donnent pas plus de peps à l’ensemble. Ce qui est tout de même dommage quand on sait que c’est sensé être la moitié du gameplay.

Découvrez la bande annonce du jeu

Niffelheim aura pris son temps pour sortir sur consoles. N'ayant pas joué à la version PC je ne saurais vous dire s'il est différent. Mais ce qui est sûr c'est qu'il attirera uniquement les plus patients d'entre vous.  Niffelheim - Et tu craftes, craftes, craftes jusqu'au bout de la nuit Je n'ai pas encore commencé à vous expliquer ce qu'est le jeu Niffelheim que déjà j'abuse du terme "craft". Pour ceux qui ne connaîtraient pas, cela désigne le fait de devoir récolter diverses ressources dans le but de créer des objets qui vous permettront d'avancer dans un jeu. Seulement si…
Je m'attendais à un jeu plus dynamique mais il reste tout de même sympa au final.

Note de Fred

Graphiques - 8
Maniabilité - 7
Scénario - 5
Plaisir du testeur - 7

6.8

Je m'attendais à un jeu plus dynamique mais il reste tout de même sympa au final.

*cette note est totalement subjective et ne reflète que l’avis du rédacteur. Les goûts et les couleurs…

En bref

La bande annonce de Niffelheim est on ne peut plus parlante. À la différence près qu’ils omettent de dire que parfois pour un seul des fragments ou un boss, il vous faudra des heures d’aller-retour de craft. Cela n’enlève rien au fait que les mécaniques du genre sont respectées et que si vous aimez le genre, le jeu est plutôt sympa. 

Pour plus d’infos n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site officiel de Steam

Et vous ? C’est votre came le crafting ?

A bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez