Avec les fêtes de fins d’années qui sont là il est certain que les Geek recevront tout et n’importe quoi sous le sapin. Mais si jamais vous êtes, comme moi, de la génération 80 alors le retrogaming ça doit vous parler. Dans ce cas-là n’hésitez pas à transférer discrètement cet article à toutes vos connaissances. Afin que le RetroFlag GPI CASE soit dans leur liste de choses qui vous feraient plaisir.

RetroFlag GPI Case – Petit rikiki mais maousse costo !

Il faut dire les choses comme elles sont, la nostalgie nous fait souvent dépenser des sommes considérables. Malheureusement pour votre portefeuille le RetroFlag GPI CASE rentre aussi dans la liste des objets qu’il vous faut avoir chez vous. Certes le prix moyen de 240€ peut paraître excessif, mais le trouverez régulièrement à 160€ ce qui est déjà plus abordable. Sans compter que certains sites comme La Boutique du Geek vous le vendent en mode “prêt à l’emploi”.

Le RetroFlag GPI Case est même livré avec le premier kit de piles

Le RetroFlag GPI Case est même livrée avec le premier kit de piles

Trouver sur La Boutique du Geek

Comme je vous le disais ma version du RetroFlag GPI CASE arrive tout droit de chez La Boutique du Geek. Dans ce kit prêt à l’emploi ils ont alors pris le temps pour vous de copier des milliers de roms. Je précise bien des roms car même si le site vous annonce 12.000 jeux il va de soi que c’est en comptant aussi les doublons. Mais la liste copiée par La Boutique du Geek n’en reste pas moins exceptionnelle.

Back to the past

Le premier réflexe de tout un chacun est de foncer retrouver ses jeux d’enfant. Les Consoles disponibles sur cette version-ci de la RetroFlag GPI Case sont par exemple : Atari, PC Engine, Master System, MegaDrive, NES, Super NintendoPour ma part dans ma jeunesse j’ai eu la/le Game Boy et la Master System. Pour les autres consoles je ne les ai approchées que par l’intermédiaire d’amis. Cela n’empêche pas de reconnaitre qu’à mes yeux la meilleure console de toutes c’est la SNES !

Retrouver Street Fighter II ou Mortal Kombat dans un format de poche est tout bonnement génial. Alors certes le son n’est pas au top du fait que certaines ROM sont moyennes. Et oui le processeur présent ne semble pas pouvoir faire tourner des Virtua Fighter et autres jeux plus gourmands. Mais la magie opère malgré tout !

Lire aussi :
Test | Day of the Tentacle Remastered - PS4 - Retour vers le futur

Les fonctionnalités de Recalbox

Recalbox OS est basé sur le système GNU/Linux. En plus de proposer des dizaines d’émulateurs, il possède une interface attractive au design super cool ainsi que diverses fonctionnalités très utiles. Dans le désordre, citons :

  • Le rebobinage : à la manière d’un Forza, remontez le temps afin d’éviter une mort certaine
  • Les savestates : sauvegardez et de chargez vos parties en toute simplicité
  • Les screenshots : faites des captures d’écran de vos jeux préférés et partagez les avec vos amis
  • Le multijoueur : la Retroflag Superpi Case est munie de deux ports USB mais grâce au bluetooth, vous pourrez jouer jusqu’à 5
  • Les favoris : constituez une liste composée de vos jeux favoris afin de gagner du temps
L'interface de Recalbox 6.1

L’interface de Recalbox 6.1

Caractéristiques principales du RetroFlag GPI CASE

  • 12.000 jeux parmi 30 consoles (voir la liste)
  • Des centaines de jeux en français
  • Rien à configurer. Allumez et jouez.
  • Sauvegardes dans les jeux
  • Écran LED 2,8 pouces
  • 6 boutons (L1 et R1 inclus)
  • Autonomie 4 h
  • 3 piles AA fournies

La RetroFlag GPI CASE en elle-même n’est pas à critiquer. Tout le monde s’accordera à dire que, si les piles sont un joli clin d’œil au passé on aurait définitivement préféré une batterie rechargeable par USB. La console a maigri de quelques millimètres en comparaison de son homonyme esthétique, ce qui n’est pas si dérangeant finalement. Les boutons R1 & L1 à l’arrière ne sont pas très bien placés, mais au vu des jeux présents je n’en ai de toute façon jamais l’utilité.

Wonder Boy 3 sur RetroFlag GPI Case. Je peux mourir heureux !

Wonder Boy 3 sur RetroFlag GPI Case. Je peux mourir heureux !

La chose à laquelle je ne m’attendais pas au-delà du plaisir de retrouver mes jeux d’antan. C’est de tomber sur des pépites qui m’ont, soit agréablement surpris, soit m’ont bien fait rire. Je pense notamment à Sailor Moon, Ranma 1/2 et d’autres jeux qui ne sont souvent sortis qu’au pays du soleil levant.

Lire aussi :
Retroflag SuperPi Case - Test

Et si je devais critiquer une seule chose au milieu de toutes ces bonnes choses c’est le son. Je l’ai déjà dit plus haut, mais je répète qu’il est tout de même régulièrement de mauvaise qualité. Mais ce n’est pas forcément la faute au RetroFlag GPI, mais bien aux ROM qui ne sont surement pas toutes testées avant la copie (12 000 en même temps).

Qualité de finition - 9
Fonctionnalités - 7
Son - 5
Rapport Qualité/Prix - 8

7.3

La nostalgie n'a pas de prix. Les commerciaux ne le savent que trop bien.

User Rating: Be the first one !
*note totalement subjective, les goûts et les couleurs…

Le RetroFlag GPI CASE en conclusion

Cette petite console sortie tout droit du passé fait des malheurs lors des soirées entre amis. Foncez déjà vous acheter des piles rechargeables car malgré ce qu’on pourrait penser son côté nomade et ultra portable en fait une amie de tout instant. Surtout si comme moi vous la laissez à portée de main.

Et vous ? C’est votre truc le retrogaming ?

N’hésitez pas à aller voir sur la Boutique du Geek pour plus d’infos.

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez