Le petit dernier de chez Flying Oak Games (les papas de Neurovider) est disponible depuis peu en accès anticipé sur Steam et a rejoint le catalogue du Xbox Game Pass PC. Plongeons-nous dans l’univers de ScourgeBringer

Bande-annonce de ScourgeBringer

ScourgeBringer – Un plateformer roguelite

Scourbringer est en effet un jeu de plateformes ultra nerveux, aux allures de roguelite. On pourra d’ailleurs le qualifier d’habile fusion entre l’excellent Dead Cells et l’incomparable Céleste, Céleste qui a quand même remporté les prix du meilleur jeu indé et du meilleur jeu au message social lors de la cérémonie des Game Awards en 2018 … Pourquoi se priver si c’est pour s’inspirer de grands jeux ?

On doit tout ça au studio français Flying Oak Games, un duo indépendant composé de Thomas Altenburger et Florian Hurtaut. Ils sont à l’origine de l’explosif Neurovider, leur premier projet et annoncent déjà que ScourgeBringer sera leur plus gros jeu jamais développé.

Et l’histoire dans tout ça ?

Vous voilà plongé dans un monde post-apocalyptique ravagé par une entité mystérieuse. Vous incarnerez Kyhra, la guerrière la plus meurtrière de son clan. Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, consistera à vous frayer un chemin au travers des différents niveaux tout en affrontant les ennemis qui peuplent les salles qui vous séparent du boss intermédiaire et ensuite du boss de l’étage.

ScourgeBringer – Un gameplay qui fonctionne très bien

Vous l’avez compris, vous serez une guerrière et vous serez doublement armée : une épée/sabre et une arme à feu. Effectivement, le gameplay est basé sur l’enchaînement “rythmé” de coups au corps à corps mais également à distance. Vous apprendrez au travers du tutoriel que vous pouvez étourdir les ennemis en respectant un certain tempo pour ensuite les rouer de coups, tout en évitant les projectiles ou les attaques des nombreux autres ennemis. Pour chaque salle, comptez deux vagues d’ennemis parce qu’une seule, il faut croire que ce n’était pas assez difficile. Les niveaux sont quant à eux générés de manière totalement procédurale.

Lire aussi :
Kunai The Game Test sur PC, Switch | Le premier Metroidvania ninja

ScourgeBringer est aussi nerveux qui précis dans ses contrôles et vous offre une panoplie de déplacements aériens comme un dash, un wall jump et bien d’autres que je vous laisse découvrir par vous-même.

On saute, on tape, on dash, on plonge

On saute, on tape, on dash, on plonge

Qui dit Roguelite dit  bien évidemment morts au pluriel…

On connait tous le principe des roguelites : on meurt sans pour autant tout perdre et on recommence ! Tout au long de vos parties, vous récolterez des gouttes de sang à chaque ennemi tué, voyez-y là la première monnaie du jeu. Celle-ci vous permettra de vous procurer des améliorations pour la run en cours auprès d’un marchand que vous devrez trouvé sur la carte.

Le marchand de ScourgeBringer

Le marchand de ScourgeBringer

Ensuite, à chaque fois que vous vaincrez un semi-boss ou un boss, vous gagnerez des orbes jaunes qui vous serviront à améliorer votre guerrière de manière permanente. À ce propos, de nombreux bonus vous attendent et les plus téméraires voudront remplir l’arbre de compétences qui est disponible entre deux parties, dans le HUB central.

Le HUB central entre deux parties ... entre deux morts quoi !

Le HUB central entre deux parties … entre deux morts quoi !

Alors cet accès anticipé de ScourgeBringer ?

En ce qui me concerne, c’est un grand OUI ! J’ai adoré Céleste et j’ai joué des dizaines d’heures à Dead Cells … Je ne peux donc qu’aimer ce ScourgeBringer qui est aussi nerveux que beau. C’est un réel plaisir d’y jouer et le studio n’a pas chômé depuis la dernière release. N’hésitez pas à les suivre sur Twitter ou à rejoindre leur serveur Discord.

Lire aussi :
PES 2016 - Xbox One - Le retour de l'enfant prodige?

ScourgeBringer sera proposé à un tarif de 15 € et j’espère de tout coeur le voir débarquer sur Switch ! Pour avoir discuté un peu avec l’équipe qui se cache derrière cet excellent jeu, on peut s’attendre à la voir débarquer sur PC et consoles, mais on n’en saura pas plus ! A suivre donc …

ScourgeBringer - Le planning des futures mises à jour

ScourgeBringer – Le planning des futures mises à jour

Alors, séduits ? Pas encore ? Foncez le télécharger sur Steam ou sur votre Xbox Game Pass et dites-nous ce que vous en pensez.

À bientôt sur Sitegeek.fr !

Martin