J’adore Mario, vous le savez peut-être déjà. La sortie de Super Mario Maker 2 était donc un événement que j’attendais avec impatience. Surtout que je n’avais plus le premier n’ayant désormais plus de Wii U. Entre extase et coup de gueule.

Petit coup de gueule pour commencer

Si j’ai mis tant de temps à sortir un test pour un jeu sorti maintenant il y a un peu plus d’1 mois, c’est pour une raison toute simple, j’étais parti profiter du soleil en France et même en Belgique. Vous me direz que j’aurais pu réaliser mon test là-bas ? Eh bien non car je ne disposais pas d’une connexion internet suffisante. Ce qui m’amène immédiatement au vif du sujet et au coup de gueule de mon article. Imaginer pouvoir profiter à fond de Super Mario Maker 2 sans un abonnement online est tout simplement utopique. Pour la bonne et simple raison que vous n’aurez accès qu’au mode création par vos soins et au mode aventure en solo (bien complet cela dit mais nous y reviendrons).

Un mode online payant presque obligatoire

Ne disposant pas jusqu’à présent d’un abonnement online et n’y ayant pas vraiment réfléchi en ayant le jeu, je fus surpris. Car oui j’osais espérer qu’il serait encore possible de simplement télécharger des stages de la communauté afin de profiter de la créativité infinie des gamers. Je réalisai donc rapidement que ceci était impossible et que si je voulais profiter de la plus grosse partie du jeu, je me devais d’avoir cet abonnement. Je vous avoue que je suis un peu dégoûté. Est-ce bien honnête de vendre un jeu déjà 50 euros et de « forcer » le joueur à devoir payer un abonnement supplémentaire à 20 euros par an pour jouer à un jeu ? N’ayant que très peu d’utilité du online, je n’en vois pas grande utilité. Je ne peux que vous conseiller, si vous n’avez pas encore d’abonnement, d’acheter la version avec abonnement de 12 mois intégrés pour ne pas être limité. Sachez cependant que mon commentaire ne se limite pas qu’à Nintendo. Microsoft et Sony faisant la même chose mais depuis plus longtemps et disons le franchement, à ce petit jeu-là, Nintendo reste encore le moins cher.

Une autre manière de ne pas devoir payer le prix plein est de prendre l’abonnement familial qui vous permettra de partager un abonnement d’un an pour la somme de 35 euros entre 8 personnes différentes, un peu moins de 5 euros par personne pour 1 an donc. A ce tarif-là, je commence à être d’accord.

Super Mario Maker 2 – Un mode aventure déjà super complet

Bon, trêve de complainte, passons au jeu. Pour un fan de jeux de plateformes, de l’univers rétro de Mario et disposant d’un abonnement, Super Mario Maker 2 est surement ce qui se fait de mieux. Comprenez que pour moi, Odyssey reste toujours le même épisode à ce jour mais les deux ne boxent pas dans la même catégorie. Mais en termes de nostalgie, on joue en passant de l’univers du tout premier Mario à Super Mario 3D world. Que demander de plus ?!

Comme au bon vieux temps

Pour commencer, on vous propose un mode aventure en solo avec pour scénario, le château de la princesse qui vient de se faire détruire. Votre mission sera de collecter des pièces à travers les différents petits niveaux proposés par les Toad afin de financer la reconstruction, une partie à la fois. Une centaine de niveaux au total, tous différents, vous permettant également de découvrir toutes les possibilités de construction possibles dans le mode création. Les mécaniques sont sans cesse différentes et la nouveauté permanente. Quel bonheur de se retrouver dans l’univers du premier super Mario Bros bien lissé puis de passer à Super Mario 3D World et ses plantes grimpantes.

Sans pour autant renier ce qui s’est fait de mieux

Un mode création de plus en plus poussé

Au niveau du mode création, celui-ci se veut encore plus complet. On pourra toujours profiter de l’univers de Super Mario Bros, Super Mario Bros 3, Super Mario World, Super Mario Bros U mais aussi, le nouvel arrivant Super Mario 3D World. On note également l’apparition des conditions de victoire. Ceci aura pour effet de rendre impossible de finir un niveau si nous ne complétez pas tel ou tel objectif. Vraiment sympa et augmentant encore un peu plus la difficulté de certains niveaux. Enfin, il sera également possible de créer un niveau en duo. Expérience pas spécialement concluante car il s’agit d’utiliser un joy-con par personne. La création avec une manette complète étant déjà compliquée, je vous laisse imaginer avec un seul joy-con.

Un éditeur de niveaux hyper complet avec quelques nouveautés

Une compilation des niveaux les plus difficiles

Un mode online payant et pas toujours au point

Comme je vous le disais, si le mode solo est déjà bien complet, la rejouabilité presque infinie du jeu se situe dans le online. J’ai bénéficié d’une semaine gratuite afin de le tester et clairement, c’est presque infini. Les niveaux créés par les utilisateurs sont plus dingues les uns que les autres. Par rapport à l’épisode précédent, il sera plus simple de trouver ceux que vous aimez.

Au-delà de pouvoir tester les créations farfelues en les choisissant, je vous suggère vivement le mode défi infini. Prenant au hasard les stages à compléter les uns après les autres, celui-ci s’avère rapidement addictif, mêlant stages plus ou moins compliqués.

Découvrez la bande annonce du jeu

J’adore Mario, vous le savez peut-être déjà. La sortie de Super Mario Maker 2 était donc un événement que j’attendais avec impatience. Surtout que je n’avais plus le premier n’ayant désormais plus de Wii U. Entre extase et coup de gueule. Petit coup de gueule pour commencer Si j’ai mis tant de temps à sortir un test pour un jeu sorti maintenant il y a un peu plus d’1 mois, c’est pour une raison toute simple, j’étais parti profiter du soleil en France et même en Belgique. Vous me direz que j’aurais pu réaliser mon test là-bas ? Eh bien non…
Graphismes - 8.5
Jouabilité - 8
Plaisir du testeur - 8

8.2


En bref

Super Mario Maker 2 est clairement meilleur que le premier, corrigeant les petits défauts de son aîné. Offrant encore plus de possibilités et une rejouabilité infinie, nul doute qu’ils comblera les fans du genre. Dommage de devoir absolument avoir un abonnement afin de profiter de toutes les créations mais encore une fois, Nintendo n’a fait que s’aligner à la concurrence. Comme qui dirait, « It’s a go ».

Pour plus d’infos n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site officiel de Super Mario Maker 2.

Et vous ? Vous y avez déjà joué ?

A bientôt sur Sitegeek

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Référence : Super Mario Maker 2
Amazon
Boulanger
Rakuten

Arnaud