Voilà près de 4 ans que les fans attendaient l’arrivée de ce Dead or Alive 6. Reste à savoir si l’attente en valait la chandelle ou si nous étions face à un épisode 5+.

Une après-midi avec Dead or Alive 6 sur Xbox One

On l’oublie peut-être parfois mais la série DOA est l’un des fers de lance pour Microsoft. Au même titre que les Forza et Halo cette licence est pour eux un investissement marketing afin que l’on ait envie d’avoir leur console plutôt que celle de chez Sony. Avec Dead or Alive 6 Tecmo signe ici la 20ème version (toutes consoles confondues) d’un jeu devenu célèbre pour son système de contre, ses décors interactifs et puis aussi ses femmes aux formes plantureuses, avouons-le.

Et pour la première fois dans l’histoire de DOA les développeurs se sont dit qu’il était temps de diminuer l’exagération de ce côté “sexuel” attribué aux personnages féminins de la série. Le but étant de rappeler aux joueurs que Dead or Alive 6 est avant tout un jeu de combat. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus que les petits coquins se rassurent diminuer ne veut pas dire arrêter, loin de là.

Pour ce qui est du scénario je vous avoue que je n’ai absolument rien pigé ! On découvre un homme dans une capsule qui ferait l’objet d’expériences, ensuite on aperçoit un combat mettant en scène une jeune fille qui aurait en sa possession l’Iron Fist (ou du moins ça y ressemble). De là découlent diverses histoires mettant en scène les différents protagonistes. Seulement vous aurez droit à chaque fois à un chargement, 5 lignes de dialogue, un combat et à nouveau un chargement (parfois même le tout sans combat). Je n’en suis pas encore à zapper les cut-scènes mais je regrette le bon vieux temps où l’on enchaînait 10 combats pour avoir droit à une vidéo fin digne de ce nom.

Chargement Ô mon chargement

Dans un jeu de combat il ne fait aucun doute qu’il faudra s’accommoder des temps de chargement assez réguliers. C’est pourquoi on espère toujours que ceux-ci soient les plus courts possible. Malheureusement ici on en est à un stade où il vous faut même attendre pour voir votre perso apparaître sur l’écran de sélection. Et je ne vous parle même pas du mode multi. Dans celui-là il faut attendre de trouver un joueur, prier pour que celui-ci accepte le combat en fonction de votre connexion et enfin aller vers le combat lui-même.

Bon. Je vous rassure, avec le scénario qui est plus qu’anecdotique, voir trop alambiqué et le multi trop long en termes d’attente/temps de jeu, on a fait le tour des points négatifs de ce Dead or Alive 6. Place à présent aux nouveautés qui font que l’on prend son pied ou celui des autres si vous appuyez au bon moment sur “contre”. Tout d’abord l’apparition d’une barre de fureur. Barre qui se chargera au fur et à mesure que vous réussirez des coups. Vous permettant à pleine charge d’appuyer 4 fois consécutives sur la touche “rb” afin de déclencher un ultra combo se finissant en ralenti assez plaisant.

Un ralenti en fin de combo qui s'ajoute aux nouveautés de ce Dead or Alive 6

Un ralenti en fin de combo qui s’ajoute aux nouveautés de ce Dead or Alive 6

Des graphismes pour tout le monde

Je rappelle encore une fois que DOA est l’une des licences phares de ‘crosoft. Ce qui fait qu’ils veulent en mettre plein la vue côté graphismes. Pour que tout le monde y trouve son compte, les développeurs ont même eu la gentillesse d’intégrer une option “vieille console”. Qu’ils ont sobrement nommé “priorité à la vitesse” ou “priorité aux graphismes”. En sachant que de toute façon si vous choisissez les graphismes en ayant autre chose qu’une Xbox One X vous allez vite comprendre que c’est tout bonnement injouable. On doit tourner à du 15fps ou pas loin.

N’ayez pas peur pour autant, la différence se fait dans les détails. Plus de fumée, de la poussière qui vole, de la transpiration plus prononcée… Le jeu reste superbe même s’il faut avouer qu’on est encore loin des screenshots présentés sur le site officiel qui doivent provenir de je ne sais quelle modélisation faite par les développeurs sur PC.

Les décors totalement destructibles et interactifs sont aussi de la partie. Et pour le coup c’est avec plaisir qu’on (re)découvre ce système excellent qui donne un sentiment énorme de vie. Les spectateurs qui vous repoussent vers le centre de l’arène, votre perso qui chute de 3 étages, des dinosaures qui vous attaquent et j’en passe.

Ils ont dépensé sans compter

Ils ont dépensé sans compter

Reste encore à aborder le gameplay. La fureur apporte un vent frais mais les bases même de DOA sont toujours présentes et il vous faudra matraquer les boutons ou être surentraîné au contre si vous voulez avoir une infime chance de gagner en ligne. Pour l’IA ce sera  moins difficile mais n’espérez tout de même pas faire un perfect si vous augmentez la difficulté au delà de “normal”.

J'ai aimé

  • L'esthétique du jeu
  • Le dynamisme des combats
  • Les décors toujours aussi fun

Je n'ai pas aimé

  • Un multi peu agréable
  • Un menu histoire peu ergonomique
  • Les ralentis trop approximatifs
Voilà près de 4 ans que les fans attendaient l'arrivée de ce Dead or Alive 6. Reste à savoir si l'attente en valait la chandelle ou si nous étions face à un épisode 5+. Une après-midi avec Dead or Alive 6 sur Xbox One On l'oublie peut-être parfois mais la série DOA est l'un des fers de lance pour Microsoft. Au même titre que les Forza et Halo cette licence est pour eux un investissement marketing afin que l'on ait envie d'avoir leur console plutôt que celle de chez Sony. Avec Dead or Alive 6 Tecmo signe ici la 20ème…

Résumé des scores

Gameplay
Story mode
Graphismes sur Xbox One S
Mode Multi
Plaisir du testeur

Let's Fight

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Ce nouvel opus de Dead or Alive est plein de bonnes intentions. Le mode fureur, les quêtes, la diminution du sexisme (bien que toujours présent), les ralentis lors des “super coups”… autant de nouveautés qu’il faut reconnaître à Tecmo. On est bien en présence d’un Dead or Alive 6 et pas d’une simple mise à jour du 5.

Cependant le jeu a trop de lacunes, à mon sens, que pour rester dans les mémoires de la licence. Il plaira donc aux fans de la série et pourrait s’attirer les faveurs de quelques nouveaux arrivants. Mais j’ai bien l’impression que pas mal de personnes pourraient le bouder à cause de tous ces “détails” relevés dans l’article.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site officiel de Dead or Alive 6

À très bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Référence : Dead or Alive 6
Amazon
Boulanger
Rakuten

Des bouncing boobs


Dead or Alive 6
Développeurs
EditeurKOEI TECMO 
Date de sortie1 March 2019
Prix 35,40

 Achetez le sur :
 
Référence : Dead or Alive 6
Amazon
Boulanger
Rakuten
 

Bande-annonce :

https://youtu.be/1gJWc3zRVAY

Galerie :