Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | iOS – Soul Hunters – Le Free-to-Play qui pourrait vous ruiner.

Test | iOS – Soul Hunters – Le Free-to-Play qui pourrait vous ruiner.

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

 

Haaaa, les free to play ! Je ne vais pas ici vous écrire un article décrivant ce phénomène récent qui consiste à vous fournir un jeu gratuitement en y proposant des achats intégrés. Pour ma part je n’ai jamais mis 1 cent dans ces jeux. Malgré cela j’aime assez bien jouer au jeu de gestion ou de combat de temps à autre. Soul Hunters est sorti plus que bien du lot de mes expériences pour que je m’y attarde et décide de vous en parler. Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Une (longue) après-midi avec Soul Hunters

Les free-to-play sont vraiment à la mode ces dernières années. Candy Crush était dans les premiers à avoir compris l’avantage des micros achats. Un bonus à 0,99€ ou un stage à débloquer pour 0,49€, les joueurs finissent souvent par craquer et dépensent vite des sommes pharamineuses sans même s’en rendre compte. Je ne critique en rien le principe dans la mesure ou sur mon iPhone je ne joue qu’aux jeux gratuits. Le seul défaut c’est que la plupart d’entre eux vous laissent découvrir le jeu durant quelques temps et puis augmentent la difficulté ou le temps d’attente pour bien vous faire comprendre qu’il serait temps d’investir dans l’une ou l’autre option du jeu.

Ce qui fait que, très souvent, j’installe un jeu et moins d’un mois après je l’efface au profit d’un autre. Il y a deux mois j’ai entre-aperçu entre deux pub le visage d’Ezio sous le nom Soul Hunters, bien vu de la part des développeurs de chez Lilith car je ne dois pas être le seul à avoir été attiré par cet astuce. Quelle ne fut pas ma surprise donc de me rendre compte, après deux mois, que Soul Hunters arrive à me garder sans avoir effectué la moindre dépense.

Voici le coupable qui n'est même pas dispo gratuitement.
Voici le coupable qui n’est même pas dispo gratuitement.

Détail assez comique c’est qu’au final Ezio n’est même pas dispo gratuitement. Il n’est pas très cher non plus puisque pour 0,99€ vous pourrez l’avoir en 3 étoiles et il faut avouer que c’est un ennemi redoutable. Malgré cela je suis resté accroc au système de combat et à l’ouverture de coffres pour espérer recevoir le combattant rêvé qui me permettrait de tenir face aux joueur qui investissent dans les persos payants.

Soul Hunters – Des graphismes soignés

Premier constat avec Soul Hunters, c’est beau ! On sent qu’un soin tout particulier est apporté tant aux cartes, qu’aux héros eux même durant les phases de gameplay. Sur mon iPhone 5S c’est parfaitement fluide et même sur mon iPad 2 où mon fils y joue aussi, rien à redire. On peut d’ailleurs souligner que la version iPad est avec les graphismes iPad et pas simplement upscalé de la version iPhone.

Je trouve les cartes super chouettes à collectionner.

Un gameplay simple mais efficace

Quand on en vient au gameplay dans ce genre de jeu c’est souvent ressemblant. Soit des couleurs à assembler, soit des persos à aligner et matraquer l’écran pour tenter de gagner. Ici Soul Hunters ne révolutionne rien et va au plus simple mais cela reste agréable. Il vous suffit de choisir 5 héros parmis ceux que vous avez en stock et ensuite les laisser combattre. Vous aurez juste le choix d’utiliser votre attaque ultime au moment qui vous semble le plus opportun, en sachant que les combats du mode histoire se déroulent pour la plupart sur 3 rounds, il vous faudra parfois résister et attendre la dernière seconde pour exploser le champ de bataille.

Les attaques ultimes peuvent vous sauver la vie.
Les attaques ultimes peuvent vous sauver la vie.

Là où Soul Hunters fait fort c’est sur le coté progressif du jeu. Au fur et à mesure des combats vous gagnerez de l’expérience de groupe qui vous débloquera de nouvelles zones. Et il y en a vraiment un paquet ! Ce qui fait que vous pouvez jouer pas mal de temps avant d’avoir l’impression de tourner en rond. Mode campagne, Creuset de feu, Arène, Combat de Boss… Vous aurez vraiment le loisir d’aller où bon vous semble dans ce petit monde. Même si le système de combat est toujours identique c’est plaisant de pouvoir utiliser les héros dans plusieurs modes différents.

Des prix parfois étonnants

Il est vrai que je n’ai jamais mis d’argent dans ce genre de jeu mais je mentirais si je disais que l’idée ne m’a pas traversée l’esprit. Mais Soul Hunters a le don de mettre des prix qui chassent bien vite ces envies de ma tête. Je me demande même parfois comment certaines personnes peuvent envisager de dépenser par exemple près de 300€ dans un jeu juste pour avoir un petit perso…

299$ pour avoir Alice à un bon niveau. Ça fait mal quand même.
299$ pour avoir Alice à un bon niveau. Ça fait mal quand même.

Alors vous me direz peut-être que l’on met l’argent où cela nous fait plaisir mais là tout de même j’ai un peu le sentiment que d’un point de vue travail/prix ils se font plaisir chez Lilith quand même ! Surtout que pour compenser la somme dépensée les persos sont hyper cheater. Il vaut mieux donc ne pas se retrouver face à ceux-ci.

 

Pourquoi lui si il est si “simple” ?

Avec tout ce que je viens de vous expliquer vous aurez compris que Soul Hunters est vraiment un bon jeu mais, mis à part ses graphismes, il ne révolutionne pas grand chose. Du coup pourquoi est-ce que j’en parle ? Tout simplement parce que ce jeu vous permet vraiment de tenir la cadence des combats sans avoir forcément à mettre de l’argent. Par exemple si vous devez ouvrir 10 coffres contenants des héros/cartes qui peuvent être très rares il vous suffira de récolter les gains quotidiens durant deux semaines. Certes les impatients devront débourser près de 40€ pour pouvoir ouvrir les coffres de suite. Mais les autres jeux ont tendance à oublier les gains quotidien ou à les rendre tellement ridicules qu’ils ne servent que de carotte pour acheter les packs de diamants & autres.

Aqua est assez rare mais avec de la patience je l'ai déjà en 4 étoiles.
Aqua est assez rare mais avec de la patience je l’ai déjà en 4 étoiles.

Ne nous voilons pas la face vous ne serez jamais dans le haut du classement sans investir un minimum. Mais ce n’est pas non plus ce que je recherche dans un jeu. Du moment que je prends du plaisir à jouer cela me suffit amplement. Sur le net certains ont noté une phrase que j’ai trouvé tellement juste c’est : “free-to-play > Pay-to-Win” 

Et Soul Hunters fait parti de ce genre là. Donc si vous êtes mauvais perdant et voulez à tout prix être dans le top 20 sans mettre de l’argent ce n’est pas le bon jeu. Pour vous donner un exemple de jeu qui abuse dans le Pay-to-Win c’est Clash Royale qui est un jeu de combat en ligne des développeurs de Clash of Clans. J’y ai joué seulement trois semaines et arrivé à un certain niveau je ne faisais que perdre tandis que le jeu me proposait sans cesse d’investir pour que cela change. C’est généralement à ce moment là que je décroche et j’efface le jeu.

J'ai aimé

  • Les graphismes
  • Le nombre d'activités
  • La classe des persos

Je n'ai pas aimé

  • Le prix de certains persos
  • Ezio non disponible gratuitement !
  • Les coupures serveurs pour les updates

Résumé des scores

Graphismes
Fun
Originalité

Addictif

Il existe bien des free-to-play mais Soul Hunters est le premier auquel je joue plus d'un mois, rien que pour ça il vaut le détour !

Revue de presse

 –/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 –/20

JV.com

 –/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Sorti depuis déjà plus d’un an Soul Hunters a déjà bon nombre de fans. Ayant fait l’objet d’attaque de la part de Blizzard pour plagiat des persos de l’univers World of Warcraft, le jeu a profité d’un bon buzz leur permettant d’être connu. Ajoutez à cela de bonnes idées de partenariat tel que celui d’Ubisoft avec Ezio. Des graphistes qui font un boulot remarquable. Et enfin la possibilité de jouer sans avoir à vendre sa belle-mère. Je pense que Soul Hunters vaut le détour, sans compter que si vous êtes sur le jeu tous les jours quelques minutes il ne vous faudra pas plus de deux semaines pour atteindre un niveau correct.

Et vous ? A quel jeu free-to-play jouez-vous ? Quelque chose à me conseiller ?

Plus d’infos sur le site officiel de Soul Hunters.

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

Dépense non obligatoire !

Soul Hunters
Développeurs Lilith Games
Editeur Lilith Games
Platforme iOS, Android
Date de sortie 24/06/2015
Genre Free-to-Play / Combat

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Ghost of a Tale

Test | Ghost of a Tale – PC – Une souris et ça démarre

Test | Parfois, pour accomplir de grandes choses, il suffit simplement d'une sacrée dose de détermination. C'est le cas de Tilo, la souris à l'affiche de Ghost of a Tale, mais aussi de son développeur qui a conçu le jeu quasi seul.

Yakuza 6

Test | Yakuza 6 – PS4 – Comment tirer sa révérence avec classe

Test | 13 ans après ses premières aventures, Kazuma Kiryu tire sa révérence de la plus magistrale des façons dans un Yakuza 6 au sommet de son art. Merci à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *