On a pu s’essayer à la Nintendo Switch OLED ! Mais est-ce que la différence de prix est justifiée face aux nouveautés qu’elle apporte ?

Nintendo Switch OLED – Un écran OLED qui vaut le détour

On l’aura compris l’arrivée de l’écran OLED, plus grand de surcroit (7″ contre un LCD de 6,2″ pour la Switch Originale), est le fer de lance de Nintendo. Si vous n’avez jamais gouté à cette technologie vous allez vraiment découvrir un nouveau monde. Si vous ne les avez pas l’une à côté de l’autre la différence ne va pas forcément vous sauter aux yeux de suite, mais pensez à poser votre gsm/tablette à côté de celle-ci et vous allez vite comprendre qu’il y a noir et noir.

Malgré tout la Switch originale se défend bien

Malgré tout la Switch originale se défend bien

L’écran grandi de 0,8″, c’est appréciable mais sans pour autant être une révolution. Ce qu’on aurait vraiment préféré c’est avoir la 4K en mode docking ou au minimum du 1080p en mode portable. Mais non, on reste ici sur la même technologie interne et il faudra continuer de se contenter de 720p en mode portable et du 1080p en mode docking.

Et on voit de suite que ce qu'on prenait pour du noir était en fait du gris

Et on voit tout de suite que ce qu’on prenait pour du noir était en réalité du gris

L’OLED a-t-il un impact sur la batterie ?

Je vous rassure tout de suite aucun impact à signaler sur la durée de vie de la batterie. On reste ici sur les mêmes chiffres déjà atteints par la Switch Originale deuxième génération c’est-à-dire plus ou moins 5 heures de jeu. Au passage j’ai pu lire sur le net que certains soulignent le fait que la Switch OLED est lourde du haut de ses 420 grammes.

Les couleurs sont vraiment plus intenses

Les couleurs sont vraiment plus intenses

Mais sachant que la Switch Originale pesait déjà 400 grammes je peux vous assurer qu’on n’est pas à 20 grammes qui vont changer la donne. Pour avoir déjà consommé la batterie entièrement d’une traite sur Metroid Dread ou sur Zelda : Breath of the Wild je confirme que le jeu en mode portable fourni la même expérience que sur la Switch Originale.

Le jeu en mode portable sur la Nintendo Switch OLED est possible malgré tout

Le jeu en mode portable sur la Nintendo Switch OLED est possible malgré tout

Côté son Nintendo précise aussi, je cite : “une amélioration audio pour les haut-parleurs internes” mais pour le coup, comme on pouvait s’y attendre, la différence ici n’est pas spectaculaire au point de mettre cela comme une raison supplémentaire d’achat. Le son est effectivement agréable pour profiter pleinement d’un jeu en mode portable mais c’était déjà le cas sur les autres modèles Switch.

Compatibilité Joy-Con Switch OLED

Comme je le soulignais plus haut la Nintendo Switch OLED ne change pas vraiment de technologie. Donc rien à craindre du côté des accessoires vous pourrez réutiliser vos manettes Pro, vos Joy-Con et même utiliser votre ancien docking au besoin.

On soulignera aussi le fait que la mémoire interne passe de 32 à 64 Gb. Mais quand on connait le prix de la mémoire de nos jours un effort aurait pu être fait en mettant au moins 128 Gb. Car ici la case ajout de carte Micro SD restera une obligation.

La Nintendo Switch OLED embarque 64 Gb de mémoire interne mais c'est loin d'être suffisant

La Nintendo Switch OLED embarque 64 Gb de mémoire interne mais c’est loin d’être suffisant

Au rayon des nouveautés, il y a aussi l’arrivée d’un support digne de ce nom. Si vous aviez pour habitude de poser régulièrement votre Switch pour jouer à la manette alors vous savez ô combien le bout de plastique présent sur la Switch Originale est de mauvaise qualité. Ici on a enfin un support réglable, qui fait toute la longueur de la console et qui ne donne pas l’impression de casser lorsqu’on le manipule.

Là ou le pied de la Switch Originale était vraiment moyen

Là où le pied de la Switch Originale était vraiment moyen

Le support est enfin de qualité sur la Nintendo Switch OLED

Le support est enfin de qualité sur la Nintendo Switch OLED

Et le port Ethernet dans tout ça ?

Pour avoir joué sur ma Xbox à plus de 2000 heures sur Rocket League en Wi-Fi j’avoue que la stabilité d’un câble Ethernet est la bienvenue. Et je n’ai pas de mal à imaginer que si votre lieu de jeu a justement une mauvaise réception sans fil ce port Ethernet en sauvera plus d’un pour ses parties de Fortnite, Pokemon Unite ou tout autre jeu en ligne. Mais là aussi on ne parle pas d’une révolution technologique, c’est plutôt à se demander pourquoi ne pas l’avoir déjà mis lors de la mise à jour de la Switch en 2019.

La Switch OLED en vidéo

Et donc ? J’achète ou pas ?

La Nintendo Switch OLED aurait été parfaite si elle était la seule sur le marché. Proposant à la fois un meilleur confort de jeu multi en mode docking, un pied digne de ce nom et un écran OLED au contraste parfait. Mais voilà… elle n’est pas la seule. Face à elle on retrouve la Switch Originale 2 ème génération qui est à présent descendue à 259€ (contre un prix moyen de 329 à 359€* pour la version OLED). Cela fait quand même un supplément d’au moins 70€ à prendre en compte. Du coup si vous n’avez pas l’utilité d’un port Ethernet et si en plus vous ne jouez pas tant que ça en mode portable le choix sera vite réglé c’est vers la Switch V2 qu’il faudra vous diriger.

Quant à la version Lite, disponible déjà à 170€ sur certains sites, avec son poids plume de 270 gr et son écran de 5,5″ elle restera réservée à ceux qui sont sûrs à 100% de jouer en mode portable. Mais bon… une Switch qui switch pas ça reste bizarre.

En revanche, si vous n’êtes pas à 70€ près il va de soi que la Nintendo Switch OLED fait tout comme sa grande sœur mais en mieux.

N’hésitez pas à aller voir sur le site officiel de Nintendo pour plus d’infos.

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez