Aux vues des dernières rumeurs, Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 n’était pas vraiment l’épisode qu’on attendait. Oublions donc tous nos espoirs de nouvel opus et concentrons-nous sur ce nouveau remake qui, ma foi, n’est pas si mal.

Fiche - Tony Hawk's Pro Skater 1+2 - Edition Exclusive Amazon (Xbox One)

Fabricant : Activision Inc.
Version : Exclusive Edition
Date de sortie : 4 September 2020
Prix : 38,99 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Tony Hawk s’offre un lifting

Pour être franc avec vous, je ne m’attendais pas du tout à ce Tony Hawk’s Pro Skater 1+2. D’une part parce que certaines rumeurs à propos d’un nouvel épisode venant redorer le blason de la licence courraient sur la toile. Et d’autre part parce que nous avions déjà été gratifiés d’un portage baptisé sobrement Tony Hawk’s Pro Skater HD en 2012. Je vous l’accorde, cet opus n’est pas resté gravé dans nos mémoires. Son gameplay un peu bancal y est sûrement pour quelque chose. Ceci dit, j’avais quand même flairé le bon coup quand j’ai appris que Vicarious Visions était à l’origine du jeu. Pour la petite histoire, cette boîte avait déjà bossé sur certaines versions portables de Tony Hawk et elle est surtout à l’origine du célèbre Crash Bandicoot N. Sane Trilogy.

Tony Hawk’s Pro Skater 1+2, un remake fidèle à l’original

Inutile de tourner autour du pot, oui Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 est un bon remake. Et pour mettre directement tout le monde d’accord, Vicarious Visions nous propose, non pas un, non pas deux, mais bien trois gameplays différents. Et oui, le jeu est par défaut équilibré à la façon d’un Tony Hawk Underground mais on peut switcher quand on veut vers le gameplay de Tony Hawk 1 ou 2. C’est très cool car ça permet de retrouver immédiatement les sensations de sa version préférée. Le contrat a donc été bien rempli à ce niveau-là.

Comparaison entre Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 et sa version orginale

Un remake de Tony Hawk’s Pro Skater sans l’école serait inconcevable

En ce qui concerne les niveaux, tous ceux du premier et du second épisode sont présents. Alors certes, ils ont eu droit à un sacré ravalement de façade mais on est quand même assez loin des standards actuels en matière de graphismes. D’autant plus que seuls les niveaux les plus emblématiques ont vraiment été cuisinés aux petits oignons. Les objectifs sont quant à eux très fidèles à ceux de la versions originale. Tout a été scrupuleusement placé comme avant, ce qui a immédiatement fait vibrer ma corde nostalgique.

Lire aussi :
Lancement de la première semelle connectée Adidas

Leveling et customisation

Même si Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 est grossièrement divisé en deux parties (les niveaux de THPS 1 et ceux de THPS 2), son système de leveling est global. En effet, quelle que soit la progression qu’on ait décidé de suivre, on retrouvera un peu partout des points de compétence à récupérer qui nous permettront d’accroître les stats de notre skateur. Ces nouvelles compétences seront appliquées dans n’importe quel niveau et elle nous permettront de progresser de façon assez naturelle. Signalons au passage que pour faire leveler un nouveau skateur, il ne faut plus se retaper tous les objectifs de chaque niveau. Il suffit de venir récupérer ces fameux points de compétence. On aime ou aime pas.

L'interface de Tony Hawk’s Pro Skater 1+2

Remplissez des défis et gagnez de l’argent pour personnaliser votre skateur

Au rayon des nouveautés, on retrouve une flopée de défis qui viennent s’ajouter aux objectifs des niveaux. Bien qu’assez anecdotiques, ces derniers permettent de gagner de l’argent afin de customiser son skateur. Et c’est là que Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 marque aussi des points puisque le nombre d’éléments de personnalisation est assez dingue. J’y ai même retrouvé une planche que je possédais vraiment quand j’avais 16 ans. Ceci dit, tout ça n’a pas que du bon. En effet, c’est quand on s’amuse à personnaliser son avatar qu’on se rend compte que l’UX du jeu laisse un peu à désirer. Les menus ne sont ni clairs, ni intuitifs et il faut toujours chercher un peu pour arriver à faire ce qu’on veut.

Tony Hawk faisant un grind dans Tony Hawk’s Pro Skater 1+2

Mis à part les graphismes, rien n’a changé

Mon avis en bref sur Tony Hawk’s Pro Skater 1+2

Même s’il souffre de quelques défauts, Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 est un bon remake qui plaira à n’en point douter aux nostalgiques. Selon moi, le jeu ne souffre que d’un seul gros défaut : sa bande son. J’ai été très déçu de découvrir que seuls quelques morceaux originaux était présents. À la place, on retrouve une pléthore de nouvelles chansons qui, je trouve, ne collent pas aussi bien à l’ambiance du titre. Heureusement, il est toujours possible de désactiver certaines pistes pour se faire sa propre playlist. Notons aussi qu’il est possible de jouer en solo ou en multijoueurs local ou en ligne. Car pouvoir se refaire des petits pendus entre potes aide un peu à faire passer la pilule des musiques. Ceci étant dit, je vous conseille quand même de (re)découvrir ce titre qui a réussi à marquer toute une génération. Vous ne serez pas déçu !

Chad Muska faisant du skate dans Tony Hawk’s Pro Skater 1+2

“Gros bisous de Venice Beach”, Chad Muska.

Pour plus d’informations sur Tony Hawk’s Pro Skater 1+2, rendez-vous sur le site officiel du jeu. Et puisque vous êtes arrivés jusqu’ici, je vous invite à aller lire mon test de Skater XL qui devrait vous intéresser aussi.

Lire aussi :
Destiny – Se donner les moyens, est-ce suffisant ?

À bientôt sur Sitegeek.

Johnny.

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: