On se renouvelle tout le temps chez Sitegeek donc aujourd’hui on avait envie de vous présenter nos impressions sur le projecteur compact BenQ GV1, le parfait nomade.

Quoi qu’on en dise, le monde des projecteurs reste un peu mystérieux. Il y a quelques mois on vous avait déjà parlé du BenQ GV1 dans le top 3 de Gwen mais sans jamais l’avoir testé. Malgré un nombre de références impressionnant, il reste un moyen de visionnage prisé des cinémas, entreprises et de certains particuliers. En effet, cela reste généralement plus cher qu’une télé et nécessite des conditions d’utilisation plus complexes que la télé. Les reproches majeurs étant qu’on ne peut rien regarder s’il y a trop de luminosité ou encore que pour avoir une définition élevée il faut payer cher. Parfois même qu’il faut un écran supplémentaire pour projeter.

benq gv1

Benq GV1, un projecteur ultra compact pour vous accompagner partout

Les mini projecteurs, un marché en expansion constante

Cependant, une nouvelle catégorie de projecteurs a vu le jour. Les mini projecteurs : pouvant être transportés partout et offrant une qualité d’image plus que correcte. C’est le cas du BenQ GV1. Il s’agit d’un projecteur portable de 708 grammes, hyper léger donc. Avec ses 200 lumens et sa résolution native de 480p, on se demandait si cela pouvait rendre correctement et être plus qu’un gadget a plus ou moins 350 euros.

benq gv1

Un contenu suffisant et sobre pour limiter l’encombrement

Dans l’emballage, vous retrouverez le projecteur BenQ GV1, l’adaptateur secteur, un câble USB-C et une pochette de transport pour bien le protéger. Pas mal pensé même s’il est dommage de ne pas avoir fait la pochette légèrement plus grande afin de pouvoir tout rentrer confortablement dedans.

BenQ GV1 – Caractéristiques techniques

  • Luminosité : 200 ANSI Lumens
  • Rapport de contraste (FOFO) : 100,000:1
  • Haut-parleur : Chambre de 5 W x 1
  • Résolution native : 480p (854 x 480 pixels)
  • Rapport de projection : 1.3 (35″@1m)
  • Dimensions (H x L x P) : 80 mm x 155 mm x 80 mm
  • Poids : 708 g

Une utilisation hyper simple malgré certaines intégrations ratées

Lors du premier allumage, la configuration est hyper simple. Il suffit de rentrer les informations du Wi-Fi ou selon les besoins d’activer votre Bluetooth afin d’appairer avec un autre appareil. L’autre possibilité est de se connecter en USB-C. Bien qu’il s’agisse de la norme du futur en termes de connectique, je trouve dommage qu’il n’y ait pas d’entrée HDMI. Trop peu de gens disposent déjà de l’USB-C partout et ne sauront donc pas en profiter.

benq gv1

Pas de connexion HDMI…dommage malgré la présence de l’USB-C

Je pense avoir essayé tous les moyens pour diffuser du contenu et voici le résultat de mes différentes expériences. La première façon, et peut-être la plus simple, est d’utiliser les applications natives du Benq GV1. En effet, celui-ci dispose de YouTube, Netflix, Amazon Prime et Plex de base mais aussi d’applications plus « françaises » comme My TF1, Canal +… que je n’ai malheureusement pas su exploiter depuis la Belgique.

J’ai beaucoup aimé utiliser YouTube et même Netflix, jusqu’à un certain point. J’avais mis le projecteur dans la cuisine et celui-ci rendait plus que bien, même avec beaucoup de lumière. Cependant, on repassera pour l’utilisation de Netflix. La faute à une télécommande trop basique incapable de réaliser certaines manipulation. Il est donc impossible de naviguer correctement dans les menus: pour changer la langue, par exemple, ou naviguer dans les épisodes d’une série. Reste plus qu’à regarder les choses ne nécessitant pas de paramétrage.

iOS et Android, pas le même combat

Une autre solution pour regarder vos contenus c’est la diffusion via le réseau Wi-Fi en utilisant des applications dédiées. Là où la connexion fut immédiate avec un iPad en utilisant simplement Air Play, autant vous dire que ce ne fut pas un énorme succès avec mon smartphone sous Android, je ne suis jamais arrivé à le connecter. Avec l’iPad, bien qu’il fût possible de l’afficher et de diffuser YouTube, encore une fois, le partage plantait dès que j’essayais de lancer Netflix. Vraiment dommage donc pour le coup.

La dernière solution est de brancher directement un laptop en USB-C. La résolution n’est pas optimale, même en gardant l’image relativement petite, pour travailler sans s’abîmer les yeux. Néanmoins la projection d’une vidéo, de Netflix ou la diffusion de vos plus belles photos se fera sans souci.

La qualité du son peut, quant à elle, être mise en avant. Avec un petit haut-parleur de 5W intégré, ça fait plus que le job et c’est bien suffisant. Que ce soit pour votre chambre ou même le living.

Quand utiliser le BenQ GV1 ?

N’attendez pas du BenQ GV1 de remplacer votre télé, ce n’est vraiment pas son objectif. En revanche, il s’agit d’un projecteur nomade offrant beaucoup de flexibilité. Il sera idéal si vous souhaitez regarder des vidéos avec vos enfants n’importe où, il vous suffit d’un simple mur blanc. Mais je vous le conseille aussi pour une utilisation dans votre cuisine afin de projeter une recette par exemple.

Dans la chambre il sera également parfait pour se faire un petit « Netflix & chill » façon cinéma et ce sans devoir s’équiper à mort pour quelque chose que vous n’utiliserez probablement pas tous les jours. Enfin, dernier usage, et non des moindres, dans mon cas, c’est la projection en extérieur. Mettez un drap blanc sur votre abri de jardin et projetez votre match de foot en live avec vos potes pendant que vous faites le barbecue. Rien que pour ça j’aurais bien acheté la petite bête.

Capable d’afficher une diagonale jusque 100” soit 2,5 M, on évitera quand même d’aller jusque-là pour des raisons évidentes de résolution.

Conclusion

Le BenQ GV1 fait ce qu’il promet de faire, il est utilisable partout (ou presque). La qualité est plus que correcte et vous permettra de vous démarquer avec un gadget singulier. N’attendez pas de lui de remplacer votre télé mais ce n’est évidemment pas son objectif, surtout pour un prix de 350 euros. Je regrette un peu certaines interactions ratées entre Netflix impossible à contrôler correctement à la télécommande ou alors le partage d’écran impossible sur Android.

Cependant, ceci peut être corrigé et le reste des options est suffisant que pour que vous puissiez trouver la qui comble vos attentes. Perso, j’adore ce gadget et je ne m’en lasse pas pour mater Netflix ou regarder des clips vidéos.

Et vous, avez-vous déjà craqué pour un projecteur ? Si oui, lequel ?

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site officiel de BenQ.

A bientôt sur Sitegeek.

Arnaud

Disponible dans nos boutiques partenaires :

BenQ GV1

Chercher sur les boutiques en ligne: