La réalité rejoint la fiction, William Shatner s’est envolé pour l’espace.

Ce n’est pas l’Enterprise, mais ça fait toujours le travail, la compagnie de vol spatial de Jeff Bezos, a lancé l’acteur William Shatner connu pour son rôle du capitaine James T. Kirk de l’USS Enterprise (Star Trek) dans l’espace. Le vol a eu lieu à bord de la fusée New Shepard de Blue Origin. À 90 ans, il est devenu la personne la plus âgée à voler dans l’espace, dépassant l’aviateur Wally Funk qui était sur le premier vol avec équipage de New Shepard cet été.

Un vol de 11 minutes et des sensations fortes

Le vol était prévu initialement le 12 octobre, mais a dû être décalé au 13 en raison des mauvaises conditions météorologiques autour de la base de lancement. William Shatner a fait équipe avec trois autres passagers, clients de la société Blue Origin. Chris Boshuizen, un ancien ingénieur de la NASA qui a cofondé la société de satellites Planet Labs. Glen de Vries, co-fondateur de la société de logiciels Medidata et qui travaille également pour Dassault Systèmes. Et enfin, Audrey Powers, vice-présidente en charge des missions et des opérations aériennes de Blue Origin.

William Shatner, le célèbre capitaine Kirk

William Shatner, le célèbre capitaine Kirk

C’était seulement le deuxième vol habité de New Shepard pour un voyage aller-retour à la limite de l’espace. Blue Origin a pour objectif de multiplier ses vols commerciaux à bord de sa fusée suborbitale.

Après de nombreuses années de développement et de vols d’essai, le véhicule spatial a transporté ses premiers occupants dans l’espace au mois de juillet dernier. L’équipage était composé de Wally Funk, une légende de l’aviation, Jeff Bezos, son frère Mark Bezos et un adolescent néerlandais nommé Oliver Daemen, dont le père a payé une somme non divulguée pour lui offrir ce billet.

La fusée New Shepard est conçue pour être lancée verticalement depuis la Terre et pour transporter un maximum quatre passagers dans une capsule fixée au sommet de l’engin. Il atteint ensuite une altitude d’environ 100 kilomètres au-dessus du niveau de la mer où l’atmosphère très fine de notre planète cède la place au vide de l’espace. La capsule revient ensuite sur Terre en descente contrôlée. En tout, du décollage à l’atterrissage de la capsule, le vol dure 11 minutes.