Après des années de recherche, il est maintenant possible de communiquer avec une personne qui rêve. C’est du moins ce qu’affirment les chercheurs de la Northwestern University aux États-Unis.

Des chercheurs de la Northwestern University aux États-Unis sont parvenus à entrer en communication avec des rêveurs. C’est au cours d’une étude publiée jeudi 18 février dans la revue Current Biology que nous avons découvert que des rêveurs étaient parvenus à répondre à des questions et à trouver la solution à des petits calculs simples qui leur étaient posés durant leur sommeil.

Communication rêveur étude scientifique

Des chercheurs ont réussi à communiquer avec des personnes qui rêvent

Comment est-ce possible ?

La partie du cerveau qui sert à créer un rêve est encore pleine de mystère pour la science. Il est malheureusement compliqué et peu fiable d’attendre que le rêveur se réveille pour prendre en considération ses souvenirs pour faire avancer la recherche.

Alors, pour comprendre un peu mieux ce qu’il se passe en nous lorsque nous rêvons, une équipe de chercheurs américains a mis au point une technique de communication avec les rêveurs.

L’étude a été menée sur 36 personnes de nationalité différentes, pendant qu’ils créaient un rêve « lucide ». Lors d’un rêve lucide, le rêveur a conscience que le monde qui l’entoure est une création de son esprit et il peut dans ce cas-là réagir et agir de manière plus ou moins rationnelle.

Pendant l’étude, les rêveurs ont donc reçu des signaux sonores et lumineux, mais ils ont également été touchés par les scientifiques. Les rêveurs donnaient des réponses grâce à des mouvements des yeux ou des muscles du visage.

Lire aussi :
Steelseries Apex Raw : Clavier pour gamers customisable

Ils ont pu ainsi trouver des solutions à des calculs, effectuer des tâches simples et même répondre à des questions par les mots oui ou non. Dans les résultats, les chercheurs annoncent que 6 des 36 personnes participant au test étaient parvenues à communiquer pendant qu’elles rêvaient.

Ken Paller, le directeur de la recherche, affirme démontrer grâce à cette étude que les rêveurs sont capables d’entendre et de comprendre des questions qui leur sont posées lors de rêves lucides et qu’ils sont aussi en mesure d’y répondre. La possibilité de communication en temps réel avec un rêveur donne désormais l’opportunité à la science de mieux comprendre et d’analyser les aspects neuroscientifiques des rêves.