La 5G, prévue pour la fin d’année 2020, est attendue depuis plusieurs mois. Après des enchères de fréquences entre les quatre principaux opérateurs, les premiers forfaits 5G ont été commercialisés par les opérateurs français. Le 18 novembre, l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes a activé les antennes 5G. Mais profiter de la 5G sur son smartphone n’est pas pour tout de suite.

La 5G enfin activée en France

L’ARCEP, gendarme des télécoms, vient de lancer le top départ des réseaux 5G ce 18 novembre. Si les fréquences empruntées par la 5G sont actives en France, il faudra toutefois un peu de temps pour que les utilisateurs puissent en bénéficier. Cette date relève donc davantage du symbole. Les opérateurs doivent à présent demander les autorisations administratives à l’ANFR, agence nationale des fréquences, qui devrait les accorder dans les prochains jours.

Par la suite, les opérateurs devront convaincre les élus des villes où ils souhaitent transformer les antennes 4G en 5G. À l’image de Lyon, Grenoble ou Bordeaux, les grandes villes de France sont sur la liste d’attente. Si la procédure de persuasion prend du temps, c’est notamment car bon nombre d’élus et citoyens sont frileux vis-à-vis des potentiels effets de la 5G sur la santé. Après Paris, dont la couverture est assurée, le temps dira donc quelles villes accueilleront la 5G.  Quoi qu’il en soit, il faudra attendre début décembre, au plus tôt, pour utiliser la 5G. En dehors des zones denses, l’attente sera toutefois bien plus longue.

La 5G profitera bientôt à tout le monde.

La 5G profitera bientôt à tout le monde.

Pour du réseau fiable, la 4G reste la référence

De nombreux utilisateurs s’interrogent sur les performances de la 5G à l’annonce de son activation. Comme évoqué, il faudra néanmoins se montrer encore patient avant de constater la qualité du débit de la cinquième génération de réseau mobile. Au-delà de résider dans des villes qui accepteront de la déployer, il faudra également disposer d’un téléphone compatible avec ces nouvelles fréquences. De nombreux smartphones commercialisés cette année prennent en charge la 5G, mais la majorité des gens disposent d’un mobile 4G. Avec le lancement de la 5G, faut-il craindre moins de performances sur le réseau 4G ?

Lire aussi :
8Bitdo SF30 PRO - Test du pad ultime au look rétro

En attendant que la 5G se popularise sur l’ensemble du territoire, la 4G continuera de desservir plus de 99% de la population. L’objectif des opérateurs est d’arriver au bout des zones blanches, tout en renforçant le réseau 4G déjà en place. Orange, par exemple, premier en termes de couverture 2G, 3G et 4G, continue de renforcer sa couverture réseau territoriale chaque semaine. SFR, Bouygues Telecom et Free participent également à l’installation de nouvelles antennes, toujours dans l’objectif de couvrir l’entièreté du territoire. La 4G reste donc disponible et de plus en plus fiable chez les différents opérateurs.

De nombreux apparels pourront s'y connecter directement.

De nombreux apparels pourront s’y connecter directement.

Des forfaits 5G plus chers que les offres 4G

Avec l’activation de la 5G et le lancement des fréquences d’ici la fin de l’année, à quel changement concret peut-on s’attendre ? Au niveau du prix tout d’abord, les abonnements 5G seront à première vue plus cher que les forfaits de la précédente génération de réseau. Depuis quelques jours, les opérateurs proposent leurs forfaits du Black Friday, des formules à prix cassés et riches en data mais qui ne concernent que les offres 4G. En parallèle, Orange, SFR et Bouygues Telecom, ont déjà dévoilé leurs gammes de forfaits 5G. Au programme, les tarifs sont plus chers que les offres 4G équivalentes, avec une différence constatée de l’ordre de 5€ par mois. Un surcoût qui s’explique notamment par l’investissement consenti par les opérateurs pour déployer le nouveau réseau mobile.

Malheureusement, changer de forfait ne suffit pas pour profiter de la 5G. Il faudra en effet disposer d’un smartphone compatible. À ce niveau le choix est considérable, avec des mobiles plus ou moins haut de gamme. Apple et Samsung proposent par exemple leurs iPhone 12 et Samsung Galaxy S20. Des constructeurs comme Huawei ou Xiaomi se distinguent toutefois également avec des smartphones de qualité bien plus abordables. Avant de se lancer dans l’achat d’un nouveau téléphone, il reste toutefois peut être plus sage d’attendre les retours sur ce nouveau réseau mobile. Investir dans un téléphone pour une technologie qui n’en est encore qu’à ses balbutiements n’est en effet pas forcément la solution la plus indiquée.

Lire aussi :
moto g100 - Test du nouveau smartphone 5G de chez Motorola

Et vous, est-ce que vous allez changer de smartphone ou attendre quelque temps avant de passer le cap de la 5G ?

Gwen