PageSpeed Insights est un outil gratuit de Google pour analyser et optimiser la vitesse de chargement d’un site Internet ou d’une page Web. Cette métrique essentielle pour l’expérience utilisateur est bien souvent sous-estimée lors du développement d’un site Web, mais peu pourtant avoir un impact sur le positionnement dans les pages de résultats d’un moteur de recherche. Dans cet article, nous allons voir pourquoi améliorer le temps de chargement de vos pages Web et comment les optimiser pour obtenir de meilleurs scores dans PageSpeed Insights.

Pourquoi faut-il optimiser le temps de chargement d’une page Web ?

Une meilleure expérience utilisateur

Avec des débits de plus en plus importants sur les Box fibre et le développement de la 4G, puis de la 5G pour l’Internet mobile, les exigences des internautes en matière de vitesse se sont amplifiées au fil du temps. Avec un contenu quasi infini et de plus en plus d’appareils connectés, les habitudes de surf ont également évoluées.

Sur Internet, une page Web se doit d’être réactive pour éviter un taux de rebond élevé que ce soit une version desktop ou mobile. C’est-à-dire que plus un site sera lent, plus l’utilisateur aura tendance à aller voir ailleurs. Une étude de Google en 2017 a démontré les effets du temps de chargement d’une page sur l’augmentation du taux de rebond. La plupart des analystes estiment qu’un site Internet devrait se charger en moins de trois secondes.

Une métrique clé en SEO

Au-delà de l’expérience utilisateur, la rapidité de chargement d’une page Web a un impact sur son référencement naturel et son positionnement sur la SERP (Search Engine Results Page) et en particulier celle de Google. En effet, l’algorithme du moteur de recherche le plus utilisé à travers le monde repose sur un raisonnement simple : proposer les résultats les plus pertinents tout en limitant les efforts pour l’internaute. La vitesse de chargement d’un site peut donc influer sur son référencement si les éléments d’une page peinent à se mettre en place rapidement, que l’interaction avec l’internaute est lente et si le taux de rebond est élevé.

Dans cette optique, l’optimisation d’une page Web est essentielle et un outil comme Google PageSpeed Insights peut vous permettre d’analyser et d’identifier les « freins » qui ralentissent votre site Internet.

Sur Sitegeek, on fait attention à ce critère

Sur Sitegeek, on fait attention à ce critère

Comment améliorer ses résultats avec Google PageSpeed Insights ?

Après avoir audité une page Web, Google PageSpeed Insights va lui donner un score et fournir un certain nombre de données. Dans son rapport, l’outil va vous afficher des « opportunités », c’est-à-dire des recommandations à suivre pour optimiser votre site, en les classant par priorité avec un système de couleur et de figure.

Les pistes d’améliorations peuvent être variées, en voici quelques-unes…

Utiliser un CMS et un thème léger :

Utilisez un CMS (Content Management Systems) simple et léger afin de réaliser un site Internet réactif et améliorer les performances de vos pages. Un bon CMS vous aidera à optimiser votre site en éliminant le recours à des scripts et ressources inutiles qui pourraient « polluer » vos pages. Il vous proposera également des templates (thèmes) pour créer une interface Web adaptable et compatible avec tous les appareils. L’optimisation de la version mobile d’un site Web est primordiale aujourd’hui, car Google se base de plus en plus sur la vitesse de celle-ci dans son ranking.

Opter pour un serveur performant :

Assurez-vous que votre site Web soit hébergé sur un serveur approprié offrant un temps de réponse optimal. De nombreux hébergeurs proposent des solutions adaptées et flexibles en fonction du trafic de votre site. Il existe également des options CDN (Content Delivery Network ou réseau de diffusion de contenu) pour réduire le temps de chargement de vos pages, proposées par certains hébergeurs. Dans l’idéal, un temps de réponse inférieur à 200 ms est conseillé.

Utiliser un cache, optimiser les images et les ressources :

Pour maximiser les performances de votre site, vous pouvez également :

  • Utiliser la mise en cache pour stocker des informations dans le navigateur de l’utilisateur. Cela réduira les requêtes et entraînera un délai de réponse du serveur plus court pour vos visiteurs réguliers.
  • Optimiser le contenu multimédia (images, vidéo, etc.) en le formatant ou en le compressant pour ne pas surcharger votre site de fichiers trop volumineux, en particulier pour votre audience mobile.
  • Réduisez autant que possible les redirections et vérifiez/éliminez les liens brisés pour fluidifier la navigation.

Conclusion

Pour résumer, l’objectif de l’outil gratuit PageSpeed Insights de Google est de vous donner un aperçu des performances de votre site Web et de vous inciter à l’optimiser pour une meilleure expérience utilisateur et une indexation plus efficace. Une page Web qui se charge rapidement aidera à minimiser le taux de rebond et en définitive améliorera votre référencement naturel.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou suggestions dans les commentaires que l’on discute ensemble de ce sujet passionnant.

Gwen