La programmation vous semble-t-elle un travail stressant? Les gens pensent que cela ne devrait pas être le cas, car il semble que les codeurs ne font que s’asseoir devant un écran et taper sur leur clavier. Il n’y a pas de questions de vie ou de mort, pas de responsabilité énorme comparé à la médecine, au travail bancaire ou à la comptabilité. Techniquement parlant, le développement de logiciels devrait être l’un des emplois les plus calmes qui soient.

Pourtant, il s’avère que l’anxiété de codage existe bel et bien. Lorsque je parle à mes étudiants en programmation, il s’avère que beaucoup d’entre eux ne peuvent pas rester concentrés lorsqu’ils travaillent pendant plus d’une heure et stressent lorsqu’il s’agit de trouver un emploi dans leur domaine.

C’est pourquoi je voudrais partager quelques conseils pour aider les apprenants en programmation à déstresser lors de leur apprentissage. Les appliquer vous donnera plus de confiance et vous aidera à profiter de chaque heure que vous passez à étudier.

Pourquoi les étudiants en programmation sont-ils stressés?

Pour commencer, examinons de plus près les principales causes de stress chez les apprenants en technologie. Pour ne pas vous ennuyer avec une liste trop longue, je l’ai réduite à trois raisons principales pour lesquelles les codeurs ne sont pas les plus heureux:

  • Syndrome de l’imposteur. Le salaire moyen d’un programmeur étant assez élevé (40 930 EUR / an, selon Payscale), il est courant pour les développeurs de penser que leurs compétences ne valent pas le chèque de paie. Le travail en équipe ajoute également à la pression: vous êtes toujours en contact avec vos pairs qui semblent plus pointus, plus familiarisés avec la technologie, axés sur une vue d’ensemble ou attentifs aux détails. Tout ce qui précède fait que les développeurs de logiciels se sous-estiment et stressent à l’idée que d’autres pourraient un jour les considérer comme des prétendants.
  • Ne pas être le «vrai programmeur». Si vous vous intéressez à la technologie depuis assez longtemps, vous devrez avoir entendu parler de l’archétype du «vrai programmeur». Vous pouvez souvent rencontrer ces codeurs sur Facebook, Reddit ou Stack Overflow, disant à quel point ils travaillent et à quel point les week-ends et les heures de repos ne leur disent rien. Associer les codeurs à des no-lifers est devenu si courant que les débutants en programmation ont commencé à se demander: “Je ne peux pas coder pendant 8 heures d’affilée, le développement de logiciels n’est peut-être pas pour moi?”. La vérité est que travailler 16 heures par jour est très contre-productif – selon une étude de Stanford, les employés travaillant 40 heures par semaine sont trois fois plus productifs que ceux qui travaillent 60 heures.
  • Commencer trop tard. Même si, à mon avis, le codage n’a pas de limite d’âge tant que vous êtes désireux d’apprendre et avide de nouvelles technologies, certains de mes étudiants ne semblent pas être d’accord. En effet, les histoires d’ingénieurs IA de 14 ans peuvent intimider et décourager qui que ce soit. Les apprenants en programmation âgés de plus de 30 ans se sentent donc menacés par les jeunes prodiges de la programmation, commencent à sous-estimer leurs compétences et ne prennent pas alors le risque de demander un salaire plus élevé.

Si vous aussi vous débattez avec ces problèmes (et nous sommes tous passés par cela au moins une fois), la bonne nouvelle est qu’il existe toujours des moyens proactifs de gérer l’anxiété de codage et d’améliorer l’efficacité de votre apprentissage.

C'est lequel votre langage de programmation préféré?

C’est lequel votre langage de programmation préféré?

4 conseils pour apprendre la programmation sans stress

Comment rendre l’apprentissage du codage agréable et cohérent? Comment faire que les succès et les échecs de vos pairs ne vous rendent pas jaloux ou vous découragent? Voici les conseils que j’ai mis en œuvre tout au long de mes années d’apprentissage des langages de programmation et de travail avec des programmeurs Java débutants.

Astuce n ° 1. Choisissez un langage de programmation principal.

Vaut-il mieux maîtriser un seul langage de programmation ou être un programmeur de niveau intermédiaire dans plusieurs? Ceci est un débat courant dans le domaine du développement de logiciels. Personnellement, cela ne me dérange pas de me charger de plusieurs langages, mais à mon avis, chaque programmeur devrait connaître un langage comme le fond de sa poche.

Pensez aux langues que nous parlons — il y a beaucoup de gens qui en connaissent deux, trois ou cinq. Cependant, la plupart d’entre nous sommes les plus compétents dans une (au mieux, deux) langues — celle en laquelle nous pensons et parlons à la plupart des gens de notre entourage. La programmation est similaire à cet égard — vous pouvez avoir un niveau avancé dans de nombreux langages, mais faites en sorte de «penser» en un langage en particulier en tant que développeur.

Quelle langue un étudiant en programmation doit-il apprendre en premier? Je recommanderais personnellement de prendre en compte le nombre de ressources d’apprentissage, le marché du travail et la polyvalence de la technologie. Je suggère aux apprenants en programmation de commencer leur parcours de développement logiciel avec Java. Voici pourquoi

  • Java est en tête de liste quand il s’agit du nombre d’offres d’emploi
Lire aussi :
iopool Eco - Test de la sonde de piscine connectée

Selon Indeed, le plus grand agrégateur d’emplois au monde, Java, Python et Javascript sont les langages de programmation offrant le plus grand nombre d’offres d’emploi.

  • Java est bien enseigné partout dans le monde

Les apprenants en programmation se sentent souvent stressés et dépassés parce qu’ils ne font pas confiance aux ressources qu’ils trouvent en ligne. Pour vous assurer que vous apprenez un langage de programmation conforme aux normes les plus strictes du secteur, il est utile de rechercher les meilleures universités et pratiques d’apprentissage.

Si vous souhaitez utiliser du matériel académique pour apprendre, utiliser Java est un choix judicieux, car les 10 meilleurs diplômes en informatique du pays choisissent Java pour leurs cours d’introduction (Python étant en tête de liste avec 13 programmes disponibles).

  • Les développeurs Java sont bien payés

Enfin, ne pas avoir l’assurance que votre travail sera bien rémunéré est assez stressant. C’est pourquoi il est crucial de s’assurer que travailler avec le langage de programmation que vous étudiez sera bien payé. En ce qui concerne Java, c’est l’un des domaines d’étude informatique les mieux rémunérés. Selon PayScale, un développeur Java de niveau moyen fait 38 400 EUR par an.

Astuce n ° 2. Organisez votre éducation

Il est courant pour les programmeurs débutants de plonger directement dans l’apprentissage d’un langage de programmation sans faire assez de recherches sur ses concepts fondamentaux. Ils comptent trop sur tout le contenu d’apprentissage qu’ils trouvent en ligne, et le plus souvent, cela mène au désordre. La plupart des débutants commencent trop tôt à se mêler de concepts avancés et sont découragés par la complexité du langage et le manque de progrès.

C’est pourquoi il est crucial de suivre une courbe d’apprentissage afin de devenir un programmeur performant le plus rapidement possible.

Comment créer un programme efficace auquel vous tiendrez réellement?

Pour commencer, notez les concepts qui composent le langage que vous souhaitez apprendre par ordre de complexité croissante. Pour Java, la liste ressemblera à ceci:

  • Syntaxe Java de base
  • Principaux concepts de la POO
  • Collections et structures de données
  • Bases de données
  • Concurrence et multithreading
  • JVM et gestion de la mémoire
  • Maîtrise de l’écosystème Java

Divisez  ensuite chacun de ces concepts en modules plus petits qui constitueront les sujets d’apprentissage quotidien. Voici à quoi ressembleront en détails les concepts de syntaxe Java:

  • Variables
  • Types de données
  • Opérateurs conditionnels
  • Boucles
  • Instructions continue et break

Comme il ne s’agit pas d’un article spécifique à Java, je ne présenterai pas l’intégralité du programme ici. Cependant, il existe de nombreuses feuilles de route d’apprentissage en ligne — assurez-vous de les consulter.

Fixez une date limite claire pour chacun de ces modules. De cette façon, vous aurez une approximation concrète du temps dont vous avez besoin pour compléter une partie de votre programme. Soyez généreux dans vos estimations — un concept de langage de programmation peut s’avérer plus complexe que vous ne le pensez. Il vaut mieux avoir de l’avance plutôt que de stresser pendant des heures.

vous aussi créer vos propres applications

vous aussi créer vos propres applications

Astuce n ° 3. Collectez les bonnes ressources

Devoir appliquer les connaissances acquises lors de l’apprentissage dans des conditions réelles est une cause de panique majeure parmi les étudiants en programmation. Un utilisateur du forum FreeСodeСamp a parfaitement résumé cette anxiété:

«Récemment, j’ai réalisé que chaque fois que je codais, je commençais à avoir peur qu’un jour je serais interviewé par d’autres programmeurs professionnels».

Si vous aussi avez peur de ne pas avoir ce qui est nécessaire pour réussir des entretiens d’embauche, il se peut que les ressources que vous utilisez en soient la cause. Bien que les livres et les cours vidéo soient importants pour absorber l’essence du langage, je suis convaincu que les programmeurs devraient se concentrer sur l’apprentissage par la pratique.

Lorsque je parle aux développeurs Java débutants, je suggère généralement les ressources de connaissances suivantes:

Livres et tutoriels — 20% de l’ensemble des ressources, principalement pour les références

Statistiquement, la plupart des développeurs ne lisent pas de livres. Ceci est compréhensible; la plupart de ces derniers sont ennuyants, dépassés et ne permettent pas de bien enraciner les informations dans la tête du développeur. Cependant, si je suis bloqué en travaillant sur un projet, il est réconfortant de savoir quels livres, ressources de documentation et didacticiels utiliser pour trouver une solution à mon problème.

À mon avis, on ne devrait pas lire des livres consécutivement et en profondeur, mais passer quelques-uns en revue nous offrira un cadre théorique solide du langage.

Voici mes livres et tutoriels Java préférés:

Lire aussi :
Apple Store - Carte interactive dans le monde  
Livres:
  • Head First Java un livre intéressant et convivial pour les débutants qui vous permet de comprendre rapidement comment le langage est utilisé et sa structure de base.
  • Effective Java un livre unique en son genre pour les programmeurs expérimentés qui souhaitent tirer le meilleur de l’ensemble des outils du langage.
  • Java Puzzlers un guide honnête sur les pièges et les défis de Java. La lecture de ce livre vous fera gagner des heures lors de la gestion des menaces post-déploiement.
Tutoriels:
  • Java Code Geeks une liste bien structurée de publications liées à Java, facile à utiliser pour les références lorsque vous travaillez sur de nouveaux projets.
  • Didacticiels Java Oracle les didacticiels officiels d’Oracle sont les références les plus consultées par la plupart des développeurs (y compris moi-même).
  • Programming Creek une autre base de données de didacticiels Java intuitive et facile à utiliser celle-ci mérite certainement d’être sur votre liste de favoris.

Cours en ligne – un regard plus approfondi sur le langage, mélangeant théorie et pratique – 30% de l’ensemble des ressources

Les cours vidéo en ligne viennent ensuite sur ma liste de ressources d’apprentissage en développement de logiciels. Contrairement aux livres, ces cours sont plus pratiques et attrayants. Les conférenciers présentent souvent des études de cas et partagent des applications réelles. En dehors de cela, il existe des plateformes d’apprentissage qui permettent aux étudiants d’entrer en contact avec des éducateurs pour poser des questions.

Bien que les cours vidéo en ligne ne vous donnent pas suffisamment de place pour vous entraîner à avoir confiance en vos compétences en codage, ils permettent certainement de définir le contexte des concepts que vous lisez dans les livres.

Voici mes cours Java préférés:

Plates-formes basées sur la pratique — 50% de l’ensemble des ressources

En codage, la pratique mène à la perfection. C’est pourquoi la résolution concrète de problèmes est tout aussi importante que l’imprégnation de la syntaxe du langage à partir de livres et de cours en ligne. Je recommande fortement aux étudiants de prendre leur temps et de rechercher des jeux et des plates-formes de pratique qui les aideront à s’améliorer dans le langage de programmation choisi. Voici les plates-formes favories pour Java:

  • Codegym une plate-forme d’entraînement puissante pour devenir un programmeur Java compétent. Elle comprend plus de 1200 tâches pratiques combinées à de courtes conférences qui vous rappellent la théorie derrière chaque problème. Codegym couvre tous les aspects du langage Java Core, Collections, Multithreading, Services et JSP, même la gestion des bases de données et SQL.
  • HackerRank une plate-forme facile à utiliser et bien structurée avec des problèmes pratiques Java. Si vous souhaitez vous comparer à d’autres apprenants en programmation, c’est le bon endroit pour rivaliser les uns avec les autres en relevant de petits défis. Il existe des tâches de différents niveaux de complexité qui viendront en aide à la fois aux développeurs débutants et avancés.
  • Codewars une ressource de pratique Java axée sur la communauté où les développeurs créent des défis et des tâches pratiques les uns pour les autres. Outre Java, la plate-forme prend en charge JS, C, C ++ et de nombreux autres langages.

Astuce n ° 4. Rejoignez les communautés

L’une des erreurs fatales que font les étudiants en développement est d’essayer de surmonter les difficultés de la programmation tout seuls. Le codage est un métier difficile et solitaire tel quel, et il y a de fortes chances que votre famille ait du mal à comprendre vos difficultés d’apprentissage.

Pour vous assurer de ne pas intérioriser les défis et de ne pas vous faire décourager par des échecs mineurs, appelez vos collègues à l’aide. Personnellement, je suis un grand fan de Reddit, Freedcodecamp et Stack Overflow — mais vous devez trouver ce qui fonctionne pour vous. Voici une liste de communautés de programmation à consulter comme point de départ:

Reddit:

  • r/codetogether
  • r/ComputerScience
  • r/programmeur quotidien
  • r/compsci
  • r/java
  • r/learnpython
  • r/machinelearning

 Autres plates-formes:

  • Forum Freecodecamp
  • StackOverflow
  • GitHub
  • Forum de programmation PHP
  • Forums JavaScript
  • Gamedev.net

Conclusion

Si vous êtes un étudiant en programmation qui a du mal à gérer l’anxiété de codage, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul à faire face à cette situation. Bien qu’il existe différentes façons de gérer le stress d’apprentissage, d’après mon expérience, avoir un objectif clair et un plan pour votre éducation en sciences informatiques vous aidera à aborder chaque jour d’étude avec un esprit calme. Comme point de départ, choisissez un langage que vous souhaitez maîtriser et créez un programme détaillé avec échéancier. Trouvez les bonnes ressources — livres, cours et plates-formes de pratique pour faire progresser votre apprentissage. N’oubliez pas de vous connecter également avec d’autres programmeurs — il est plus facile de surmonter les difficultés de l’apprentissage ensemble.