La firme américaine SpaceX vient de signer un contrat de cinq ans avec l’US Space Force et l’US Air Force. Pour la compagnie d’Elon Musk, c’est un excellent chapitre qui s’ouvre !

Ces dernières années, le monde semble avoir connu la naissance d’un Tony Stark « réel ». D’abord assez discret, Elon Musk s’est effectivement fait une grande place dans la culture internationale. Il est même parfois représenté comme une célébrité par les médias populaires. Mais contrairement au milliardaire de Marvel, Musk ne doit pas sa réputation au génie de son père. Au contraire, il a réussi à mettre en avant toutes ses innovations par ses propres moyens. Après PayPal, Tesla, SolarCity, OpenAI et Neuralink, l’entrepreneur a créé SpaceX. Cette entreprise avait pour but de révolutionner le domaine aérospatial. Une vingtaine d’années plus tard, le rêve de Musk deviendrait réel.

SpaceX contrat avec forces armées américaines conquête spatiale

Elon Musk

SpaceX et ULA pour équiper les prochaines missions américaines

Si vous avez récemment entendu parler de SpaceX, c’est sans doute à cause du projet ambitieux d’Elon Musk. En 2024, l’entrepreneur et ingénieur pense pouvoir lancer la toute première colonisation humaine de la planète Mars. Pour l’heure, la firme va se contenter de projets bien plus tangibles. Pour les cinq prochaines années, ce sont effectivement des engins de SpaceX et de ULA (United Launched Alliance) qui vont équiper l’US Space Force et l’US Air Force. Dans un communiqué, ces forces de l’Armée américaine expliquaient que l’ULA se chargerait de 60 % des missions de lancement, contre 40 % pour SpaceX.

En d’autres termes, cela signifie que les prochains lancements de l’armée s’effectueront grâce à des engins de l’ULA ou des fusées Falcon 9. Pour un ambitieux comme Musk, ce projet est loin de celui de ses rêves de conquêtes spatiales. Néanmoins, l’entrepreneur ne pouvait certainement pas passer à côté d’un tel financement. SpaceX devrait effectivement tirer près de 300 millions de dollars de cette collaboration avec les forces armées. D’ailleurs, on peut supposer qu’une telle transaction sera de bon augure pour sa fameuse Mission Mars. En attendant, on est en droit de se demander si Musk proposera ses fameuses fusées BFR (pour « Big Fucking Rocket ») au gouvernement.

Lire aussi :
Virtual Pinball | R-Cade proposera une version commerciale bientôt

Alors, qu’est-ce que vous pensez de tout ça ?

Gwen