Aujourd’hui, on vous propose de découvrir la Duelhawk Ultra, la chaise gaming d’une nouvelle marque anglaise dont l’objectif est d’être la meilleure sur le marché. Voyons donc ensemble si le jeu en vaut la chandelle.

Achetez la Duelhawk Ultra

Duelhawk Ultra, mes premières impressions

Tout d’abord, notons que la Duelhawk Ultra est disponible en trois versions différentes : Nebula Tissu (tissus gris foncé), Moonrock Tissu (tissus gris clair) et Jet Black Cuir PU (similicuir noir). Pour ma part, c’est ce dernier modèle que j’ai eu la chance de recevoir et franchement, le résultat vaut le coup d’œil. Ce que j’adore avec ce siège, c’est qu’il a un design gaming qui parvient malgré tout à rester très sobre. Il s’intégrera dès lors aussi bien dans une chambre d’adolescent que dans un bureau d’adulte, ce qui n’est pas vraiment le cas de tous les modèles concurrents. À ce propos, cette nouvelle chaise gaming ressemble à s’y méprendre à une Secretlab, ça tombe bien car je viens de tester la TITAN Evo Série 2022. On se situe donc sur un produit haut de gamme puisque Secretlab s’est imposé comme leader du marché en proposant des chaises premiums au prix assez élevé. À noter quand même que la Duelhawk Ultra coûte une centaine d’euros moins cher. Voyons donc tout ça plus en détail.

La Duelhawk Ultra devant un bureau

Un design sobre mais efficace

Le confort est au rendez-vous

après une séance de montage des plus classiques qui aura duré une vingtaine de minutes, j’ai enfin pu m’assoir sur la Duelhawk Ultra. En ce qui concerne l’assise, j’ai immédiatement remarqué que le tout était constitué d’une mousse assez dure. À savoir que je n’ai pas du tout eu l’impression d’être engoncé dans mon siège, ce qui ne peut être que bénéfique lors de longues sessions. Et puis ce type de mousse a l’avantage de garder sa forme plus longtemps qu’une mousse traditionnelle, ce qui n’est pas plus mal. Le dossier est quant à lui assez classique, mais très efficace. Sa forme évasée lui permettra d’accueillir les épaules les plus larges et son soutien lombaire réglable plaira à ceux qui n’aiment pas les coussins comme moi. Par contre, j’aime beaucoup les coussins pour les cervicales et celui de la Duelhewk Ultra fait assez bien le taff puisque sa mousse à mémoire de forme est très confortable. On regrettera peut-être juste le fait qu’il ne soit pas équipé de fixations magnétiques.

Le coussin de la Duelhawk Ultra

La Duelhawk Ultra est livrée avec son coussin pour les cervicales

Gros plan sur les réglages

Avant d’attaquer les réglages, précisons que la Duelhawk Ultra est recommandée pour les utilisateurs pesant moins de 135 kg et mesurant moins de 2 mètres. Pour ma part, je fais une centaine de kilos pour environ 1m80 et je dois avouer que je m’y retrouve assez bien. Ceci dit, heureusement que je ne suis pas plus petit, car je ne pourrais pas abaisser le vérin de la chaise plus bas. Cela étant dit, nous pouvons parler des réglages de la chaise plus en détail.

  • Les commandes situées sous l’assise de la Duelhawk Ultra sont on ne peut plus classiques. On y retrouve une manette qui permet de modifier la hauteur de la chaise et une autre qui permet de modifier l’inclinaison du fauteuil. À savoir que le tout est aussi accompagné d’une grosse molette permettant d’opter pour une bascule libre si on le désire.
  • Et sur le côté droit de l’assise, on retrouve une manette qui permet de modifier l’inclinaison du dossier de 90 à 180 degrés, ce qui permet de se coucher sur sa chaise. Je me suis d’ailleurs toujours demandé si cette fonctionnalité avait un réel intérêt, mais elle existe et je me devais donc de vous en parler.
  • Les accoudoirs 4D offrent quant à eux pas mal de flexibilité. De fait, ils peuvent être tournés individuellement selon trois positions différentes : vers l’extérieur, vers l’avant et vers l’intérieur. Il est aussi possible de les avancer ou de les reculer, de les faire coulisser vers la gauche ou la droite et de modifier leur hauteur. Si j’avais cependant un reproche à leur faire, c’est que je les trouve juste un petit peu trop durs, mais honnêtement c’est un détail.
  • Parlons finalement du support lombaire réglable qui est intégré au dossier de la Duelhwak Ultra et qui se commande à l’aide d’une molette. En tournant cette dernière, il est possible d’ajuster la profondeur du support et donc de venir combler au millimètre près le creux que l’on a dans le bas du dos. Ce qui est, comme je le disais plus haut, beaucoup plus efficace qu’un gros coussin.
Les commandes de la Duelhawk Ultra

Il est très facile de régler la Duelhawk Ultra

Avis Duelhawk Ultra

De par leur très grande ressemblance, il est assez difficile de ne pas comparer la Duelhawk Ultra à une chaise Secretlab. En résumé, je dirais que les principales différences résident dans les finitions. Par exemple, on ne retrouve aucune fixation magnétique chez Duelhawk (pas de cache-vis, d’accoudoirs et de coussin magnétiques). Est-ce que c’est grave ? Je ne pense pas. D’autant plus que ça permet de faire baisser le prix de la chaise. Comptez environ 450 euros pour une Duelhawk Ultra et 550/600 euros pour une TITAN Evo Série 2022. Autre petite différence que j’ai remarqué : il est impossible de régler la hauteur du support lombaire de la Duelhawk Ultra, mais encore une fois, c’est un détail assez anecdotique. Il est bien plus important de garder à l’esprit que la mousse des chaises Secretlab est plus molle que celle des chaises Duelhawk car c’est à ça que vous devrez penser avant de passer à la caisse. Mais quelle que soit votre décision, le rapport qualité/prix de la Duelhawk Ultra restera toujours le meilleur.

La Duelhawk Ultra devant un bureau

Un rapport qualité/prix imbattable

Achetez la Duelhawk Ultra

Et vous, vous connaissiez cette nouvelle marque ? Elle vous tente ? Dites-nous tout dans les commentaires.

Johnny.

Les notes :

Confort - 8.5
Design - 9.5
Fonctionnalités - 8
Solidité - 8.5

8.6

Un rapport qualité/prix imbattable