Toyota, un pionnier de l’électrification qui a depuis pris du retard sur ses rivaux, a finalement dévoilé un plan pour les voitures électriques qui se traduirait par la production de 15 nouveaux véhicules électriques à batterie d’ici 2025, 70 nouveaux modèles seront également lancés, dont des véhicules électriques à batterie, des véhicules à pile à hydrogène et des véhicules hybrides essence-électricité, afin d’offrir aux consommateurs une variété de différentes alternatives.

Le plus grand constructeur automobile du monde construira ces voitures à l’aide d’une plateforme flexible qu’il a créée en collaboration avec Subaru, un autre constructeur japonais. Pour en savoir plus sur le sujet, poursuivez votre lecture.

L’approche de Toyota en matière de voitures électriques

Toyota Motor Corp a déclaré que d’ici l’année 2030, 50 % de ses ventes mondiales seraient hybrides ou électriques, rejoignant ainsi les rangs d’autres grands constructeurs automobiles tels que General Motors et Volkswagen qui investissent massivement dans un avenir électrique.

Au cours de la dernière décennie, le constructeur de masse le plus lucratif du monde n’a jamais caché son aversion pour les voitures électriques à batterie. D’ici 2030, Toyota prévoit de vendre plus de 5,5 millions de voitures électrifiées, dont plus d’un million de véhicules à émission zéro.

Toyota bZ4X

La bZ4x est la première voiture de la sous-marque entièrement électrique bZ de Toyota, elle ressemble beaucoup, en termes de style, au concept présenté ultérieurement. C’est également la première Toyota à rouler sur la nouvelle plateforme spécialisée e-TNGA de la marque pour véhicules électriques à batterie sous la carrosserie.
Ce nouveau modèle dispose d’une batterie de 71,4 kWh dans le plancher qui, selon Toyota, lui confère une autonomie de 450 km en cycle d’essai. L’entreprise affirme également que la batterie conservera 90 % de son autonomie pendant les dix premières années de sa vie, grâce au refroidissement par eau des cellules et à la gestion thermique active de la batterie, ce qui améliorera l’autonomie et la longévité.

Autonomie, puissance et recharge

La bZ4X sera disponible en version à un ou deux moteurs, la version à deux moteurs étant capable d’entraîner les quatre roues, comme c’est le cas pour de nombreuses autres voitures électriques à batterie.

La bZ4X à traction avant sera équipée d’un seul moteur. Les deux variantes utiliseront le même pack de batteries de 71,4 kWh, avec une puissance totale comprise entre 200 et 215 ch.

Aide à la conduite et dispositifs de sécurité

La bZ4X sera équipée de série d’un ensemble de systèmes d’aide à la conduite, dont la reconnaissance des piétons et des cyclistes, l’aide au maintien dans la voie et le freinage automatique d’urgence, comme de nombreux autres véhicules Toyota. Les éléments suivants devraient être des caractéristiques de sécurité importantes :

  • L’alerte de franchissement de ligne avec assistance au maintien dans la voie est de série ;
  • Reconnaissance des piétons et freinage d’urgence autonome de série ;
  • Le régulateur de vitesse adaptatif est de série.

Design

Le bZ4X ne semble pas être très différent de la version concept présentée plus tôt cette année, ce qui revient à dire qu’il ne semble pas être très remarquable. Le 4×4 à deux rangées est à peu près de la même taille que le RAV4, mais avec des angles plus marqués et une apparence arrière plus proche de celle du Venza.