Si nous sommes encore bien loin de la vision du futur imaginée par Robert Zemeckis dans Retour vers le futur 2, il se pourrait que la voiture volante arrive dans quelques années !

Beaucoup d’industriels et d’inventeurs s’y sont frottés, mais dans l’absolu, ces voitures volantes ressemblent plus à de petits avions ou des drones à l’heure actuelle. Cela va peut-être changer grâce au professeur Stefan Klein et sa AirCar, un véhicule qui ressemble et fonctionne réellement comme une voiture du quotidien.

Voiture volante essai vol

Prototype de la voiture volante AirCar

Une voiture à qui il pousse des ailes

Le prototype de voiture volante AirCar fabriqué par la startup Klein Vision a tenté et réussi ses vols d’essai le 26 octobre dernier sur le tarmac de l’aéroport de Piestany en Slovaquie. L’entreprise a même partagé sur YouTube une vidéo du prototype réalisant avec succès son vol inaugural. La AirCar a effectué deux rotations avec succès et a atteint une altitude de 450 mètres durant plusieurs minutes.

Il semble qu’elle soit aussi à l’aise pour traverser les nuages que sur l’asphalte. Le prototype est une voiture biplace d’une tonne équipée d’un moteur BMW de 140 CV, d’une hélice de propulsion et d’un aileron arrière. Elle peut se transformer en avion et déployer ses ailes en quelques minutes avec un appui simple sur quelques boutons.

Selon son créateur, son autonomie est estimée à 1000 km pour une consommation de carburant en vol de 18 litres par heure et une pointe de vitesse à 200 km/h. Bien que ces chiffres et ces images soient assez impressionnants, Klein Vision est particulièrement fière que son prototype de voiture volante puisse réellement se conduire et se garer sur une place de parking conventionnelle.

Lire aussi :
Apple Watch : Pong, le jeu mythique qui rend la montre fun !

Avec seulement 18 mois de développement avant ce premier vol, l’entreprise affiche de grandes ambitions et continue de faire évoluer son AirCar avec une mise en production prévue dans les 6 prochains mois. Son créateur Stefan Klein n’en est pas à son premier prototype puisqu’il travaille sur divers concepts de voitures volantes depuis plus de vingt ans. Alors, pourra-t-on éviter les péages demain ? Affaire à suivre.

Gwen