À moins que vous ne viviez dans une grotte, vous avez sûrement entendu parler de Deadpool. Les deux derniers films y sont pour beaucoup c’est certain. Mais ceux-ci ont tendance à édulcorer les histoire originales. Et il vous suffirait de lire Deadpool La Massacrologie pour le comprendre.

Deadpool La Massacrologie – Synopsis

Résumé de l’éditeur pour Deadpool Massacre Marvel

Que se passerait-il si Deadpool devenait un tueur en série et s’en prenait à chaque héros de l’univers Marvel ? Comment stopper alors sa croisade meurtrière ? Le mercenaire disert est plus dérangé que jamais dans ce récit où l’horreur remplace l’humour !

Fiche - Deadpool - Deadpool massacre Marvel : Deadpool Massacre Marvel (La massacrologie t. 1)

Fabricant : Panini
Date de sortie : 21 October 2016

Disponible chez izneo :
Résumé de l’éditeur pour Deadpool Massacre Les Classiques

Après avoir tué les héros de l’univers Marvel, Deadpool poursuit sa croisade meurtrière et s’attaque aux plus célèbres personnages de la littérature. Que vont pouvoir faire Tom Sawyer, les Trois Mousquetaires, Gulliver, Sherlock Holmes, Moby Dick et bien d’autres face au dangereux mercenaire ? Avec, en complément, un récit mettant en scène Lady Deadpool.

Fiche - DEADPOOL MASSACRE LES CLASSIQUES

Fabricant : Panini
Date de sortie : 12 November 2015

Disponible chez izneo :
Résumé de l’éditeur pour Deadpool Massacre Deadpool

Après avoir exécuté les héros Marvel ainsi que ceux de la littérature, Deadpool décide de s’en prendre à lui-même ! Wade Wilson découvre en effet l’existence d’une infinité de mondes au sein du multiverse et la présence d’une infinité de Deadpool différents dont Evil Deadpool, Lady Deadpool, Pandapool… Va-t-il tous les tuer et anéantir l’univers ?

Fiche - DEADPOOL MASSACRE DEADPOOL

Fabricant : Panini
Date de sortie : 3 February 2016

Disponible chez izneo :

Mon avis sur l’histoire

Deadpool La Massacrologie fait partie de ces titres qui m’attirent plus par leur aura que par la promesse d’un scénario sensas. Ce qui est plutôt positif pour ce comics car cela veut dire que je n’en attendais rien. Avouons malgré tout que la mise en place de cette trilogie via le massacre de Marvel est plutôt expédiée. Même si la fin de ce premier tome est plaisante, en emmenant Deadpool à se rendre compte que non content d’être fictif il n’est pas libre de ses actes.

Deadpool La Massacrologie

Le massacre de Marvel est expédié mais nécessaire

Le second volet part de la réflexion de notre piscine de la mort qui consiste à se dire que tout personnage découle d’une histoire dite “classique” plus ancienne. Et c’est vrai que d’imaginer que Namor soit inspiré de la petite sirène est assez comique. Chose étonnante c’est que si Deadpool a éliminé d’une façon déconcertante ses collègues il va galérer face à Mowgli. Mais cela est voulu par les auteurs alors pourquoi pas.

Deadpool La Massacrologie

Deadpool La Massacrologie s’attaque aussi à la petite sirène

Pour conclure cette saga c’est avec lui même que Deapool devra en finir. Malheureusement ici ce dernier tome intitulé logiquement : Deadpool massacre Deadpool, n’est qu’une suite sans fin de clins d’œil. Prenant plaisir à faire apparaître tous les protagonistes que l’on connaît déjà de près ou de loin mais dans leur forme Deadpoolienne. Sans oublier que la fin n’est pas surprenante pour un sou. Dommage donc de finir sur du banal… pas du mauvais, mais du banal quand même.

Mon avis sur le style

D’une manière générale les tomes se suivent et la qualité est au rendez-vous. Mais si le scénariste Cullen Bunn est l’unique auteur tout au long de cette aventure, il n’en va pas de même pour les dessins. Qu’on s’entende bien, les dessinateurs et les coloristes qui ont travaillé sur Deadpool La Massacrologie sont talentueux.

Du coup, je ne peux m’empêcher d’avoir un étrange sentiment lors de la lecture. Un peu comme si l’on sentait que les artistes avaient ici “travaillé” et pas pris de réel plaisir à dessiner les péripéties de Deadpool. Mais ce n’est qu’un ressenti personnel. Et il va de soit que je préfère de loin des dessins bien faits, bien que moins inspirés, plutôt qu’un style étonnant mais mal fichu (comme The Umbrella Academy).

La note de Fred*

Le style - 8
Le scénario - 7.5
Ressenti global - 7.5

7.7

Un tiens vaut mieux que trois, tue l'aura ! Vous n'avez rien compris ? Alors vous n'êtes pas prêt...

*cette note est totalement subjective et ne reflète que l’avis du rédacteur. Les goûts et les couleurs…

Deadpool La Massacrologie en bref

Il est dans les habitudes de Deadpool d’être complètement barré et de finalement ne rien faire d’autre que de tuer sans relâche. Cette Massacrologie ne déroge pas à la règle et nous offre du Deadpool on ne peut plus classique. Pas désagréable à lire mais qui ne sort en rien de ce qui existe déjà (si ce n’est par ses univers visités). Vivement qu’un Deadpool sorte un jour des sentiers battus et tente une histoire plus recherchée.

Et puis les trois volets font partie de l’abonnement izneo alors pourquoi se priver si vous êtes déjà de la bande des abonnés.

Et si vous ne savez pas ce qu’est izneo notre article de présentation d’izneo n’est pas loin.

Vous pouvez retrouver Deadpool La Massacrologie sur le site izneo à partir de 4,99€* (habituellement 8,99€ le tome)

*Prix constaté lors de la rédaction de l’article 

Au besoin n’hésitez pas à aller jeter un oeil au catalogue présent sur le site izneo.

Et vous ? Vous preferez Deadpool en comics ou au ciné ?

A bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez