Dans le monde des comics on a souvent l’occasion de découvrir des cross-over improbables. Je pense notamment à l’étonnant Batman et les Tortues Ninjas. Ici ce sont les Transformers qui devront faire face à un Terminator bien décidé à détruire toute existence cybertronienne. Mélange réussi ?

Fiche - Transformers vs. The Terminator

Fabricant : IDW Publishing
Version : 01 Edition
Date de sortie : 2 February 2021

Disponible chez izneo :

Transformers vs The Terminator – Synopsis

Résumé de l’éditeur

Le futur s’est transformé… « Le futur n’est pas ce que Skynet avait prévu… Des robots appelés Decepticons ont pris le contrôle et balayé l’Homme de la surface du globe à sa place ! Les Terminators forment l’ultime rempart contre la suprématie de Mégatron. En dernier recours, Skynet parvient à envoyer un cyborg dans le passé pour tenter de renverser le cours de l’Histoire… » Les univers de Transformers et de Terminator fusionnent dans cet album fun et explosif où la menace robotique pesant sur l’avenir de l’humanité ne s’appelle plus Skynet mais Mégatron… Tel Schwarzenegger dans T2, un cyborg viendra du futur pour sauver le monde de demain, accompagné ici d’un sidekick exceptionnel : La naïve mais farouche Sarah Connor de 1984 !

Transformers

Transformers vs The Terminator

Mon avis sur l’histoire

À la simple lecture du synopsis on comprend assez vite que l’histoire (imaginée par le trio Mariotte, Waltz et Barber) ne s’éloignera pas tellement du scénario original des films Terminator. On est clairement sur l’ambiance de l’épisode 2 qui amenait le T800 (Arnold) à protéger Sarah Connor. Avec la petite nuance qu’ici le Terminator en question a été envoyé par Skynet lui-même qui apprécie moyennement d’être dominé par les Decepticons. Malheureusement, cette fois-ci Sarah n’est qu’un pion sans importance réelle pour le futur.

Transformers vs The Terminator fait de superbe clin d'oeil au film Terminator

Transformers vs The Terminator fait de superbe clin d’oeil au film Terminator

Comme je le disais plus haut il est assez décevant que Sarah Connor ne soit qu’une Sidekick. Elle en vient à être du niveau de Shia LeBoeuf dans les films Transformers… comprenez aussi utile qu’un masque en tissu sous le menton (cette blague ne fonctionnera clairement plus d’ici quelques années). Sans compter le fait que si une armée de Terminator n’arrive déjà pas à tenir tête aux Decepticons dans le futur il est étonnant d’imaginer qu’un seul vieux modèle arrive à changer la donne sous prétexte d’arriver dans le passé. Megatron et ses acolytes ne sont pas moins puissants (bien que l’effet de surprise puisse être un critère).

Vous l’aurez compris je prends très vite les histoires au premier degré en termes de logique et de réalisme. Pour ce Transformers vs The Terminator je vous invite à faire comme moi et à simplement faire abstraction de tout cela afin de pouvoir profiter pleinement de ce que ce cross-over peut vous offrir. En l’occurrence des clins d’oeil à gogos, des références à nos tendres années ’90 et des onomatopées que les moins de 20 ne pourront pas comprendre : Tchu Tchu Tsche Chu !

Mon avis sur le style

Si vous n’avez jamais entendu parler d’Alex Milne c’est que vous n’avez jamais lu un comics Transformers. Car on pourrait presque dire qu’il est l’un (si pas LE) des dessinateurs officiels de la licence. Et force est de constater que les 15 années d’expérience en dessin de cybertroniens sont bien présentes. Que ce soit les mouvements lors des transformations, les positions afin de bien ressentir le fait que les robots sont gigantesques tout cela est maitrisé à la perfection.

Transformers vs The Terminator a droit à un excellent travail sur les robots

Transformers vs The Terminator a droit à un excellent travail sur les robots

Au rayon des participations bienvenues on notera la présence de couvertures imaginées par le talentueux Gavin Fullerton. Bien que peu présent dans le monde du comics mainstream il n’en est pas moins un artiste à part entière et ce ne sont pas les différents essais offerts en fin d’album qui viendront me contrarier. Tellement bien que l’on aimerait avoir ce genre d’image iconique sous cadre. 

Transformers vs The Terminator nous gratifie d'une superbe galerie de couvertures

Transformers vs The Terminator nous gratifie d’une superbe galerie de couvertures


Transformers vs The Terminator en bref

Ce mélange des genres entre Transformers et The Terminator est étonnamment fluide. On imaginerait sans soucis des histoires plus complexes autour de cette fusion. Malheureusement ici on passe juste un bon moment et arrivé au bout de l’histoire on n’a pas spécialement envie de plus que ce qui est offert. Sachant cela cet album sera donc plutôt réservé aux fans et aux nostalgiques tandis que les amateurs d’histoires Si-Fi innovantes devront passer leur chemin sous peine de regretter leur achat.

Et vous ? Ce genre de cross-over ça vous parle ou bof ?

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez

Et si vous ne savez pas ce qu’est izneo notre article de présentation d’izneo n’est pas loin.

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Disponible chez izneo :