En cumulant les abonnés de Disney+, ESPN+ et Hulu, Disney dépasse Netflix.

Les offres de streaming de Disney ont dépassé le total d’abonnés de Netflix au deuxième trimestre. Il faut savoir que ces services incluent ESPN+ et Hulu. Walt Disney Co. a gagné plus d’abonnés que prévu et ne compte pas en rester là. En effet, la firme planche sur une nouvelle offre avec de la publicité.

Netflix en perte de vitesse

Le géant américain du divertissement prépare une nouvelle offre avec de la publicité pour Disney +. Il souhaite également augmenter les prix de ses offres actuelles avant fin 2022. Au cours du deuxième trimestre fiscal, le service de streaming principal de la firme à Mickey a gagné 14,4 millions d’abonnements. Disney + compte donc au total 152,2 millions d’utilisateurs. Si on cumule avec les abonnés totaux d’ESPN+ et Hulu, on arrive à un total de 221 millions d’abonnés. C’est plus que les derniers chiffres partagés par Netflix, c’est-à-dire 210,67 millions d’abonnés.

Les chiffres partagés par Walt Disney Co sont largement supérieurs aux prévisions. Les analystes tablaient sur un gain de 10 millions de personnes maximum, soit 217,8 de clients pour le streaming. Entre mars et juin, la plateforme Disney+ a pourtant gagné 14,4 millions de nouveaux abonnés. Beaucoup de ceux-ci se trouvent en dehors des États-Unis.

Disney s’est donné cinq ans pour faire basculer son audience vers ses offres de streaming. Il en a profité pour dépasser Netflix au passage. Dorénavant, la firme capte plus de 45% des consommateurs américains. Cela légitime la nouvelle offre en préparation, moins chère, mais avec des publicités.

La performance de Disney s’explique par la richesse de son catalogue : films, séries et chaînes de télévision. Les abonnés ont droit à des franchises fortes comme Star Wars ou encore Marvel. Même la clientèle en dehors des États-Unis est facilement séduite.