6 ans après la sortie de la Nintendo DS, la firme japonaise se devait de renouveler l’expérience des joueurs. Si la DS est un immense succès planétaire, il était temps d’évoluer. Nintendo, souvent en première ligne quand il s’agit d’innover, imagine alors la Nintendo 3DS. Son nom rappelle celui de la Nintendo DS, et pour le coup, elle s’en approche. On garde le même profil de console : un écran en haut, et un écran en bas. Les touches sont toujours de part et d’autre de l’écran inférieur. Seule différence au niveau des boutons, un joystick fait son apparition au-dessus de la croix directionnelle. À première vue, rien de bien nouveau donc pour cette nouvelle console, et pourtant. Dans le nom « 3DS », il y a « 3D », et c’est là-dessus que Nintendo a travaillé. Le fonctionnement des écrans reste le même, celui du bas est toujours un écran tactile, qui sert principalement à jouer. L’écran du haut est celui qui est 3D, plus particulièrement autostéréoscopique. Ce terme savant désigne quelque chose de simple : 3D mais ne nécessitant pas d’équipement particulier. En comparaison, les premiers effets 3D au cinéma qui nécessitaient des lunettes spéciales.

Au niveau des couleurs affichées à l’écran, c’est un véritable bond en avant que propose Nintendo. La Nintendo DS affichait 260000 couleurs, la Nintendo 3DS peut afficher 16,7 millions de couleurs. C’est donc au début de l’année 2011 que la console débarque sur le marché. Sa seule concurrente sera la PlayStation Vita de Sony qui sortira quelques mois plus tard. Nintendo choisit de faire perdurer les jeux Nintendo DS puisque la 3DS est rétro compatible avec les jeux de la précédente console.

Sur le gabarit de la console, la 3DS est plus légère qu’une Nintendo DS classique. (230g contre 270g). Elle est également plus petite dans toutes ses dimensions : longueur, largeur, épaisseur. La console se rapproche plutôt d’une Nintendo DS Lite que ce soit sur le poids ou sur les dimensions.

Pour ce qui est des ventes, la technologie 3D, une première dans le monde des jeux vidéo, est un succès. La console démarre très fort. Au Japon, 4,7 millions d’exemplaires sont vendus en 11 mois, ce qui constitue un record que détenait la Game Boy Advance. Pour les ventes globales, la Nintendo 3DS se place à la 12ème place des consoles les plus vendues au monde, avec 75,94 consoles vendues. Elle se situe juste derrière la Game Boy Advance et la PlayStation Portable de Sony, ce qui montre le fort intérêt du public.

Lire aussi :
Asterix et le domaine des dieux sur 3DS - Avis

Quelle Nintendo 3DS choisir ?

La Nintendo 3DS n’échappe pas à la règle : elle a souvent été modifiée, et rapidement. En effet, dès 2012, soit un an après la sortie de la 3DS, Nintendo présente la Nintendo 3DS XL. Là aussi, tout est expliqué dans le nom, il s’agit d’une version plus grande de la 3DS. La batterie est plus importante et le plastique brillant a été remplacé par un plastique matte pour éviter les traces de doigts notamment. Certains lui reprocheront d’être moins « portable », mais les écrans plus grands permettent un plus grand confort de jeu.

Un an encore après, en 2013, sort la Nintendo 2DS. Il s’agit d’une variante de la 3DS mais là, pas mal de choses changent. Comme son nom l’indique, il ne s’agit plus vraiment d’une 3DS, donc, pas d’écran autostéréoscopique. De plus, elle diffère également du modèle classique de la Nintendo DS puisque la console ne se ferme pas en se pliant. Quels sont les avantages de cette console me demanderez-vous ? Le prix, plus abordable que ses sœurs, puisqu’elle était commercialisée à 129,99€ à sa sortie. Évidemment, la Nintendo 2DS lit les jeux de Nintendo 3DS, aucun jeu n’a été commercialisé spécialement pour la 2DS.

Enfin, la Nintendo 3DS et ses variantes connaitront toutes une nouvelle amélioration : les New Nintendo 3DS. On retrouve donc la New Nintendo 3DS, New Nintendo 3DS XL et New Nintendo 2DS XL. Ces versions sont tout bonnement des formats redessinés et améliorer des anciennes. Si les performances sont améliorées, le processeur graphique lui reste inchangé. On notera tout de même l’ajoute d’un stick « C » à droite de l’écran inférieur, ainsi que des gâchettes supplémentaires à l’arrière. Pour ce qui est de la compatibilité, les New Nintendo sont compatibles avec les jeux de 3DS, 2DS. Cependant, certains jeux exploitent pleinement les performances des New Nintendo et ne peuvent pas se jouer sur les versions précédentes.

À quel jeu jouer sur Nintendo 3DS ?

Comme à son habitude, le catalogue Nintendo reprend toutes les licences emblématiques de la firme nippone. Ainsi, les jeux qui dominent le classement des meilleures ventes sont toujours les mêmes licences. Voici une petite liste, non exhaustive des meilleurs jeux sur la Nintendo 3DS.

  • Mario Kart 7 est le jeu le plus vendu sur Nintendo 3DS avec près de 19 millions de copies vendues. Cet opus de la célèbre licence de jeu de course permet aux joueurs de choisir les commandes classiques à la 3ème Mais il propose également de conduire à la 1ère personne avec une fonction gyroscopique, c’est-à-dire en bougeant la console sur la droite ou la gauche.
  • La licence Pokémon est toujours au rendez-vous lorsqu’il s’agit d’une console Nintendo, et cette 3DS ne fait pas exception. Sur les 10 jeux les plus vendus de la console, 4 sont des opus Pokémon.
Lire aussi :
Test | Super Mario Odyssey - Nintendo Switch - Big N en état de grâce

Pokémon X et Y, Pokémon Soleil et Lune, Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha, Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune. Il s’agit d’une des consoles avec le plus de jeux Pokémon, et c’est un succès à chaque fois. Les jeux Pokémon se vendent entre près 9 et 17 millions d’exemplaires.

  • Autre licence emblématique des jeux Nintendo : Super Mario. Le héros de Nintendo est bien sûr au rendez-vous dans plusieurs jeux. New Super Mario Bros. 2, Super Mario 3D Land sont les deux jeux consacrés à Mario les plus vendus sur cette console.
  • Super Smash Bros. For Nintendo 3DS est le premier portage de la mythique licence Super Smash Bros sur console portable. Le portage a connu un gros succès avec 9,57 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

Si vous avez adoré la Nintendo DS à l’époque, mais que vous voulez jouer à des jeux plus beaux, plus puissants, la Nintendo 3DS est c’est ce qu’il vous faut. Si elle n’a pas connu le succès de la Nintendo DS, elle reste une valeur sure. Une nouvelle fois, Nintendo a montré qu’elle était une des firmes les plus innovantes sur les consoles, portables ou non. Bien que l’utilisation de la 3D reste « accessoire » et un peu « gadget » elle donne un nouveau relief et rafraichit la manière de jouer sur console portable. Aujourd’hui Nintendo a réussi l’exploit de mêler la console de salon et la console portable avec la Nintendo Switch, ce qui fait que la Nintendo 3DS n’a pas de « petite sœur ». Reste à savoir désormais si Nintendo compte se focaliser uniquement sur le modèle de la Switch, et continuer de la décliner, ou bien si la firme nippone compte revenir à un modèle plus traditionnel d’une console portable et une console de salon vendu séparément.