La transition énergétique nécessite de changer les modes de consommation. Il devient important de se tourner vers les énergies renouvelables, plus durables et économiques. Une aubaine puisque les nouvelles technologies incluent toujours plus cet aspect. Mais qu’est-ce que la transition énergétique et comment l’intégrer chez soi ? Réponses dans cet article.

La transition énergétique, en quoi ça consiste ?

Le terme de transition énergétique est utilisé pour désigner le changement du système énergétique en France. Il comprend tous les changements engagés dans le but de réduire l’impact environnemental des particuliers, mais aussi des professionnels. Concrètement, la transition énergétique a pour objectif de réduire et limiter au maximum le réchauffement climatique. Les énergies qualifiées de vertes utilisent moins de ressources et ne polluent que très peu, en comparaison des énergies qualifiées de fossiles, à savoir le charbon ou encore le pétrole. Bien plus qu’une transition sur le plan de la production, il s’agit avant tout d’un changement social.

Les enjeux de la loi de transition énergétique

Utiliser une batterie solaire pour alimenter son sèche-linge ou son ordinateur, installer un panneau solaire sur le toit de son habitation pour produire de l’énergie, les options sont multiples. Mais les enjeux de la transition énergétique sont nombreux et peuvent s’échelonner sur le court comme sur le long terme. Parmi les principaux, on retrouve :

  • La nécessité de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, à l’exemple du CO2 ou de l’ozone.
  • L’augmentation des factures d’énergies, que ce soit pour les professionnels ou les particuliers.
  • Préserver les énergies fossiles, qui tendent à se raréfier.
  • Limiter le nombre de ménages se trouvant dans une situation de précarité énergétique.

La transition énergétique n’est donc pas seulement une affaire de production. Il s’agit d’une évolution sociale et comportementale de la part des Français.

Quels objectifs pour la loi de transition énergétique ?

La loi de transition énergétique présente divers objectifs. Ils sont inscrits dans le texte de loi et répondent à la nécessité de réduire l’impact environnemental du système énergétique en France. On retrouve notamment parmi eux :

  • Une réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre pour 2030.
  • Une consommation d’énergie qui, globalement, est réduite de 50 % d’ici à 2050.
  • Des déchets qui sont réduits de moitié en décharge à l’horizon 2050.
  • Une hausse de la consommation des énergies renouvelables à hauteur de 40 % pour ce qui est de la production d’électricité en 2030.

L’idée restant que ce changement profite à la fois au pays et plus généralement à la planète. Mais alors, comment intégrer cette transition énergétique dans son quotidien ? L’énergie solaire pourrait être l’une des solutions.

L’énergie solaire, une alliée de la transition énergétique

Dans le cadre de la transition énergétique, l’énergie solaire pourrait bien tirer son épingle du jeu puisqu’elle présente divers avantages. Aujourd’hui, il s’agit d’ailleurs de la troisième source d’énergie renouvelable en France. En plus d’être propre et inépuisable, le soleil n’émettant pas de gaz à effet de serre, elle permet de réduire le coût des dépenses énergétiques. Autre point positif, l’installation de technologies solaires est de plus en plus accessible. Le coût des panneaux photovoltaïques, par exemple, diminue bien que cela demeure un investissement conséquent. Il est néanmoins possible de bénéficier d’aides de l’État, à l’image de l’éco-prêt à taux zéro. À plus petite échelle, les outils et équipements fonctionnant à partir de l’énergie solaire se développent aussi, à l’exemple des batteries solaires.

Les batteries solaires

Plus ou moins importantes, les batteries solaires permettent de stocker de l’électricité, produite par le biais de panneaux solaires. En fonction des besoins de chacun, il est possible d’opter pour un modèle fixe ou portable. S’il reste optionnel, cet équipement peut s’avérer utile lorsque :

  • Une maison n’est pas raccordée à un réseau électrique standard.
  • Lorsque la consommation électrique d’une habitation dépend de l’énergie solaire. Le soleil n’étant pas présent tous les jours de l’année, il peut s’avérer nécessaire d’installer une batterie, qui permettra d’utiliser l’électricité produite en cas de mauvais temps.
  • Une personne souhaite prolonger le concept d’autoconsommation.

À noter que toutes les batteries solaires n’ont pas la même autonomie. Il est donc important d’en choisir une qui soit adaptée à ses besoins.

La montre connectée solaire

Accessoire indispensable pour beaucoup, la montre connectée utilise de plus en plus un système de recharge solaire. L’objectif étant alors de retarder l’épuisement de la batterie et de ne pas avoir à la recharger tous les jours, ce qui nécessite de consommer de l’énergie. Ainsi, certaines sociétés commencent à mettre en avant des modèles composés d’un film photovoltaïque s’intégrant directement à la montre. Il en va de même pour certains smartphones. Mais alors, outre le fait d’investir dans des équipements connectés, comment est-il possible de réduire sa consommation d’énergie au quotidien ?

Pour conclure

Se lancer dans la transition énergétique est donc une nécessité si l’on veut préserver la planète et limiter au maximum le réchauffement climatique. Mais quelles sont les astuces à connaître et qui permettent, par la même occasion, de réduire sa facture d’énergie ? La première est d’éteindre totalement les appareils électroménagers. Si la consommation des veilles a réalisé d’importants progrès, un règlement européen limitant à 0,5 W la puissance de certains équipements, des efforts peuvent être effectués par les consommateurs. En effet, éteindre complètement des appareils permettraient de réaliser des économies de 10 % sur la facture d’électricité. Il s’agit aussi d’une façon de conserver plus longtemps son matériel. L’astuce peut donc être de positionner des multiprises comportant des interrupteurs. Ainsi, vous pourrez éteindre tous les équipements en même temps. Parmi les autres options à connaître, on retrouve notamment :

  • L’extinction des lumières à partir du moment où l’on quitte une pièce.
  • La programmation du lave-vaisselle ou de la machine à laver en mode “Eco”.
  • Le fait de couvrir les casseroles lorsqu’on cuisine, ce qui permet de réduire sa consommation d’énergie de 25 %.
  • La vérification de l’étiquette énergie lors de ses achats.

Toutes ces petites astuces mises à bout permettent de consommer moins d’électricité et d’énergie. En parallèle, c’est aussi l’occasion de réduire ses factures et de préserver davantage la planète.