L’étude peut sembler farfelue, mais elle est pourtant bien réelle et sérieuse, dirigée par la très sérieuse Université du musée de la Paléontologie en Californie.

Si certains scientifiques ont calculé le poids de particules extra-terrestre tombant chaque année sur terre, d’autres ont décidé de calculer le nombre de T-Rex ayant vécu et évolué sur Terre.

2,5 milliards de T-Rex auraient vécu sur Terre entre le Trias et le Crétacé

Une équipe d’étudiants de l’Université du musée de la Paléontologie en Californie, dirigée par Charles Marshall, s’est intéressée à la question en réalisant une étude afin de quantifier le nombre de T-Rex ayant vécu sur Terre. Le Tyranosaurus Rex est sans aucun doute le dinosaure le plus connu au monde, c’est une des plus grandes espèces ayant vécu sur la Terre et probablement la plus effrayante pour le commun des mortels.

Comme le souligne le scientifique Charles Marshall, 2,5 milliards de T-Rex, « ça fait beaucoup de mâchoires, beaucoup de dents, beaucoup de griffes » vestiges de cette période qui se situe entre 66 et 69 millions d’années. L’étude a récolté un certain nombre de données scientifiques, comme la maturité sexuelle du prédateur estimée à 15,5 ans et sa longévité avec une moyenne de 28 ans, afin d’affiner leur estimation finale.

Les chercheurs ont ainsi croisé toutes ces informations afin de quantifier environ un individu de l’espèce tous les 100 kilomètres carrés, en se basant sur leur rythme de croissance et la quantité de nourritures nécessaire pour sa survie. L’équipe a ensuite estimé que l’espèce était constituée de 20 000 individus en Amérique du Nord sur un territoire de 2,3 millions de kilomètres carrés, en prenant aussi en compte l’existence d’autres carnivores. Leurs statistiques ont ensuite donné un résultat évaluant le nombre de T-Rex entre 140 millions et 42 milliards sur une période de 2,5 millions d’années et finalisé leur estimation sur la durée totale de temps entre le début du Trias et la fin du Crétacé. Selon les chercheurs, si cette espèce n’avait pas été aussi nombreuse, les chances de retrouver leurs traces sur Terre auraient été beaucoup plus minces.

Lire aussi :
Siri comme assistant lors de contrôles de police ?

Et vous, c’est lequel votre dinosaure préféré ?

Gwen