Le studio américain n’est pas satisfait du verdict et s’apprête à aller en appel.

Si vous vous demandez si Epic Games, studio à l’origine de Fortnite, est satisfait de la décision du tribunal de donner la possibilité aux développeurs sur iOS de contourner la commission de 30 % d’Apple, la réponse est non. La société a confirmé qu’elle allait faire appel de la décision du tribunal dans son procès très médiatique qui l’oppose à la firme à la pomme.

Un coup d’épée dans l’eau ?

Malgré la « victoire » sur Apple, déclaré ici et là dans les médias, Epic Games a perdu sur tous les autres chefs d’accusation. Apple ne sera pas obligé d’autoriser les utilisateurs à charger latéralement des applications (comme sur Android), d’ouvrir son système à d’autres magasins d’applications ou de baisser son taux de commission en dessous de 30 %.

La décision prise contre Apple était certes importante, mais elle oblige seulement la firme à autoriser les développeurs d’applications à indiquer leur propre choix de méthodes de paiement. En outre, Epic Games pourrait même ne pas bénéficier de cette décision à moins qu’Apple n’accepte le retour de Fortnite sur son App Store. C’est encore un autre point sur lequel le tribunal n’a rien imposé à la firme de Cupertino.

Le studio à l’origine de Fortnite est également obligé, par décision du tribunal, de payer à Apple 3,6 millions de dollars d’arriérés. Même si à cette échelle de business ce genre de somme peut être dérisoire, on s’éloigne un peu plus d’une « victoire » pour Epic Games.

Lire aussi :
Apple : les annonces de cette rentrée 2021

Epic Games en croisade

Tim Sweeney, le PDG d’Epic Games, a aussitôt réagi à la décision sur Twitter : « La décision du tribunal n’est pas une victoire, ni pour les développeurs ni pour le consommateur. Epic Games se bat pour une concurrence saine et loyale entre les méthodes de paiement in-app et les Stores, au nom de plus d’un milliard de consommateurs ».

Il suggère également que le retour de Fortnite sur l’App Store dépend de Epic Games uniquement. Bien sûr, le studio peut décider de suspendre son jeu jusqu’à ce qu’Apple fournisse des conditions plus favorables, mais pour le moment, Epic Games n’a pas la possibilité de ramener Fortnite même s’il le voulait. On ne sait pas non plus si Apple est intéressé par un éventuel retour du titre phare sur sa plateforme.