La grande répétition de lancement d’Artémis 1 tant attendue a été reportée à mars. Ce petit décalage de date va affecter le planning du lancement de la fusée géante de la NASA. Sur cette fusée, aucun astronaute ne prendra le volant. Elle est entièrement programmée à retrouver la Lune pour signer le commencement de plusieurs missions à venir.

Un report justifié

Le programme originel de la NASA indiquait fin 2021 pour la réalisation de la répétition générale du lancement. La fusée Artémis 1 représente la première grande mission pour les retrouvailles de l’homme et de la Lune. C’est pour augmenter les chances de réussite de la mission que la répétition aura lieu en début d’année 2022 (en mars), dans l’optique d’un lancement effectif au printemps selon les déclarations de la NASA.

Ce décalage permettra aux techniciens de réaliser les vérifications nécessaires avant le lancement officiel d’Artémis 1.

Mission Artémis 1 en détails

Mission Artémis 1 en détails

Une fusée sans passagers

La première fusée du 21e siècle à rencontrer la Lune ne comportera aucun humain à bord. Il s’agit d’un essai qui ouvrira aux États-Unis la porte vers la colonisation lunaire, s’il est concluant.

La nouvelle fusée géante de la NASA, SLS, effectuera sa première mission. Celle-ci consiste en l’envoi d’une capsule « Orion » et sa mise en orbite autour de la Lune. Grâce aux prouesses réalisées durant les dernières décennies, la fusée reviendra sur Terre après la réalisation de sa mission.

En ce qui concerne les passagers du prochain voyage vers la Lune, ils sont en plein entraînement. L’équipe a été annoncée par la NASA et comportera pour la première fois une femme et une personne de couleur, un grand message d’égalité qu’on envoie vers les cieux.

Répétition Générale

L’événement qui aura lieu en mars 2022 consistera en la mobilisation de la fusée géante de la NASA jusqu’au site de lancement et son assemblage. Pas de décollage pour cette fois, juste une simulation permettant de préparer l’équipe pour le jour J.

Cette préparation doit se faire dans les meilleures conditions possibles, c’est pour cette raison que la répétition générale a été décalée pour mars prochain.