J’avais envie de vous parler d’une app bon plan que vous connaissez peut-être, mais que j’ai découvert récemment, il s’agit de Seety. Plus de problème de parking, ni d’amendes !

Comme chaque année, nous avions décidé de passer une semaine à la mer du nord en famille. Qui dit mer du nord au mois de juillet dit souvent forte affluence. Plus que jamais cette année avec les gens qui souhaitent profiter d’un peu de répit avant une probable résurgence de ce satané virus. Pas toujours évident de pouvoir se garer donc et encore moins de savoir où l’on doit payer ou ne pas payer. C’est ainsi que j’ai découvert Seety, en cherchant simplement la liste des zones de parking.

Seety, ça marche comment ?

Seety c’est une application assez simple qui a pour but de vous aider à savoir où vous garer, trouver un parking et surtout, payer directement via l’application. Avec déjà plus de 150 villes disponibles entre la France et la Belgique et plus de 225.000 Seetyzens actifs (utilisateurs de l’app), Seety prend rapidement de l’ampleur.

seety

Mon but premier était donc de voir quelles zones étaient payantes et à quel prix à la mer. Sur la carte, on voit clairement indiqué les différentes catégories par couleur. Il est dès lors facile de voir le tarif horaire du stationnement (si celui-ci est payant) mais aussi le prix d’une amende éventuelle ainsi que la fréquence des contrôles (pour ceux qui aiment le risque). Dommage en revanche, dans ce cas-ci, le paiement via l’app n’était pas encore disponible. Il fallait donc recourir à l’ancienne méthode et payer avec des pièces ou par carte.

Lire aussi :
Le Big Data décliné pour la maintenance prédictive

Seety parfait pour les grandes villes

Ayant habité longtemps à Bruxelles, je me suis retrouvé, de nombreuses fois, confronté au fait de ne pas avoir de pièces pour d’alimenter l’horodateur. Le paiement par carte n’étant pas encore répandu, ma seule solution était de payer par SMS. Encore une fois impossible pour moi vu que j’ai un abonnement mobile payé par le boulot. Les numéros spéciaux sont donc impossibles d’accès. Il m’est donc arrivé de nombreuses fois de tenter ma chance et puis de devoir payer une redevance de 25 ou 30 euros.

seety

Avec Seety vous n’aurez donc plus ce souci. Grâce à l’application, il vous suffit de rentrer les détails de votre voiture (plaque et marque), de choisir votre durée de stationnement et de payer directement. Ce que j’aime particulièrement c’est de pouvoir payer le prix juste. En effet, vous avez la possibilité de commencer votre stationnement et de choisir de l’arrêter manuellement. Ainsi vous ne paierez que pour le temps réellement passé.

L’autre jour j’ai payé 4,5 euros pour me garer avenue Louise à Bruxelles alors que finalement 2 euros auraient été suffisants. Attention cependant à bien arrêter l’application une fois que vous récupérez votre voiture car sinon cela continue. Seety n’étant pas responsable, vous devrez vous acquitter du prix total demandé. N’oubliez donc pas d’activer les notifications, soit pour vous prévenir de la fin de votre stationnement programmé soit toutes les 2 heures.

Une communauté qui s’entraide

Dernier petit plus et non des moindres, l’aide de la communauté. Un peu à la manière de Waze, vous pourrez signaler certaines choses. Ainsi si vous apercevez un contrôleur, prévenez la communauté pour que ses utilisateurs puissent réagir.

Lire aussi :
Bordeaux Geekfest : premier festival geek 100% virtuel !

seety

Mais aussi en cas d’amende reçue, d’absence de contrôle ou de souci sur la carte (changement de tarif).

Conclusion

J’imagine que nombre d’entre vous connaissaient déjà Seety mais pour ma part ce fut une découverte et cela répond clairement à un besoin que j’avais depuis longtemps. N’hésitez donc pas à l’installer vu qu’elle est 100 % gratuite et que cela aidera à agrandir un peu plus le nombre de villes disponibles et la précision de l’information.

Plus d’informations sur le site officiel de Seety.

À bientôt sur Sitegeek.

Arnaud