La sortie d’un nouveau Zelda est toujours un événement et ce, même si Hyrule Warriors L’ère du Fléau n’est qu’un spin-off développé par Koei Tecmo. On vous dit tout sur ce nouveau musō qui plaira aux fans de la célèbre licence.

Fiche - Hyrule Warriors - L'ère du Fléau

Fabricant : Nintendo
Version : Import ES Edition
Date de sortie : 20 November 2020
Prix : 55,00 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Hyrule Warriors L’ère du Fléau, un bon petit musō ?

Si vous avez déjà joué au premier Hyrule Warriors sur Wii U ou sur Nintendo Switch, ce nouvel opus ne vous sera sûrement pas inconnu. Mais pour ceux du fond qui n’auraient pas suivi, je vais quand même poser les bases. Hyrule Warriors L’ère du Fléau est un musō. Vous avez probablement déjà entendu parler de Dynasty Warriors dans lequel il faut rentrer dans le lard de milliers d’ennemis. Et bien dans ce spin-off de la célèbre franchise, c’est exactement pareil à la différence que le tout est brandé Zelda et qu’il transpire le fan service. Comprenez qu’il s’agira d’évoluer dans des zones remplies d’ennemis et de remplir certains objectifs en utilisant à bon escient plusieurs personnages.

C’est véritablement grâce à son scénario que Hyrule Warriors L’ère du Fléau arrive à se démarquer de ses concurrents. En effet, si vous avez aimé Breath of the Wild, vous ne resterez pas de marbre devant ce nouveau jeu qui n’est autre qu’un préquel du dernier Zelda. Sur papier, tout ça sonne très bien et le jeu aurait vraiment pu être génial. Cependant, sachez que L’ère du Fléau est à la ramasse techniquement. Les chutes de framerate sont nombreuses et plus il y a d’ennemis à l’écran, plus elles sont violentes. Certes ça se ressent moins en mode nomade mais la résolution est moins élevée qu’en docké. Le tout rame allègrement et on sent clairement que la Switch donne tout ce qu’elle a pour parvenir à faire tourner le titre. Vous voilà donc prévenu.

Lire aussi :
Mario Kart Live : Home Circuit, ou quand le jeu devient réel

Un gameplay classique mais efficace

Mais soyons honnête, si vous n’êtes pas trop regardant à tout ça et qu’en plus vous êtes un fan de Zelda, il y a de très grandes chances que vous trouviez votre compte avec Hyrule Warriors L’ère du Fléau. Car si on fait abstraction des problèmes techniques auxquels il se heurte, le jeu est assez bon. Je dirais même qu’il est mieux que l’épisode précédent. Basiquement, le jeu consiste à remplir des missions éparpillées sur la carte de BOTW dans lesquelles il faut généralement défendre les points stratégiques d’une zone envahie par des ennemis. Au fil de ces missions, on débloquera une kyrielle de personnages jouables et notamment les 4 prodiges de Breath of the Wild. C’est vraiment très chouette car on en apprendra beaucoup plus sur leur passé.

Link affrontant une tonne d'ennemis dans Hyrule Warriors L’ère du Fléau

Les attaques spéciales sont vraiment jouissives

L’ère du Fléau vient donc considérablement enrichir la mythologie mise en place dans le dernier Zelda. C’est cool puisque la suite de Breath of the Wild devrait sortir en 2021 et que le tout se présente donc assez bien. Mais revenons à Hyrule Warriors et particulièrement à son gameplay. Les musōs sont grosso modo des beat’em all dans lesquels on enchaine des combos simples mais efficaces. Sauf que dans L’ère du Fleau, chaque personnage est muni d’une attaque spéciale qu’on pourra sortir une fois sa jauge remplie et que celle-ci est généralement assez jouissive. Mention spéciale à Urbosa qui lance des éclairs à la façon de l’Empereur Palpatine. Soulignons aussi que certains pouvoirs issus de BOTW comme les bombes, l’arrêt du temps ou le magnétisme sont de la partie.

Lire aussi :
Kolink Big Chungus | Test du boîtier

La carte de Hyrule, le centre névralgique du jeu

Durant chaque mission, il sera possible de récolter des items que l’on pourra utiliser ensuite sur la carte d’Hyrule. On pourra par exemple cuisiner de bons petits plats qui nous confèrerons des bonus durant les affrontements ou encore dépenser des rubis pour faire leveler les personnages qu’on utilise moins. On retrouvera aussi bon nombre de magasins dans lesquels on pourra acheter des ressources plus rares. Mais l’endroit le plus important sera définitivement chez le forgeron où l’on pourra améliorer ses armes. Bref vous l’aurez compris, le tout ressemble assez bien à ce que proposait l’épisode précédent sauf que dans L’ère du Fléau, c’est beaucoup plus clair et attrayant grâce à la map.

La carte de Hyrule Warriors L’ère du Fléau

Préparez-vous à passer du temps devant cette carte

Mon avis en bref sur Hyrule Warriors L’ère du Fléau

J’ai globalement été conquis par Hyrule Warriors L’ère du Fléau. Et pourtant, ce n’était pas gagné quand on voit tous les problèmes techniques qu’il traine derrière lui. Je trouve les combats beaucoup plus chouettes que dans l’épisode précédent. L’ajout des pouvoirs de Breath of the Wild et les attaques spéciales y sont pour beaucoup. Les seules choses qui m’ont vraiment déçues sont les problèmes de caméra et la mini map durant les missions. Il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver et de savoir dans quelle direction se diriger et les chutes incessantes de framerate n’aident pas. Mis à part ces détails, il ne fait aucun doute que L’ère du Fléau est un jeu qui plaira à tous les fans de zelda.

Impa affrontant des ennemis dans Hyrule Warriors L’ère du Fléau

Plein de personnages seront de la partie pour le plaisir des fans

Pour plus d’infos sur Hyrule Warriors L’ère du Fléau, rendez-vous sur le site officiel de Nintendo. Et pour d’autres tests de jeux vidéo, à bientôt sur Sitegeek.

Johnny.

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: