Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Blackwood Crossing – Xbox One – Un peu de douceur dans ce monde de geek

Test | Blackwood Crossing – Xbox One – Un peu de douceur dans ce monde de geek

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

 

Il n’y a pas si longtemps je vous dressais le portrait d’un jeu assez intriguant : Blackwood Crossing. On avait pu s’y essayer à la Gamescom 2016 en présence des développeurs. Nous avons reçu la version définitive et on peut enfin vous dire ce que l’on en pense !

Une après-midi avec Blackwood Crossing sur Xbox One

Blackwood Crossing – Synopsis

Dans Blackwood Crossing vous incarnez Scarlet, une jeune fille se réveillant à bord d’un train étrange et magique. Elle partagera son aventure avec son frère Finn. À deux ils devront tenter de comprendre ce qui se passe au sein de ce monde envoûtant.

Blackwood Crossing - Vous allez devoir comprendre ce qu'est exactement ce train.
Blackwood Crossing – Vous allez devoir comprendre ce qu’est exactement ce train.

Blackwood Crossing – Des « détails » qui rendent le tout plus mou

Le monde du jeu indépendant n’est pas facile pour les petits studios. Paper Seven signe ici son tout premier jeu et même si l’on peut sentir l’amour insufflé dans chaque pixel certains points entachent tout de même l’expérience de jeu. Tout d’abord le simple fait que Scarlet ne puisse pas avancer plus rapidement est extrêmement frustrant. Surtout que par moment vous aurez à faire des aller-retour pour résoudre des petites énigmes. Ajoutez à cela un mouvement vertical de la caméra pour vous donner un peu plus d’immersion certes, mais qui rend les déplacements moins fluides à mon sens.

Une vue FPS qui fonctionne mais perfectible.
Une vue FPS qui fonctionne mais perfectible.

Les graphismes au style cartoon/animation fonctionnent à merveille et ajoutent à la magie ambiante. De temps à autre il y a bien l’une ou l’autre texture qui traverse une autre mais sinon je n’ai constaté aucun bug, ce qui est un excellent point. Les chargements sont très bien placés, faisant office d’ellipses temporelles. Le système de « point & click » est un peu trop carré à mon goût vous obligeant à ne prendre les objets que lorsque l’on vous le demande mais au final cela sert l’histoire donc pourquoi pas.

Blackwood Crossing – On aurait aimé plus de stress

Dans Blackwood Crossing le ton n’est pas trop à la fête. Ce n’est pas un souci. Mais tant qu’à faire j’aurais préféré un peu plus de stress. Je pense par exemple à un passage où un morceau du train prend feu. Mais peu importe le temps que vous mettrez pour trouver la solution pour éteindre celui-ci, il restera bien sagement là où les développeurs l’ont placé. On en vient assez vite à trouver cela trop relax.

Blackwood Crossing - Un univers bien travaillé.
Blackwood Crossing – Un univers bien travaillé.

J'ai aimé

  • La poésie omniprésente
  • L'intrigue

Je n'ai pas aimé

  • Ne pas pouvoir marcher plus vite
  • Être cantonné à Scarlet
  • Le mouvement lors des déplacements
  • Trop court !
  Il n'y a pas si longtemps je vous dressais le portrait d'un jeu assez intriguant : Blackwood Crossing. On avait pu s'y essayer à la Gamescom 2016 en présence des développeurs. Nous avons reçu la version définitive et on peut enfin vous dire ce que l'on en…

Résumé des scores

Graphismes
Scénario
Technique

Poètique

Un conte envoûtant qui mélange habilement rêves et magie. La technique et la durée auraient été meilleurs que le jeu aurait pu aller dans mes favoris du genre.

Revue de presse

 –/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 –/20

JV.com

 –/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Fred

On repétait trop souvent par le passé que les jeux n’étaient que violence. Mais depuis un certain temps les indés viennent inverser la tendance. Ori, Brothers, Limbo, Inside… Blackwood Crossing a de bons arguments pour convaincre le public et tenter d’aller aux côtés des meilleurs. Mais pour 16€ avoir moins de 2h d’aventure c’est un peu dommage. Sans compter un début de répétition sur le système de découverte de l’histoire (je ne peux pas vous en dire plus sous peine de dévoiler un des mécanismes du jeu). C’est malgré tout le genre de jeu que je conseille aux amoureux de contes interactifs tels que Brothers & Co. mais attendez peut-être une éventuelle baisse de prix.

Plus d’infos sur le site officiel de Blackwood Crossing.

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

Un conte poétique.

Blackwood Crossing
DéveloppeursPaper Seven
EditeurVision Games Publishing
PlatformePC, Xbox One, PS4
Date de sortie07/03/17 – PC,  Xbox One, PS4
GenreConte interactif

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

wrc 7

Test | WRC 7 – Xbox One – Si on se donnait rendez-vous dans 2 ans?

Test | WRC 7 - Xbox One - La simu officielle du championnat WRC progresse mais ce n'est pas encore tout a fait ça, surtout au milieu d'une rentrée chargée

Test | Maize – Xbox One – Le plaisir de délirer en étant sain d’esprit

Test | Maize - Xbox One - Ce jeu est une expérience assez étonnante qui vous demandera d'avoir l'esprit plus qu'ouvert afin d'en apprécier les subtilités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *