Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Final Fantasy XII : The Zodiac Age – PS4 – Le retour d’un grand
Final Fantasy XII

Test | Final Fantasy XII : The Zodiac Age – PS4 – Le retour d’un grand

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Après avoir *enfin* sorti Final Fantasy XV, Square Enix propose un retour dans le passé en revisitant Final Fantasy XII, sous-titré The Zodiac Age pour l’occasion. Je ne sais pas pour le « zodiaque » mais il est vrai que ce FF appartient à un autre âge… un âge meilleur ?

Un après-midi avec Final Fantasy XII : The Zodiac Age sur PS4

La saga Final Fantasy est un puits d’histoire vidéoludique. Enchaînant les révolutions, la série a toujours su se réinventer, pour le meilleur et pour le pire. Final Fantasy VII a  sublimé la 3D, suivi d’un énorme bond graphique dans Final Fantasy VIII. Les épisodes suivants ont marché dans les traces de ces illustres aînés, jusqu’à Final Fantasy XIII. Final Fantasy XII, lui, est un épisode particulier. Il marque une transition entre deux époques. C’est pourquoi il a divisé bien des joueurs à sa sortie il y a plus de 10 ans. Fini le tour par tour, Final Fantasy XII embrasse l’exploration avec combats en temps réel, des monstres qui réapparaissent et du loot à gogo.

Il propose aussi un scénario complexe, plus politique et moins personnel que ses aïeuls. Enfin, il pousse à bout la PS2 pour une esthétique majestueuse. Malheureusement, Final Fantasy XII n’est pas l’épisode le plus remémoré des fans… serait-ce la faute à un treizième épisode qui a opéré un virage trop serré ? (Un épisode qui a peut-être plus divisé encore ?) Ou parce qu’il est sorti en fin de cycle d’une console ? On ne peut que regretter ce manque de reconnaissance. D’autant que Final Fantasy XII reste un jeu d’une autre époque, où les initiales FF avaient un autre sens, une autre stature. Le jeu a eu droit à une version internationale au Japon, la Zodiac Job System, en 2007. C’est elle qui a été remasterisée et le résultat est bluffant.

Final Fantasy XII
Final Fantasy XII, c’était une histoire, une ambiance, un univers…

Direction artistique sublime en FFull HD

Ce qu’on remarque en premier dans un remaster, c’est son lifting graphique. Si je suis perplexe quant à la HDification des jeux du cycle précédent, remasteriser un jeu PS2 a du sens. Le faire pour un jeu déjà si beau se traduit par un résultat sublime. J’ai vu pas mal de jeux retouchés et Final Fantasy XII : The Zodiac Age est de loin l’un des plus beaux. Les développeurs ont travaillé avec soin et minutie. Les textures, même subtiles, affichent un trait net, sans aliasing. La version PS4 standard serait mieux lotie que la PS4 Pro, si l’on en croit la vidéo de Digital Foundry. D’ailleurs, cette vidéo nous rappelle aussi à quel point les graphismes vieillissent, je vous invite donc à voir l’évolution entre la version PS2 et Final Fantasy XII : The Zodiac Age.

Final Fantasy XII
Regardez ce lifting de champion… (enfin, sauf pour Vaan, le petit blond agacant et « héros » de l’histoire)

Le jeu ne doit pas sa beauté uniquement à sa technique, celle-ci honore une des directions artistiques les plus inspirées de la série. Final Fantasy XII est aussi beau qu’il fait rêver. Dès la cinématique d’introduction, le jeu nous happe dans un univers riche aux relents épiques. L’ambiance, le character design, les décors donnent de la substance à un jeu qui, quoi qu’on en dise, est l’un des plus aboutis de la licence. À cela s’ajoute la magnifique bande originale orchestrée, qui fait toujours mouche après plus de 10 ans. On peine toutefois à retrouver un thème qui restera gravé dans les mémoires (remarque totalement subjective) à l’image des volets précédents. En parlant de son, notez la présence des doublages japonais, on peut enfin dire adieu aux doublages anglais surjoués et inaudibles.

Final Fantasy XII
À gauche, Reks, le frère de Vaan… pourquoi c’est pas lui, le héros ?!

Farming 2.0… ou 4.0

Mon souci avec les remasters, c’est qu’ils se contentent souvent du lissage graphique. Bâclé, qui plus est. Non seulement Final Fantasy XII : The Zodiac Age est beau, mais en plus il n’est pas avare en nouveautés… Enfin, plus ou moins. Après tout, la majorité de ces nouveautés proviennent de la version internationale du jeu. Mais dans la mesure où nous n’y avons jamais eu droit avant, autant se réjouir. Parmi ces nouveautés, le système de métiers (12, au total) qui implique pour la première fois de « spécialiser » son personnage. Il peut en choisir deux au total et devenir un as du flingue, de la magie noire ou des armes blanches. Encore un trait révolutionnaire pour l’époque, qui s’inspire beaucoup des RPG occidentaux.

Final Fantasy XII
Prêts à farmer comme des bourrins dans des combats en temps réel ?

Les autres nouveautés incluent la gestion totale des personnages, un mode Épreuve avec des dizaines de défis et un mode Game+… bref, du remaster classique. Deux autres nouveautés ont retenu mon attention, à commencer par le mode Turbo. Il accélère le jeu de 2 à 4 fois. Pour rappel, malgré son aspect révolutionnaire, Final Fantasy XII appartient à une autre époque. Quand les joueurs passaient des dizaines d’heures dans des plaines désolées pour tuer du monstre contre de l’XP. Un travail long et fastidieux, pour lequel on n’a pas toujours le temps. Du coup, ce mode est bienvenu car il permet de farmer 2 à 4 fois plus vite (je conseille le mode 2x, le 4x est illisible). L’autre nouveauté, c’est la carte qu’on peut afficher en temps réel sur l’écran, qui permet de s’orienter plus vite et plus facilement.

Final Fantasy XII
Quelle bonne idée, cette carte !

J'ai aimé

  • Full HD pour une direction artistique sublime
  • Toujours aussi révolutionnaire
  • Métiers pour des persos complémentaires
  • La BO, épique et inspirée
  • Le mode Turbo

J'ai pas aimé

  • Quelques animations datées
  • Vaan, ce héros pas du tout crédible
Après avoir *enfin* sorti Final Fantasy XV, Square Enix propose un retour dans le passé en revisitant Final Fantasy XII, sous-titré The Zodiac Age pour l'occasion. Je ne sais pas pour le "zodiaque" mais il est vrai que ce FF appartient à un autre âge... un âge…

Résumé des scores

Graphismes
Jouabilité
Scénario
Bande son
Nouveautés

Nostalgie full HD

C'est un FF de la vieille école qui nous revient avec Final Fantasy XII The Zodiac Age. Mais dans une recette revisitée qui garde son charme old-school - mais révolutionnaire - tout en étant adapté aux attentes modernes. Du bon remaster, totalement justifié.

Revue de presse

 9/10

Gamekult

 16/20

Gamergen

 18/20

JV.com

 8/10

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Musa

Je ne peux m’attarder sur le contenu gargantuesque du jeu, c’est pourquoi ce test se limite aux nouveautés de ce Final Fantasy XII : The Zodiac Age. Et pour le coup, on ne peut que saluer Square Enix pour la qualité de sa marchandise. Nous sommes face à un bon remaster, à savoir un jeu complet, avec un vrai travail graphique et des nouveautés pratiques, qui améliorent l’expérience de jeu. Mieux encore, il plaira autant aux vétérans qu’aux néophytes, qui pourront ainsi goûter à un autre type de FF. Malgré les doublages japonais, Vaan reste cet adolescent agaçant qui suscite de l’antipathie (moins qu’avec son doublage anglais surjoué, cela dit). C’est bien le seul gros point noir que je relève et je conseille donc vivement Final Fantasy XII : The Zodiac Age aux amateurs du genre.

Plus d’infos sur le site officiel de Final Fantasy XII : The Zodiac Age.

A très bientôt sur Sitegeek.

Musa

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

L’avant-Final Fantasy XIII


Final Fantasy XII: The Zodiac Age
DéveloppeursSquare Enix
EditeurSquare Enix 
Date de sortie11 July 2017
Prix 35,99

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Musa

J'aime tout mais je suis difficile. Voilà qui me résume bien. Littérature, cinéma, jeux vidéo, séries, animés, comics, mangas, jeu de rôle papier, etc. Ce qui compte pour moi, c'est de distinguer ce que j'aime de ce qui est bon ou mauvais. Car non Einstein, tout n'est pas relatif !

Voir aussi

Test | Blackhole – Xbox One – Explorez les tréfonds de l’univers

Test | Blackhole - Xbox One - Explorez l'espace pour résoudre les énigmes et défier la gravité dans cette petite pépite pleine d'humour

Test | Shadow Tactics – Xbox One – Un portage presque parfait

Test | Shadow Tactics - Xbox One - Malgré une caméra pas toujours aisée à la manette cela reste un plaisir d'avoir enfin cette pépite féodale sur console.

2 commentaires

  1. On sait tous que le véritable héros c’est (Han Solo) Balthier :-)

    J’ai toujours bien aimé cet opus, le redécouvrir me tente bien et ce test me conforte dans ce choix.

    Merci Musa pour le test

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *