Stephen Wilhite a inventé le GIF dans les années 80, un format de fichier toujours utilisé à l’heure actuelle et qui a été popularisé sur le Web.

Stephen Wilhite, l’un des principaux inventeurs du GIF, est décédé la semaine dernière du COVID, il était âgé de 74 ans. Wilhite a travaillé sur le format GIF (pour Graphics Interchange Format) dans les années 80 alors qu’il travaillait pour CompuServe, l’un des premiers grands fournisseurs de services en ligne aux États-Unis. Il a pris sa retraite au début des années 2000 et a passé son temps à voyager, à camper et à construire des trains miniatures dans son sous-sol.

Un format pour partager des graphiques haute résolution à l’origine

Le GIF est encore largement utilisé sur la toile pour partager des réactions, des messages ou encore des blagues. Bien qu’ils soient aujourd’hui synonymes de mèmes sur Internet, ce n’était pas la raison pour laquelle Stephen Wilhite a créé ce format. D’après sa famille, Wilhite a inventé le GIF seul chez lui et l’a ramené à son travail après avoir programmé et perfectionné son concept. La société CompuServe les a alors introduits en 1987 comme un moyen de distribuer des « graphiques haute résolution et de haute qualité » en couleur à une époque où les débits Internet étaient ridiculement lents par rapport à ce que l’on connaît aujourd’hui. Même les modems 56K n’existaient pas encore à cette époque.

(vidéo histoire du GIF)

Bien qu’il y ait débats sur la prononciation correcte de « GIF », Stephen Wilhite a toujours été très clair sur la façon dont il voulait que cela soit dit. Dans une interview accordée à The New York Times en 2013, il déclare : « L’Oxford English Dictionary accepte les deux prononciations. Ils ont tort. C’est un « G » doux, prononcé « jif ». Fin de l’histoire ». Il a réitéré cette position avec humour, en utilisant une animation, lorsqu’il a reçu un Webby Lifetime Achievement Award pour l’invention du GIF.

(Webby Stephen Wilhite)

Dans l’interview du Times, Wilhite a déclaré que l’un de ses GIF préférés est le mème du bébé qui danse, qui est devenu viral avant même que les termes « même » et « viral » ne soient largement utilisés pour parler de la toile.

Alors, RIP monsieur Wilhite. Merci d’avoir inventé ce format d’image et par la même d’avoir contribué à créer un véritable langage du Web.