Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Aperçu – Zelda Breath of the Wild sur Wii U
Zelda Breath of the Wild Logo

Aperçu – Zelda Breath of the Wild sur Wii U

Attendu depuis de nombreuses années, le nouvel épisode de Zelda débarquera au printemps sur Wii U et Nintendo NX. J’ai posé mes mains dessus un bref instant dans les locaux Nintendo au Pays-Bas et voici mes impressions à chaud.

Zelda Breath of the Wild : Monde ouvert gigantesque et possibilités infinies

Lors de la session, j’ai eu l’occasion de me balader librement dans le monde d’Hyrule pendant une quinzaine de minutes, puis d’essayer les vingt premières minutes du titre. De quoi apprécier le titre sur le plan technique et me familiariser avec les commandes.

Je dois tout de même vous avertir que si le level-design est à tomber par terre, les graphismes sont un peu à la ramasse. Assez beau de loin, le rendu s’avère dégueulasse une fois assis en face de la TV. La résolution vraisemblablement en 720p et le monde ouvert sans doute trop ambitieux, peine sur Wii U.  Quelques baisses de framerates sont à noter, malgré un décor désespérément vide et des effets visuels d’une autre époque. Nul doute que le jeu gagnera à être joué sur Nintendo NX

Mais ne soyez pas effrayé par ces éléments techniques car manette en main, la magie opère directement. Le rendu en cell-shading version « adulte » fonctionne à merveille et Link, tout comme son environnement, sont magnifiques dans un environnement hétéroclite, saupoudré d’éléments futuristes (robots, iPad…),  tout en préservant le style heroic-fantasy du monde d’Hyrule.

À l’instar de Zelda 1, vous aurez la possibilité de vous rendre absolument partout sur la carte du monde d’entrée de jeu ! Des donjons dissimulés aux quatre coins de celle-ci vous permettront d’obtenir de nombreux objets (Arc, aimant, épée, …), si vous parvenez à venir à bout des monstres et défis qui s’y cachent.

En parlant des ennemis, ces derniers bénéficient de patterns un rien moins prévisibles que dans les épisodes précédents et n’hésiteront pas à utiliser tous les éléments du décor pour vous assaillir : le résultat à l’écran forme un brouhaha très plaisant à observer.

Un autre point m’a particulièrement séduit : les déplacements sur la map. En plus du cheval et du bateau, Link peut se déplacer en planant avec un kit surf mais aussi sous forme de glissade « façon snowboard » sur son bouclier. À défaut d’avoir un nouvel épisode de Snowboard’s kid (Nintendo entend cet appel !!!), ce n’est déjà pas si mal.

Zelda Breath of the Wild - Un petit coté Shadow of colossus
Zelda Breath of the Wild – Un petit coté Shadow of colossus ?

Si vous aimez le craft, vous allez être servi car Nintendo a introduit un concept permettant de cueillir des ingrédients, que vous pouvez ensuite cuisiner dans un feu de camp pour en faire des produits finis aux effets divers… Comme par exemple augmenter la valeur nutritive des œufs et des champignons, en faisant une omelette aux champignons.

Un nouveau set d’Amiboo particulièrement soigné débarque également et ces derniers vont permettre d’amener quelques mécaniques de gameplay supplémentaires, notamment avec le loup de Link, mais je n’ai pas eu l’occasion de tester cette option.

Zelda Breath of the Wild - le set Amiboo
Zelda Breath of the Wild – le set Amiboo

La trame narrative quant à elle reste des plus modeste pour ce que j’en ai vu mais s’appréciera certainement davantage dans son ensemble que sur une si courte session dans le boucan infernal de ce genre d’évènements.

Zelda Breath of the Wild : Vivement mars !

Si ce Zelda pèche un peu sur la forme, le fond s’annonce grandiose ! Je suis impatient de tester la version finale sur Nintendo NX. Le parcours de jeu de la demo ne correspond qu’à 2% de taille de la map et avec une telle liberté de mouvement, on devrait passer un bon paquet d’heures à parcourir les plaines d’Hyrules.

N’hésitez pas à me donner votre avis et à me poser toutes vos questions

À très bientôt

Gwen

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chat, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

jurassic world evolution

Test | Jurassic World Evolution – PS4 – La vie trouve toujours son chemin

Test | Jurassic World Evolution - PS4 - Qui ne voudrait pas créer son propre parc à dinosaures ? Frontier nous le permet dans ce nouveau jeu...

Test | Prey Mooncrash – Xbox One – Fly me to the Moon

Test | Prey nous revient avec le DLC Mooncrash et il faut avouer qu'on est quasi face à un nouveau jeu à la hauteur (si pas meilleur) que l'original.

Un commentaire

  1. Vraiment trop hâte de l’avoir entre les mains… 😉😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.