Annoncé lors de la Gamescom 2017, Biomutant a su se faire attendre. Comme Cyberpunk, il a même été repoussé à de nombreuses reprises afin d’offrir la meilleure expérience possible. Mais, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Fiche - Biomutant PS4

Fabricant : THQ Nordic
Version : Standard Edition Edition
Date de sortie : 25 May 2021
Prix : 36,82 €

Chercher sur les boutiques en ligne:

Biomutant, mes premières impressions

Le moins que l’on puisse dire, c’est que certaines previews de Biomutant avaient réussi à me hyper. De fait, cela fait quelque temps que ces dernières parlent d’une petite pépite qui pourrait bien révolutionner le monde du RPG. J’étais donc assez impatient de pouvoir mettre les mains sur le jeu. Malheureusement, je dois bien admettre qu’il ne s’est pas vraiment montré à la hauteur de mes espérances. Certes, Biomutant est un jeu sympa mais on est bien loin de la révolution escomptée. Et ce, même si le titre a été repoussé sans cesse depuis 2017 afin de s’offrir une sortie digne des ambitions de THQ Nordic.

Des graphismes et un scénario décevants

De prime abord, on remarque que le jeu est très chatoyant. Malheureusement, on se rend vite compte que Biomutant est aussi à mille lieues des autres AAA en termes de graphismes. Et oui, c’est son principal défaut : Biomutant est loin d’être beau. C’est assez frustrant quand on dispose d’une bonne config capable de faire tourner les plus beaux jeux du moment. Notons également qu’il est possible de se crafter de l’équipement un peu à la manière de ce que proposait Dead Island à l’époque. Malheureusement, le résultat est parfois déplaisant tant on peut vite se retrouver avec un personnage qui ressemble à un sapin de Noël.

Une image du jeu Biomutant

On a déjà vu mieux (en ultra avec une RX 5700)

THQ Nordic nous avait aussi vendu du rêve avec un scénario qui avait su s’étoffer au fil du temps. Certes, il faut bien reconnaître que des dialogues, il y en a. Beaucoup même. Ça pourrait être plaisant sauf que cette qualité se transforme vite en défaut. Premièrement, notons que toute l’aventure n’est comptée que par un seul narrateur qui ne fait que traduire les grognements des PNJ. Deuxièmement, les dialogues sont excessivement énervants tant le vocabulaire utilisé par le narrateur est enfantin et bourré de néologismes propres à cet univers. Ce qui, malheureusement, ne favorise pas du tout l’immersion.

Une image du jeu Biomutant

Au bout d’une heure, j’ai complètement décroché

Leveling et gameplay au top

Heureusement Biomutant possède quelques qualités qui ne nous laisseront pas de marbre. Soulignons d’abord qu’il est possible d’incarner un petit rongeur dont l’apparence pourra varier fortement. Vous l’aurez compris, le premier point fort du jeu est sa création de personnage. Et pour cause, il est possible de modifier la morphologie de son avatar en un clin d’œil, ce qui fait varier immédiatement ses statistiques. Par exemple, plus notre personnage sera grand et costaud, moins il sera agile et intelligent. Tout ça est assez sympa car cela peut donner des résultats, certes parfois surprenants, mais, toujours très variés.

Une des autres qualités du jeu est son système de leveling. Comme dans tout bon RPG, il est possible de faire évoluer son personnage. Dans le cas de Biomutant, on peut, par exemple, apprendre de nouvelles techniques de Kung-fu ou développer certaines compétences grâce à du mutagène. Ce qui ne manquera pas de nous rappeler quatre célèbres tortues. En bref, il sera donc possible de développer ses techniques de corps à corps avec ou sans armes, d’augmenter les dégâts que l’on peut faire avec ces armes à feu, ou d’apprendre des bio-techniques afin de, notamment, empoisonner ses adversaires.

Une image du jeu Biomutant

Les combats sont vraiment sympas

Tout cela rend les combats assez intéressants puisqu’on a à sa disposition une multitude de coups pour venir à bout des adversaires. Certains d’entre eux sont même carrément jouissifs et rendent les affrontements vraiment nerveux. Un peu à la manière d’un Assassin’s Creed, on peut contrer certaines attaques ou faire des roulades. Le tout en jonglant entre corps à corps et combat à distance puisque la majorité des builds proposent un mix entre armes blanches et armes à feu. Autre détail sympa, les combats sont  accompagnés d’onomatopées façon Batman qui plaîront aux fans de bandes dessinées.

Bien choisir son camp

Bref, il y a du pour et du contre. Mais ce qui fait vraiment pencher la balance en faveur de Biomutant, c’est son système de factions. En effet, afin de progresser dans l’histoire principale, il s’agira d’intégrer une tribu et de, pourquoi pas, en devenir le leader. À noter que certaines de ces factions pencheront vers le bien et qu’elles nous aideront à finir le jeu de façon honorable, alors que d’autres pencheront vers le mal et qu’elles nous permettront de semer le chaos et la destruction. L’orientation de notre personnage aura donc une importance cruciale et chacune de nos décisions aura un impact sur la fin de l’aventure.

Une image du jeu Biomutant

Quelle faction choisir ? Telle est la question

Mais avant d’espérer voir la fin de Biomutant, il faudra accomplir de nombreuses quêtes qui nous feront inexorablement basculer d’un côté ou de l’autre. Et ce même si on s’adonne aux quêtes secondaires qui sont excessivement nombreuses. Mais ce n’est pas pour autant qu’elles sont toutes intéressantes et comme je le disais plus tôt, il est même parfois difficile de se plonger dans certaines d’entre elles. Mais ne crachons pas dans la soupe, Biomutant est un titre au contenu très riche et surtout très varié. Il sera donc possible d’y trouver son compte pour peu qu’on accroche à son univers édulcoré et enfantin.

Mon avis en bref sur Biomutant

Biomutant est un Action RPG en monde ouvert qui ne manquera pas de diviser tant il propose des choses intéressantes tout en souffrant de certains défauts majeurs. Cependant, je suis sûr que bon nombre de joueurs y trouveront leur compte. Il s’agira dès lors de choisir son camp et de décider de sauver le monde ou de laisser s’abattre le chaos sur cet univers post-apocalypse peuplé de créatures mi-hommes, mi-animales. Car pour une fois, les actions que l’on entreprend ont un réel impact sur le court de l’aventure. Et le jeu se paye même le luxe de proposer pas mal de fins différentes.

Une image du jeu Biomutant

Tiens donc, cette façon de planer ne vous rappelle rien ?

Pour terminer, je dirais que Biomutant me fait beaucoup penser à Immortals Fenyx Rising, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. En effet, les développeurs ne se cachent pas de s’être inspirés de Breath of the Wild. Tout dans ce titre pousse à l’exploration et la sensation de liberté qu’il propose est énorme. Malheureusement, son côté enfantin ne plaîra pas à tout le monde et il faudra même parfois s’accrocher pour réussir à rester dedans. Cependant, je dois bien reconnaître y avoir passé quelques bons moments et il y a fort à parier que j’y retournerai avec plaisir de temps à autre.

Lire aussi :
Walking Dead Pinball - Avis

Pour plus d’informations sur Biomutant, rendez-vous sur le site officiel de THQ Nordic. Et pour d’autres tests vidéoludiques, à bientôt sur Sitegeek !

Johnny.

Disponible dans nos boutiques partenaires :

Chercher sur les boutiques en ligne: