Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Halo 5 : Guardians – Avis d’un néophyte sur le titre phare de la Xbox

Halo 5 : Guardians – Avis d’un néophyte sur le titre phare de la Xbox

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Lorsqu’une franchise telle que Halo sort un petit nouveau sur la Xbox ONE les joueurs se posent souvent beaucoup de questions. Sera-t-il mieux que le précédent? N’auront-ils pas enlevé ce que j’aimais de la licence?  Chez Sitegeek.fr c’est une toute autre question que l’on a eu envie de se poser : Est-ce qu’on peut prendre le train en marche?  Est-il possible de prendre du plaisir à jouer a Halo 5 : Guardians lorsqu’on est totalement étranger à l’univers?

Une après-midi avec Halo 5 : Guardians

Halo, pour ceux qui ne le savent pas, c’est tout de même 7 jeux de la franchise, des romans, des comics, une web-série et le film qui va avec, des goodies, mais c’est aussi et surtout des millions de fans! C’est pourquoi avant de faire ce test je m’étais dit que la moindre des choses était d’essayer d’en savoir plus sur cet univers qu’est Halo. J’ai d’abord voulu lire les résumés mais au vu de la complexité de ceux-ci j’ai vite déchanté. Après quoi j’ai eu l’idée d’acheter Halo – Masterchief Collection qui à de très bonnes critiques sur le net et qui regroupe les 4 jeux principaux de la licence. Mais là encore je n’ai pas eu le courage de me lancer dans  ceux-ci juste pour jouer à Halo 5 : Guardians 

J’ai donc pris la décision, avec le peu que j’en avais appris, de me lancer dans Halo 5 : Guardians sans trop savoir où j’allais.

Halo 5 Cinematic
Les cinématiques sont superbes.

Halo 5 : Guardians, ça parle de quoi?

Il y en a peux-être, comme moi, qui ne connaissent pas vraiment Halo (si, si, ça existe). Prenez un pincé de Battlestar Galactica, un soupçon de Star Trek et Star Wars mélangez le tout et vous obtiendrez un univers de science-fiction riche en possibilités.

Pour essayer de résumer au mieux Halo sans entrer dans les détails (j’espère que les fans me pardonneront ou me corrigeront si je fais une erreur) mais en gros, c’est l’histoire des Forerunners (qui sont les plus anciens êtres vivants), des Covenants (des monstres pas sympas), des Prométhéens (d’autres aliens mais tout aussi désagréables) qui sont en guerre depuis des siècles avec les humains qui, pour la peine, ont construit des armures de haute technologie. Les humains capable d’endosser ces armures sont alors appelés, les Spartans.

C’est justement ces derniers que vous incarnez. Vu que je ne connais pas bien la série je ne peux malheureusement pas vous en dire plus sur ce nouvel opus de peur de vous spoiler des événements clés de l’histoire. Mais j’ai tout de même bien compris, tout au long de ces 7-8h de campagne que certains passages seront surement jubilatoires pour les fans. J’avais d’ailleurs toujours près de moi Wikipédia pour savoir qui était qui et ne pas être complètement perdu.

Halo 5 : Guardians, une prise en main rapide.

Au niveau du gameplay rien à redire, contrairement à d’autres jeux, ici vous n’aurez pas de mission d’entrainement en vue d’apprendre les touches. Start – Play – Fire! J’ai pu lire de par le net que dans certains opus le perso était lourd à déplacer, voir carrément qu’il ne savait pas courir. Rien de ça ici, vous courez, sautez et boostez même, au besoin, pour éviter les tirs ennemis. Malgré l’armure que l’on porte on se sent hyper rapide et agile.

Le boost est souvent utile.
Le boost est souvent utile.

Halo 5 : Guardians, des graphismes adaptés multi?!

Pour ce qui est des graphismes je suis un peu mitigé, certes le jeu est beau mais plusieurs points m’ennuient. Je dirais que dans Halo 5 : Guardians il y a trois niveaux de qualités: les cinématiques, qui sont belles à pleurer! Les cuts scènes donnent une impression de “in-game” mais avec des visages hyper bien modélisés et puis finalement le “in-game” un peu en deçà du reste.

Durant le jeu j’ai trouvé que certaines textures donnaient une impression de “pas fini”, la végétation, les cailloux tout cela est peu fourni et un peu “moche” par endroit. A l’inverse, les armes, les Spartans et les ennemis sont vraiment bien réalisés.

Peu d'amis chez les Aliens.
Peu d’amis chez les Aliens.

Halo 5 : Guardians, mode casual gamer activé!

Même si n’ai pas joué aux précédents Halo je peux dire qu’ici le jeu est simplifié au max! J’ai joué une première fois en “normal” et les kills se font rares. Vous avez tout d’abord votre armure qui se vide lorsque vous êtes touché mais celle-ci se recharge d’elle même si vous êtes à l’abri durant un court instant. Si malgré tout vous n’avez pas su vous protéger pas de souci, il vous suffira d’appeler à l’aide l’un de vos 3 acolytes qui viendra au plus vite vous relever et c’est reparti.

Les ennemis ne sont pas des flèches mais ce n’est pas gênant pour autant. Le système de jeu fait que ce n’est pas un problème en soi, vous avancez, vous videz les lieux, vous avancez et vous recommencez. Ici pas d’infiltration ou de réflexion. Go-Go-Go! Mais c’est vrai que c’est un bon défouloir de pouvoir tirer à tout va avec cette multitude d’armes différentes. Je n’ai pas compté mais il doit bien y avoir près de 15 armes différentes, plus des véhicules en tous genres. En parlant de ceux-ci j’ai trouvé que les véhicules terrestres n’étaient pas très maniables contrairement aux autres qui volent.

Halo 5 : Guardians, un multi très complet!

C’est clairement dans son mode multi que Halo 5 : Guardians aura le plus de fans car celui-ci se veut vraiment fourni. Vous pourrez personnaliser l’apparence de votre Spartan comme bon vous semblera. Casque, visière, armure, plus de 150 articles dans chaque catégorie  dont on peut aussi changer la couleur, même si au final vous ne verrez que les couleurs d’équipes.

Le multi se divise en deux catégories L’arène (sur laquelle je reviens plus bas) et la WarZone qui vous dropera sur une immense map avec au moins 9 à 12 joueurs par équipe. Le but sera de la prise de Base et de l’élimination d’ennemis en tous genres, son point fort tient dans le fait que vous pouvez tout aussi bien tous attaquer comme des sauvages (ce qui sera souvent le cas) mais vous pouvez aussi, si ça vous chante, former des minis commando où encore vous prendre pour un guerrier solitaire et essayer de passer inaperçu tout en zigouillant tout ce qui passe. Un seul mot d’ordre le fun! Preparez-vous évidemment à mourir encore et encore, parfois même sans savoir d’où venait les coups. Mauvais perdants s’abstenir car vu que les équipes sont faites aléatoirement vous pouvez très bien vous retrouver dans une équipe de bras cassés et pester de voir qu’ils courent comme des poules sans têtes.

L’Arène quant à elle combine plusieurs modes de jeu: Assassin (en équipe ou solo), Capture du drapeau, Bases, Elimination, Swat, Fusils snipers, Drapeau commun. Et je dois avouer que malgré le fait que je ne soit pas friand de ce type de jeu, j’ai bien aimé la capture du drapeau ou le mode Assassin. Dans la version pré-release ici pas de lags durant la partie, espérons qu’il en sera de même après la sortie officielle.

Vous pourrez même, après vos combats, aller dans un mode cinéma qui vous permet de les revoir, entre autres en vue libre, et c’est assez sympa de voir comment jouent les autres.

Le Multi, la force d'Halo.
Le Multi, la force d’Halo.

J'ai aimé

  • La mise en scène
  • L'univers Halo
  • Le Multi très complet

Je n'ai pas aimé

  • Certaines textures un peu cheap
  • La durée de vie trop courte du solo
  • Pas de résumé pour les nouveau venus

Résumé des scores

Graphismes
Fun
Jouabilité

Energique

Un bon jeu mais clairement axé multi malgré une histoire complexe qui plaira aux fans de SF.

Revue de presse

Gamekult

Gamergen

JV.com

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Au final je peux donc dire avec certitude que si vous cherchez un jeu multi nerveux et bien foutu, alors oui, Halo 5 : Guardians vous plaira. A l’inverse si vous cherchez une aventure solo je serais plutôt tenté de dire qu’il vous faudra d’abord passez par la case Halo – The Master Chief Collection pour vraiment profiter du scénario. Mais dans tous les cas cet opus-ci est vraiment bien!

Et vous qu’avez-vous pensé de ce Halo 5 : Guardians?

Site Officiel d’HALO 5 – Guardians

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric

testUAMA1_vectorized

Quand Galactica rencontre Star Trek  :

Halo 5 : Guardians
Développeurs Microsoft
Editeur 343 Industries
Platforme Xbox One
Date de sortie 27/10/2015
Genre FPS

Bande annonce :

Gallerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Yakuza 6

Test | Yakuza 6 – PS4 – Comment tirer sa révérence avec classe

Test | 13 ans après ses premières aventures, Kazuma Kiryu tire sa révérence de la plus magistrale des façons dans un Yakuza 6 au sommet de son art. Merci à lui.

Test | Ys Origin – Xbox One – Mieux vaut tard que jamais

Test | 10ans après sa sortie PC Ys Origin arrive enfin sur console. Certes ce n'est pas le héros principal, certes ce n'est pas le meilleur de la série, mais cela n'en reste pas moins plaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *