Accueil > Technologeek > Airborne Night Drone – Testé, cassé, approuvé
Parrot Airborne Night Drone

Airborne Night Drone – Testé, cassé, approuvé

Après vous avoir récemment parlé du Jumping Night Drone de Parrot qui s’approchait plus du kangourou machiavélique que de l’hélicoptère, j’ai l’opportunité de vous présenter un autre venu de la nouvelle gamme Parrot, le Airborne Night Drone, modèle Swat.

Airborne Night Drone - Il a de la gueule!
Airborne Night Drone – Il a de la gueule!

Décidément, Parrot sait mettre ses produits en valeur ! Apres avoir ouvert la boite, point de fioriture, il n’y a plus qu’à brancher la batterie et mettre les autocollants fournis, selon vos envies. Pour peu que vous disposiez déjà de l’application FreeFlight 3 (je l’avais installée pour tester le Jumping Night), il vous suffit d’allumer le bluetooth sur votre smartphone et de démarrer l’app, l’appairage se fait tout seul, rien à dire, même ma fille de 2 ans y arriverait je pense ! La simplicité à l’état pur !

Airborne Night Drone – Ici, Swat à vous la base

Tout comme les autres minidrones de chez Parrot, le Swat se pilote par votre smartphone. Un pad sur la gauche de l’écran permet de changer l’altitude et la direction alors que l’autre pad vous servira à avancer. Comme je vous l’ai dit, très simple ! Ce qui fait souvent peur, en tous cas pour moi lorsque j’ai testé d’autres drones, c’est la prise en main et le fait d’arriver à stabiliser le drone pour la première fois. Ici encore, le Airborne Night Drone facilite la tâche avec à ses boutons « Décollage » et « Atterrissage » vous permettant de le faire décoller en toute stabilité, puis atterrir automatiquement. Ça peut paraître bête mais c’est super important : vous n’aurez plus à vous préoccuper de maintenir le drone à la bonne altitude et pourrez vous concentrer sur votre pilotage. Cela rend ce minidrone extrêmement accessible et ça, franchement, j’adore !

Airborne Night Drone - Disponible en 3 modèles
Airborne Night Drone – Disponible en 3 modèles

Sachez également que le Airborne Night Drone dispose de quelques petites options bonus. Il vous sera ainsi facile de réaliser des figures acrobatiques comme les loopings avant et arrière ou des revirements à 90 ou 180 degrés en appuyant sur une simple touche ! Le drone dispose également d’une option de vol lancé : après avoir appuyé sur une touche de l’écran, il vous suffira de lancer votre drone en l’air afin que celui-ci s’active et se mette à voler. Rien de révolutionnaire mais je peux vous dire que ça a eu son petit effet sur ma fille qui a ouvert des grands yeux émerveillés et qui en redemandait toujours plus !

Airborne Night Drone - Votre smartphone sera votre commandant
Airborne Night Drone – Votre smartphone sera votre commande

Mentionnons rapidement l’appareil photo de 0.3 MP, censé capturer vos meilleurs vols en photos ou vidéos, mais qui n’offre pas une qualité digne de ce nom. Enfin, si Swat est un airborne « night » c’est parce qu’il est équipé de 2 leds vous permettant de le piloter dans le noir. J’ai trouvé ça impressionnant de pouvoir voler dans l’obscurité, ne voyant plus que le drone éclairant devant lui avec ses petits leds!

L’autonomie quant à elle est de 9 min de vol jusqu’à 18km/h pour une hauteur de vol de 20 mètres maximum (oui, enfin, sachant que je ne vous conseille pas un usage extérieur, vous dépasserez rarement les 3 mètres) et une portée de 20 mètres, bien suffisante. Le temps de recharge que j’ai pu constater est de 25 minutes sur secteur.

Rayon sécurité, le drone est équipé d’un coupe circuit stoppant net le drone en cas de choc, évitant de blesser qui que ce soit autour de vous.

Airborne Night Drone – Dans l’hélice c’est là qu’est l’os

Après quelques petits vols de test, j’ai malheureusement eu un souci avec l’une des hélices qui ne voulait plus tourner et sur le coup je n’en avais pas de rechange. Jusque-là l’expérience était géniale et c’est encore plus rageant de ne pas pouvoir remplacer la pièce tout de suite, prévoyez donc certaines pièces de rechange. Ce problème est assez courant sur ces drones de petite taille, prudents donc !

Airborne Night Drone - Ah les hélices!
Airborne Night Drone – Ah les hélices!

Conclusion – Airborne Night Drone, un compagnon prêt à l’emploi.

Voilà, je pense que je vous ai tout dit. Le Airborne Night Drone est facile à utiliser, à faire voler et dispose de nombreuses aides qui vous permettront de le maîtriser très rapidement. Hormis les soucis de fiabilité, pour un prix de 129 euros, le Airborne Night Drone peut donc être un chouette produit qui vous donnera beaucoup de plaisir et qui éveillera peut-être chez vous, une envie de passer à un modèle plus avancé. Ça vaut la peine de l’essayer !

Site officiel Parrot

Et vous avez-vous déjà pu tester certains drones Parrot ? Quel est votre expérience ?

A bientôt sur Sitegeek.

Arnaud

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

Test | devolo Télécommande – Quand 2 et 2 font 2

Afin de pouvoir contrôler les éléments devolo sans passer par l'app la télécommande s'avère plutôt utile. À condition de ne pas vouloir trop en faire..

Station d'accueil - OWC en USB Type-C

Test – La station d’accueil USB Type-C d’OWC

Présent sur de nombreux appareils depuis quelques années, l’USB Type-C tend finalement à s’imposer comme …

2 commentaires

  1. Je ne dirais pas que ça me manque même si le toucher n’est clairement pas similaire. Il faut s’y faire et l’avantage est surtout de ne pas avoir encore une manette séparée et des piles ou une batterie a charger.

  2. Et ça te manque pas une “vraie” commande pour piloter ce genre de truc? Le smartphone me semble pas super idéale en fait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *